Histoire de Montréal

Les clefs d’une femme

Les clefs d’une femme

Les clefs d’une femme sont le meilleur gage qu’elle possède

Savoureux petit procès des faubourgs devant le juge René Théberge – La plaignante qui veut $10 – Une nuit au Lion d’Or – Vol avec violence

Gérard Lachance, 21 ans, de la rue Lafontaine, s’en est tiré par un cheveu hier, devant le juge René Théberge. Pour dire comme monsieur Jourdain la chance lui a souri, puisqu’il était passible d’une peine de 14 ans au badge et du supplice du fouet, sous une accusation de vol avec violence, aux petites heures du matin, le 16 novembre dernier.

La plaignante, Mlle Jeanne Johnson, rendit témoignage pour déclarer au tribunal qu’en arrivant à son logis avec Lachance, à l’angle des rues Sanguinet et Ontario, à 2 heures du matin, au moment de lui souhaiter bon sommeil en faisant mine de lui donner la main, lui applique un coup de poing entre les deux yeux et se sauve avec ses lunettes, son trousseau de clefs, une montre de $50 et un bracelet. Les deux auraient, au dire de Jeanne, passé la nuit à l’American Spaghetti House, rue Ste-Catherine.

Me Lucien Gagnon ne contre-interroge pas la plaignante mais fait se lever deux jeunes gens dans la salle d’audience et lui demande :

« Connaissez-vous ces messieurs ? »

« Je ne les ai jamais vus de ma vie. »

Après cette réponse catégorique, Me Gagnon fait entendre le premier des jeunes gens qui jure avoir passé une parti de la nuit au Lion d’Or avec son copain et l’inculpé Lachance, à s’attaquer à des bouteilles de bière. À un moment donné Jeann Johnson, qui se trouvait dans cette boite de nuit, voyant le régiment de bouteilles sur la table des trois buveurs approche,s’invite et commence à boire avec ceux. À la fermeture elle supplie Lachance de la reconduire chez elle parce qu’une femme seule, la nuit, est toujours en danger.

L’autre copain de Lachance corrobore le premier assaut de la défense puis l’inculpé rend témoignage à son tour et explique qu’en galant homme homme il accepta de reconduire Jeanne chez elle. En arrivant à sa porte elle tombe, ses verres sautent dans la neige. Il les ramasse, sa campagne remercie puis lui demande $10 pour qu’il ait le privilège d’entrer chez elle. Lachance lui dit qu’avec ce montant, il pourra monter même l’échelle de Jacob ailleurs et lui dit bonjour.

Jeanne alors se met à crier et son ami sort, descend, force Lachance à monter à l’appartement et avertit la police. L’agent Murray arrive et trouve les clefs dans le gousset de Lachance. Le prévenu dit que c’est Jeanne elle-même qui les lui remit au Lion d’Or en lui disant : « Voilà la plus belle garantie qu’une femme puisse donner afin de se faire reconduire chez elle. » Le policier retourne sur le trottoir et trouve lunettes, montre et bracelet dans la neige.

Devant ce dilemme, le juge Théberge souligne qu’il doit prendre et son entier ou rejeter toute la version de la plaignante. Elle est seule alors que Lachance est corroboré par deux témoins qui n’ont jamais eu de démêlés avec la justice. Le tribunal souligne que la preuve révèle le geste de la plaignante, qui pousse Lachance lorsqu’il refuse de la suivre plus loin. Il donne une poussée à son tour et la femme tombe. Il y a loin de là au vol avec violence et la seule solution possible est de donner le bénéfice du doute au jeune accusé et de le libérer.

Vieux-Montreal

Vieux-Montréal, la nuit. Photographie par GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *