Montérégie

Église Sainte-Anne de Sorel

Église Sainte-Anne de Sorel

Église Sainte-Anne de Sainte-Anne-de-Sorel

L’église Sainte-Anne, de la municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel, en Montérégie, fut construite en pierre entre 1878 et 1879 d’après les plans de l’architecte Louis-Zéphirin Gauthier. Son plan au sol est rectangulaire et elle possède une nef à un vaisseau avec une tribune.

Cette église contient 14 magnifiques fresques de Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté et des toiles de Joseph-Thomas Rousseau et L.E. Monty, ajoutées vers 1890.

Un orgue J.E. Pépin y est installé.

Adresse de l’église de Sainte-Anne-de-Sorel :

572, chemin du Chenal-du-Moine
J3P 1V9

Téléphone : 450 743 7424.

Sainte-Anne-de-Sorel

La renommée de cette municipalité montérégienne dont le territoire occupe un modeste espace à l’est de Sorel, entre Saint-Joseph-de-Sorel et Saint-Michel-d’Yamaska, repose presque entièrement sur le roman Le Survenant publié par Germine Guévremont (1893-1968) en 1945 et repris à la télévision, dont l’action a comme toile de fond le chenal du Moine et Sainte-Anne-de-Sorel, à tel point que l’endroit est identifié comme le Pays du Survenant.

Une portion du territoire de Saint-Pierre-de-Sorel, détachée pour former une paroisse autonome en 1876, allait servir de berceau à la municipalité de paroisse officiellement établie l’année suivante. Le nom choisi et retenu pour le bureau de poste établi en 1879, témoigne de la présence, à l’époque, d’une autre paroisse du diocèse de Saint-Hyacinthe dénommé Saint-Joachim, évoquant l’époux de Sainte-Anne.

Pour ce qui est de Sorel, ce constituant représente l’appellation légèrement modifiée de la seigneurie de Sorel ou Saurel dans laquelle Sainte-Anne est incluse. Ce territoire porte le nom de Pierre de Saurel (1628-1682), officier du régiment de Carignan-Salières, à qui Talon le concède initialement en 1667, puis définitivement en 1672.

La présence de nombreuses îles, dont l’île du Moine, l’île de Grâce, l’île des Barques, que l’on appelle couramment îles de Sainte-Anne-de-Sorel ou îles du Chenal du Moine, de même que l’abondance de canards attirent chaque année des milliers de chasseurs, de pêcheurs et de touristes venus accomplir la fameuse croisière des îles. Les Sorelois sont surnommés Mangeurs de poissons, car le met traditionnel local, la gibelotte des îles, comprend diverses variétés de poissons et se rapproche quelque peu de la bouillabaisse provençale.

eglise de sainte anne

Église de Sainte-Anne. Source de photo : lieuxdeculte.qc.ca.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Carole Rasmussen

    2012/12/17 at 12:41

    Bonjour,

    Auriez-vous la gentillesse de m’informer de vos heures de messes de Noel le 24 décembre entre 19 et 21 heures? Ma tante, ma mère et moi aimerions entendre une chorale si possible.
    Merci!
    A bientôt!
    Carole

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *