Histoire de Montréal

La toile est au stade olympique

La toile est au stade olympique

La toile est au stade

La toile est enfin au stade! Fabriquée en Allemagne pour les Jeux olympiques-1976, célébrés à Montréal, entreposée pendant six ans à Marseille avant que l’ex-ministre Claude Charron, alors responsable de la régie des installations olympiques, ne décide en 1982 de la rapatrier au Québec où elle séjournera des années dans le stationnement intérieur du stade, la toile olympique, repose enfin en plein centre du stade, qu’elle recouvrira en avril prochain à temps pour l’ouverture de la saison de baseball.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le fardier, long de 213 pieds, a achevé un travail gigantesque: le transport d’un matériau de 80 tonnes, nécessitant 22 véhicules et l’abattage de quelques arbres et poteaux de signalisation. Le trajet de 20 kilomètres aura duré cinq heures. La toile était aux portes du stade très tôt le matin.

La toile sera étendue aujourd’hui, le 27 novembre 1986, sur les feuilles de contreplaqué qui recouvrent le sol du stade.

(Texte publié le 27 novembre 1986 dans La Presse).

stade olympique

Stade olympique de Montréal, photo : GrandQuebec.com.

Pour compléter la lecture :

1 commentaire

  1. MACHU Bernard

    2017/12/25 at 4:59

    Bonjour,
    Quel est le principe de la tension de la toile du stade ?
    Que sont devenus les équipements prévus en 1975 ?
    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *