Montréal: ses attraits

Gare Windsor

Gare Windsor

Gare Windsor

C’est en 1889 que la gare Windsor a été inaugurée afin de desservir le chemin de fer transcontinental. Le bâtiment de la gare Windsor du style néo-roman fut conçu et construit par l’architecte new-yorkais Bruce Price, le même qui a fait construire plus tard le Château Frontenac à Québec.

À cette époque, c’était la gare la plus moderne, avec ses arcades en série, ses arcs en pierre et ses contreforts en d’angle. La gare Windsor fut agrandie en 1900-1903 et puis en 1910-1913, les deux fois par des architectes canadiens.

Après la Seconde guerre mondiale, la gare Windsor perd son importance d’autrefois. Aujourd’hui, elle dessert principalement des trains de banlieue.

Plusieurs événements culturels se déroulent dans les salles  de la gare.

De nos jour, l’édifice de l’ancienne gare est séparé des voies du chemin de fer par la construction du centre Bell. La gare a été remplacée par la gare Lucien-L’Allier qui se situe à l’autre côté du centre Bell, tout près de l’ancienne gare.

La gare Windsor est reliée au réseau central du Montréal souterrain, et donc au métro (stations Bonaventure et Lucien-L’Allier), à la gare Centrale et à la gare Lucien-L’Allier.

La gare Windsor est reliée à la gare Centrale (la gare Bonaventure) et à la station de métro Bonaventure par sa petite portion de la ville souterraine.

La Gare Windsor se trouve à l’angle de la rue De la Gauchetière et la rue Peel.

Adresse civique de l’édifice de la gare Windsor :

1160, avenue des Canadiens-de-Montréal

Montréal.

façade de la gare windsor

Gare Windsor. Photo : © Grandquebec.com.

L’un des monuments les plus imposants de la métropole, sis juste à côté du Centre Molson auquel il est relie, à deux pas du Château Champlain, dans la côte de la rue Peel entre le boulevard René-Lévesque et la rue Saint-Antoine, la gare Windsor fut inaugurée pour servir de siège social au Canadien Pacifique, le grand géant du rail canadien.

II y a un peu plus d’un an, en novembre 1997, on a inauguré une nouvelle salle des pas perdus, à la suite d’importants travaux de rénovation (13 millions de dollars) dans le cadre du vaste projet de développement immobilier unissant les immeubles du Canadien Pacifique et du Centre Molson.

« Gare patrimoniale » en vertu de la Loi sur la protection des gares ferroviaires patrimoniales, la gare Windsor a vu la conception et la réalisation des travaux de restauration autorisées et menées en étroite collaboration avec la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Érigée à compter de juin 1887, la gare Windsor a ouvert ses portes le 4 février 1889. Le président du Canadien Pacifique, Cornelius Van Home, avait fait appel à l’architecte américain Bruce Price, déjà célèbre pour avoir construit l’hôtel Banff Springs en Alberta, pour en tracer les plans. Les deux hommes se querellèrent pendant un temps. Van Horne imposant son style dit « romanesque ». L’édifice fut construit en pierre calcaire grise. Il s’harmonisait avec son environnement immédiat.

Un lieu chic

Au début, la gare n’était qu’un modeste bâtiment de quatre étages. Elle constituait toutefois un véritable complexe avant la lettre, puisqu’elle intégrait une gare marchandises, une gare voyageurs, le siège social du Canadien Pacifique, une superbe salle des pas perdus, une autre salle d’attente pour les dames, un salon de barbier, une vaste salle à manger et même une salle de toilettes qui, à l’époque, comportait des baignoires et des douches.

En raison de la rapide croissance économique de l’époque, de l’accroissement des activités ferroviaires et de l’exiguïté des locaux existants, il fallut procéder à d’importants travaux d’agrandissement. La construction comme telle de la gare Windsor s’échelonna ainsi jusqu’en 1914, marquée qu’elle fut par l’ajout de nouvelles structures qui prirent d’ailleurs le nom des concepteurs qui y furent associés. On retrouve donc l’aile Maxwell, entreprise au tournant du siècle et achevée en 1906, et l’aile
Painter, terminée en 1913.

Au fil des ans, d’autres modifications allaient être apportées au complexe. L’édifice principal connut de nombreuses retouches apportées à la toiture et aux fenêtres, un nettoyage de sa facade, et même la construction de nouveaux monuments. Et on relia la gare au métro.

Aujourd’hui, la gare Windsor abrite principalement le siège social de la Compagnie de chemin de fer Saint-Laurent et Hudson, une filiale à part entière d u Chemin de fer Canadien Pacifique, créée en 1996 à la suite d’une importante réorganisation du groupe Canadien Pacifique.

Cette filiale emploie plus de 2000 personnes à Montréal. Elle offre des services de transport ferroviaire des marchandises, dessert les principaux terminus du port de Montréal et exploite, pour le compte de l’Agence métropolitaine de transport, les lignes de train de banlieue Montréal-Rigaud et Montréal-Blainville, utilisées par plus de 15 000 voyageurs quotidiennement.

Lire aussi :

1 commentaire

  1. ROBERT BEAUSOLEIL dit :

    C`est d`ailleurs au coin de Peel et de l`ave. des Canadiens que fut fètée la 1ere st-Jean-Baptiste sur le terrain de Thomas O`Callahan un Irlandais plus que sympathique aux idées de nos grands Patriotes.

    et ce sont les freres Edward et william Maxwell de Montréal qui furent les architectes de la rallonge de 1924 de la gare Windsor

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *