Histoire de Montréal

Norvick

Norvick

Village de Norvick

(village de Wartime)

L’effort de guerre du Canada entre 1939 et 1945, de même que la présence des usines de Noorduyn et de Vickers à Saint-Laurent (devenu aujourd’hui l’arrondissement du Saint-Laurent de Montréal) sont à l’origine de la construction du quartier connu sous le vocable Wartime.

Délimité par le boulevard Henri-Bourassa, le chemin Laval, la rue Poirier et la rue Patricia, le secteur Norvick comprend environ 400 habitations unifamiliales. Ce village a été développé en 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale pour loger les travailleurs des usines d’équipement militaire.

À Saint-Laurent, ce sont les employés des usines d’aviation militaire Noorduyn et Canadian Vickers qui occupaient à l’époque les modestes maisons du secteur.

Essentiellement situé au nord de la rue Poirier, le village est habité à ses débuts par les travailleurs de Vickers (Canadair) et, plus tard, par les vétérans de la Deuxième guerre mondiale. Ses petites maisons alors presque identiques présentaient un caractère avant-gardiste pour l’époque. Ce secteur se démarque encore aujourd’hui par son labyrinthe de rues en arcs de cercle.

rue londres

Rue de Londres. Photo : © GrandQuebec.com.

rue de londres

Rue de Londres. Photo : © GrandQuebec.com.

rue patricia norvick

Rue de Londres et rue Patricia. Photo : © GrandQuebec.com.

rues londres et oxford

Intersection des rues de Londres et Oxford. Photo : © GrandQuebec.com.

rue oxford

Rue Oxford. Photo : © GrandQuebec.com.

ecole fois franc

École Bois-Franc-Auqarelle, 2085 rue Londres. Photo : © GrandQuebec.com.

rue poirier

Rue Poirier Cercle. Photo : © GrandQuebec.com.

rue poirier

Rue Poirier. Photo : © GrandQuebec.com.

Pour en apprendre d’avantage :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *