Histoire de Montréal

Parcours Gouin : 555 boulevard Gouin O. –

Parcours Gouin : 555 boulevard Gouin O. –

Parcours patrimonial du boulevard Gouin, entre les numéros 555 boulevard Gouin Ouest et

555, boulevard Gouin 555

Hôpital Notre-Dame-de-la-Merci. Centre d’hébergement Notre-Dame-de-la-Merci. Pavillon Notre-Dame-de-la-Merci. Construit entre 1929 et 1932. Refuge dont la construction fut terminée en 1932 par les Frères hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu pour l’hospitalisation et l’hébergement de la vieillesse indigente. Érigé selon les plans des architectes Joseph Sawyer et Jean-Omer Marchand, l’édifice fut par la suite transféré aux Servantes de Marie-Immaculée. Elles inaugurent leur prise de possession par une corvée faisant appel à des plâtriers-menuisiers, plombiers et électriciens bénévoles qui apportent leurs outils pour faire un grand ménage dans l’édifice. Une chapelle, quatre grandes salles et les étages supérieurs accueilleront cette fois-ci les femmes âgées et démunies.

Hôpital Notre-Dame-de-la-Merci.
Hôpital Notre-Dame-de-la-Merci. Photo de GrandQuebec.com.

575, boulevard Gouin Ouest. Les p’tites frimousses de la Merci

575, boulevard Gouin Ouest. Les p'tites frimousses de la Merci.
575, boulevard Gouin Ouest. Les p’tites frimousses de la Merci.

Maison Pierre-Persillier dit Lachapelle

790-800, boulevard Gouin Ouest. Date de construction 1830. Ancienne maison de ferme ayant appartenu à Pascal Persillier-Lachapelle qui érigea le pont Lachapelle à Cartierville. Léguée à son fils Pierre, cette résidence attribuée au régime français est caractérisée par les murs mitoyens coupe-feu érigés aux extrémités latérales où sont intégrées les cheminées pour empêcher la propagation du feu. Le revêtement en pierre et les fenêtres à battants à six carreaux encadrées de moulures simples en bois peint font également référence à ce style. Le toit à deux versants recouvert de tôle à baguette est percée de trois lucarnes. Cette résidence a subi des transformations majeurs en 1926 et fut recyclée en maison du chef des gardiens de la prison de Bordeaux.

Maison de Bordeaux
Maison Pierre-Persillier dit Lachapelle. Photo : Grandquebec.com.

Parc de la Merci

Du nom de l’hôpital Notre-Dame-de-la-Merci situé à proximité.

Totem indien du parc de la Merci. Photo de GrandQuebec.com.
Totem indien du parc de la Merci. Photo de GrandQuebec.com.
Parc de la Merci. GrandQuebec.com.
Parc de la Merci. GrandQuebec.com.

1413, boulevard Gouin Ouest

Date de construction vers 1920. Maison villageoise en brique de style boomtown érigée en plein cœur du village de Bordeau dont le développement est accéléré par l’arrivée en 1876. La saillie couverte avec sa fine dentelle, le couronnement en bois à modillons et le balcon surplombant l’entrée contribuent aux éléments décoratifs qui sont généralement plus modestes pour ce type de construction. L’implantation typique de cette série de bâtiments jusqu’au parc Des Bateliers dégage un espace généreux pour l’aménagement paysager charmant et exemplaire.

Maison au 1413, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuebec.com.
Maison au 1413, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuebec.com.

1484, boulevard Gouin Ouest

Date de construction : vers 1910. Maison en bois de deux étages construite entre 1907 et 1914. Elle présente une architecture de type Four Square, un courant architectural populaire aux États-Unis et largement diffusé par des catalogues entre 1890 et 1930. Son toit à quatre versants est percé d’une lucarne au centre de chaque pente. Une large galerie ornée de fines colonnes sur deux faces présente un coin tronqué dans l’intersection couverte au rez-de-chaussée. Les ouvertures asymétriques sont à guillotine. Une cheminée en brique rouge contraste avec le revêtement léger en clin de bois horizontal.

1484, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuebec.com.
1484, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuebec.com.

1558-1564, boulevard Gouin Ouest

Date de construction : vers 1880. Maison érigée sur un terrain donné par Zéphire Racine et François Jubinville à l’ensemble des propriétaires du haut de la paroisse du Sault-au-Récollet. La maison en pierre de taille est construite en deux parties : la première est érigée en 1880 et la seconde, plus à l’ouest, en 1920. Elle a également été agrandie en 2003 et s’inspirant du style d’origine. Située au coeur de l’ancien village de Bordeaux, elle emploie le langage architectural des maisons urbaines des quartiers centraux de style second empire. Son couronnement en fausse mansarde recouvert d’ardoise est découpé par des toitures en tourelle tronquée avec pignon en façade pour distinguer les entrées.

1558, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuebec.com.
1558, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuebec.com.

Croix de chemin en pierre du Haut-du-Sault

Boulevard Gouin Ouest, près de l’avenue du Bois-de-Boulogne. Date de construction 1874. En 1873, Zaphire Racine, tailleur de pierre, et François Jumonville, charretier, cèdent à la paroisse de Sault-au-Récollet un terrain pour y ériger une croix en pierre qui est classifiée monument historique par la ville de Montréal en 1988, elle est restaurée par les héritiers en 1991. En forme d’obélisque, cette croix rappelle la Passion du Christ dont le cœur représente le Christ lui-même. La section inférieure est décorée d’une niche avec une statuette de la Vierge. Un ostensoir orne la partie centrale et une croix décore la section supérieure. En 1945, on pouvait y lire l’inscription « En honneur de Jésus Christ-Roi. »

Croix de chemin. Photo de GrandQuebec.com.
Croix de chemin du Haut du Sault. Photo de GrandQuebec.com.

Maison Georges-Goutlée, 1608, boulevard Gouin Ouest

Date de construction : vers 1912. Cette maison villageoise en pierre fut construite par le marchand Georges Goutlée entre 1911 et 1944, sur un terrain acquis au commerçant Cyrille Gagnon. La propriété reste dans la famille jusqu’à sa vente en 1945 à Gérard Lemieux, mouleur. Son style second empire est caractérisé par son toit mansardé anciennement – couvert de tôle. Les larmiers recourbés font saillie à l’intersection des murs de pierre décorés par l’encadrement des ouvertures et les chaînages d’angle en relief aux coins. La pierre pourrait être du calcaire Chazy, extrait de la carrière Legacé de Cartierville.

Maison au 1608, boulevard Gouin Ouest, photo de GrandQuebec.com.
Maison au 1608, boulevard Gouin Ouest, photo de GrandQuebec.com.

1620, boulevard Gouin Ouest

Date de construction : vers 1926. Maison en brique de style boomtown construite au cœur du village nommé autrefois le Gros-Sault. Elle est située près de l’ancien moulin du même nom situé sur l’île Perry qui est démoli en 1892. Les activités industrielles liées au moulin initient le développement du village de Bordeaux pour répondre à un besoin rapide de loger les travailleurs. Les principales caractéristiques de cette résidence sont les fenêtres à guillotine, les saillies en façade avec la coupole couverte d’un bardeau de tôle qui repose sur le balcon à l’étage, le couronnement en bois à modillons et le parapet en escalier des côtés.

1620, boulevard Gouin Ouest
1620, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuébec.com.

Parc des Bateliers

Parc des Bateliers. Photo de Grandquebec.com.
Parc des Bateliers. Photo de GrandQuebec.com.

4205, boulevard Gouin Ouest

Date de construction : vers 1885. Maison en bois construite pour le tailleur de pierre Jérémie Dufresne vers 1885. Il s’agit de l’une des plus anciennes résidences du secteur. Sa construction est antérieure au premier projet de développement résidentiel initié par Édouard Gohier. L’entreprise dont il est président subdivise la terre agricole numéro 20 de la paroisse de Saint-Laurent en 1907, afin d’y faire bâtir des résidences.

4205, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuebec.com.
4205, boulevard Gouin Ouest. Photo de GrandQuebec.com.

Station de pompage Lavigne

4799, boulevard Gouin Ouest. Date de construction : 1934. Station de pompage érigée pour élever les eaux usées vers les égouts collecteurs à l’aide de pompes. Petit manoir anglais de style Tudor, celui-ce démontre le soin apporté aux immeubles municipaux de l’époque. Le volume rectangulaire à parement de pierre est coiffé d’une toiture à quatre versants incurvés à la base et recouverts d’ardoise. Des lucarnes pendantes à croupe percent les versants avant et arrière du toit, tandis que les soins, gouttières et descentes pluviales sont entièrement en cuivre. Les ouvertures rectangulaires, ou cintrées, sont ornées de menuiseries en losanges. Le bâtiment possède un excellent état d’authenticité en raison de la conservation des éléments architecturaux d’origine.

Station de pompage Lavigne. Photo de GrandQuebec.com.
Station de pompage Lavigne. Photo de GrandQuebec.com.

Parc Raimbault

Pierre Raimbault (1671-1740), homme d’affaires, notaire et fonctionnaire.

Parc Raimbault. Photo de GrandQuebec.com.
Parc Raimbault. Photo de GrandQuebec.com.

Pavillon principal de l’hôpital du Sacré-Coeur

5400, boulevard Gouin Ouest. Date de construction 1924. L’hôpital fut construit par les Soeurs de la Providence pour soigner les tuberculeux et les incurables. Débutée en 1924, la construction est complétée en 1926. Situé au nord de l’île de Montréal, le sanatorium offre l’aire pur nécessaire au traitement de la tuberculose. Le sanatorium est converti en hôpital de soins généraux à partir des années 1950. Les architectes Dalbé Viau et Alphonse Venne dessinent un immeuble de style néo-romain lombard aux ailes rayonnantes s’organisant autour de la chapelle toujours existante. Le portail en fer forgé encadrée de colonnes en brique et l’implantation du bâtiment en recul face au boulevard Gouin démontre la prestance de cette institution de valeur exceptionnelle.

Pavillon principal de l'hôpital du Sacré-Coeur. Photo de GrandQuebec.com.
Pavillon principal de l’hôpital du Sacré-Coeur. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *