Histoire de Montréal

Prochaines Jeux Olympiques à Montréal ?

Prochaines Jeux Olympiques à Montréal ?

Aurons-nous les prochaines Olympiades d’hiver ?

(Ski du monde)

Voilà la question que se demandent les skieurs canadiens depuis quelques années. Si l’on en juge par une dépêche que la « Presse Canadienne » nous communiquait au début de cette semaine (février 1952), il est tout probable que les prochains Jeux Olympiques soient disputés en Amérique en 1956. Le Comité des Olympiques s’est réuni à huit clos à Oslo, Norvège, pour étudier le problème et il est très possible que Melbourne en Australie ne soit pas favorisée tel que prévu en 1949 lors de la réunion du comité à Rome, en Italie.

D’après l’information, il serait impossible, d’avoir les terrains propices pour certains jeux d’été à Melbourne et devant cette impossibilité, il se peut que les prochaines Olympiades n’aient pas lieu dans ce pays en 1956. Et si l’Australie n’est pas le théâtre des prochains Jeux Olympiques, il est question que les États-Unis les réclameront de nouveau. Comme on sait que lors de la réunion du comité réuni à Rome en 1949, l’Australie fut désignée, mais les États-Unis avaient fortement insisté pour être le théâtre de ces événements.

La ville de Montréal était également intéressée à être le rendez-vous des prochaines Olympiades, car MM. J.-O Asselin, président du Comité Exécutif de Montréal et A.-Sidney Dowes, président de l’Association Canadienne des Jeux Olympiques, s’étaient rendus en Italie pour y plaider la cause de Montréal, situé à quelque cinquante milles des Laurentides, terrain splendide pour les jeux d’hiver. Il a été question à un certain temps, que Montréal soit choisi comme centre des jeux d’été, mais la métropole ne possède pas de stade assez vaste pour la pratique des jeux en question.

Il a été également question que Toronto offre ses terrains d’exposition et son stade comme centres possibles de ces jeux d’été. Mais on ne prévoit aucune décision officielle avant l’arrivée de M. Lewis Luxton, représentant de L’Australie sur le Comité International des Jeux Olympiques. On attendait M. Luxton au cours de cette semaine afin de discuter du projet, car le Comité Plénier Olympique est le seul organisme qui possède l’autorité nécessaire pour trancher la question et le comité se réunira de nouveau dès son arrivée.

Espérons que M. Dawes présentement à Oslo, sera de nouveau notre défenseur, et que nous aurons les prochaines Olympiades au Canada en 1956.

Notons finalement que la neige, une nécessité fort importante pour la pratique du ski, recouvrira les pistes de la Norvège finalement, là où sont disputés présentement les Jeux Olympiques d’Hiver. Une tempête de neige extraordinaire qui s’abat présentement sur l’Europe Centrale monte vers la Norvège où elle apportera un ou deux pieds de neige de plus, solution naturelle et inespérée pour les organisateurs de jeux qui commençaient à s’arracher les cheveux devant les pentes nues rocailleuses des pistes réservées aux tournois de ski

À moins que la tempête ne soit accompagnée de vents, la neige attendue recouvrira les pistes de Norefjell a temps pour le premier tournoi, soit le grand tournoi de slalom pour dames.

Toutefois, avant même la nouvelle que la neige vienne, les conditions des pistes s’étaient grandement améliorées depuis la fin de semaine dernière.

Chez l’équipe canadienne, on signale que Rhods Wirtele Eaves, un des espoirs féminins du Canada, est en parfaite condition et espère avoir des chances dans le grand tournoi de slalom.

À cause de l’état des pistes, le programme a été modifié. La course de descente pour dames a été ajournées de samedi à dimanche pour permettre la mise en état de la piste.

Comme mesure de précaution, l’Armée Américaine a dépêché un hélicoptère d’Allemagne pour aider au transport des blessés possibles de Noefjell à Oslo, une distance de 70 mille. Car les exercices préparatoires ont déjà entraîné de mauvaises chutes à cause de l’état des pistes.

(Par René S. Lefebvre).

Une jeune skieuse. Photographie de GrandQuebec.com.
Une jeune skieuse. Photographie de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *