Montérégie

Église de Ste-Justine-de-Newton

Église de Ste-Justine-de-Newton

Église de Sainte-Justine-de-Newton

L’église de la petite municipalité de Sainte-Justine-de-Newton, située dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges, à l’extrémité ouest de la Montérégie, est un édifice en pierre érigé en 1865 et 1866. La forme de la voûte est en arc polygonal et le plan au sol du bâtiment est rectangulaire avec un chœur en saillie.

L’église a une nef à un vaisseau avec une tribune.

Un calvaire, un charnier, la maison du sacristain et le presbytère se trouvent à côté de l’église.

Adresse de l’Église Sainte-Justine :

2709, rue Principale
Sainte-Justine-de-Newton
J0P 1T0

Église de Ste-Justine-de-Newton

Église de Ste-Justine-de-Newton. Source de la photo de l’église de Sainte-Justine-de-Newton : lieuxdeculte.qc.ca.

Historique de Sainte-Justune-de-Newton

Bornée à l’ouest par la frontière avec l’Ontario, la municipalité de la paroisse de Sainte-Justine-de-Newton est située au sud de Sainte-Marthe, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Vaudreuil, en Montérégie.

Le territoire a d’abord été desservi à titre de mission, de 1863 à 1865, après avoir été érigé canoniquement en paroisse en 1858 sous l’appellation de Sainte-Justine-de-Newton, englobant l’ensemble du canton, avait été créée en 1845, abolie en 1847 et rétablie sous le statut de municipalité de la paroisse de Sainte-Justine-de-Newton en 1855. On connaît peu de détails sur la vie de sainte Justine, vierge et martyre, compagne de saint Cyprien (début IIIe siècle-258), si ce n’est qu’ils ont subi le supplice ensemble à Nicomédie.

La dénomination collective des citoyens de l’endroit, Juistinois, a été tirée par dérivation de son patronyme. Quant à Newton, nom du canton dans lequel se situe la municipalité et qui a été proclamé en 1805, il peut rappeler Newton Abbott, une vieille ville anglaise de marché dans le Devonshire.

Églises de la Montérégie :

Église de Ste-Justine-de-Newton

Source de la photo de l’église de Sainte-Justine-de-Newton : lieuxdeculte.qc.ca.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *