Montérégie

Chapelle-reposoir de Saint-Jacques-le-Mineur

Chapelle-reposoir de Saint-Jacques-le-Mineur

Chapelle-reposoir de la municipalité Saint-Jacques-le-Mineur

La Chapelle reposoir, un bâtiment unique classé bâtiment patrimonial

La chapelle-reposoir de Saint-Jacques-le-Mineur est un petit édifice de forme octogonale inscrit dans un cercle ayant un diamètre de 3, 4 m (11,25 pi) et une hauteur de 5,4 m (17,75 pi). À chaque angle de coin, une colonnette retient le bâtiment et deux rangs de planches embouties l’une dans l’autre composent le mur recouvert d’un toit en bardeaux de cèdre. Par devant, deux portes à battants, ouvrant vers l’intérieur, permettent l’accès au bâtiment. À l’intérieur, sur les trois façades du fond, se trouve un petit autel de bois, simplement décoré, composé d’un tombeau et d’un tabernacle surmonté d’un Sacré-Cœur. À l’origine, à l’arrière de la chapelle-reposoir, se trouvait un petit bosquet qui créait l’intimité propice à la prière. L’architecture unique de la chapelle-reposoir, basée sur la forme d’un kiosque octogonal, a été retenue par le ministère des Affaires Culturelles comme prototype patrimonial.

(André O Éthier, Source : fascicule La Chapelle-reposoir de Saint -Jacques-le-Mineur , 1989.)

La chapelle au cœur de la dévotion des fidèles

Le petit bâtiment érigé au milieu du village a été témoin, durant plusieurs années, de la dévotion des fidèles de Saint-Jacques-le-Mineur. La chapelle-reposoir, seule chapelle permanente au Québec, ne servait qu’une fois par année lors de la procession de la Fête-Dieu qui avait lieu fin mai selon le calendrier religieux. Tout un protocole, fixé peu à peu par le curé du village afin d’éviter des mécontents, entourait alors ces manifestations de foi au créateur.

Une année, la procession se dirigeait d’un côté de la paroisse vers un reposoir érigé temporairement devant une des demeures du village. L’année suivante, on allait de l’autre côté. La troisième année, la procession descendait la place de l’église du côté ouest pour aller jusqu’à la chapelle-reposoir sise au chemin principal où le curé invitait les fidèles à prier et à chanter les louanges du Seigneur. Puis, le cortège s’ébranlait de nouveau et remontait vers l’église en empruntant le coté est de la place de l’église.

La dernière procession a eu lieu lors du 150ième anniversaire de la paroisse en 1984. Elle descendit alors la rue Renaud jusqu’à la rue St-Marc pour revenir par la rue Principale. Le cortège était composé des représentants de tous les groupements religieux et civils de la paroisse. Le reposoir était orné de fleurs et de décorations. La cérémonie fut présidée par le curé Robert Provost.

Le 18 juin 2017, sur demande de M. Poliquin, citoyen de Saint-Jacques, la place devant l’église sera nommée Place Bénonie-Guérin, en l’honneur du premier docteur du village qui avait vendu une parcelle de son terrain pour l’érection du petit bâtiment religieux. Cette même année, la chapelle-reposoir a été restaurée et ré-inaugurée comme en fait foi la nouvelle plaque commémorative dévoilée lors de l’événement.

Pour en apprendre plus :

Chapelle-reposoir de Saint-Jacques-le-Mineur. Source de la photo : Site Web de la municipalité de Saint-Jacques-le-Mineur.
Chapelle-reposoir de Saint-Jacques-le-Mineur. Source de la photo : Site Web de la municipalité de Saint-Jacques-le-Mineur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *