Montréal: ses attraits

Festival Merengue

Festival Merengue

Festival International du Merengue et de la Musique Latine de Montréal

Ce Festival est le principal événement culturel, organisé à Montréal par la communauté latino-américaine. Cette fête colorée et pleine de rythmes se tient depuis 1996. Plusieurs groupes musicaux provenant d’un grand nombre de pays latino-américains l’ont honoré de leur présence au fil des ans, mais également des groupes locaux avec une grande variété de rythmes musicaux, ainsi que des groupes de chant folklorique.

Le Festival International du Merengue et de la musique Latine de Montréal se tient au parc Jean-Drapeau. Les activités commencent à midi. En plus des concerts et de la danse, plusieurs activités, jeux, compétitions et concours pour les enfants sont organisés dans le cadre du festival, ainsi qu’une dégustation de plats typiques latino-américains: la pupusa, le choripan, el asado, las empanadas, los tostones, los churros et bien d’autres mets, toujours accompagnés de délicieux rafraîchissements, tels que orchata, malta, tamarin et autres boissons.

Pour plus d’information, contactez les organisateurs du Festival Merengue au : 514 279 9459.

Tamarin : ce fruit est enfermé dans des gousses presque cylindriques de couleur brun rougeâtre, mesurant de 10 à 18 cm de long et 2,5 cm de large. Elles abritent de 1 à 12 graines dures et luisantes, recouvertes d’une pulpe brune, à la fois sucrée et très acidulée, contenant quelques fibres dures.

Quelle est la valeur nutritive du tamarin ?

Lorsqu’il est frais, le tamarin contient 2,8 g de protéines, 0,6 g de matières grasses, 62,5 g d’hydrates de carbone, 5,1 g de fibres et 239 calories/100 g. Séché, il est encore plus nourrissant car il renferme 5 g de protéines, 0,6 g de matières grasses, 71 g d’hydrates de carbone et 270 calories/100 g. Il est riche en calcium, en phosphore, en pectine et en acides malique, acétique, tartrique et citrique. On lui attribue diverses propriétés médicinales, notamment celles d’être laxatif, vermifuge et antirhumatismal. On s’en sert aussi pour soigner entre autres les ulcères, les hémorroïdes et la diarrhée.

Comment utiliser le tamarin ?

Le tamarin peut être utilisé frais, en sirop, déshydraté, confit, saumuré ou en jus. On l’emploie comme aliment ou comme condiment. Il est sovuent vendu pressé en bloc compact ou transformé en pâte. Il entre dans la préparation de confitures, marinades, soupes, sauces, salades, ragoûts, légumineuses, gâteaux, boissons, friandises, etc. Il accompagne viande, gibier et poisson. On emploie les graines comme les noix ; les fleurs, la pulpe et même les feuilles servent comme légume. On peut remplacer le tamarin par du jus de citron dans la plupart des recettes mais le résultat est différent ; le jus d’un citron équivaut à 15 ml (1 cuiellerée à soupe) de pulps dissoute dans 60 ml d’eau.

Mérengue

Parc Jean-Drapeau, la Biosphère. Photo : GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *