Monde des plantes

Le jus de citron

Le jus de citron

Le jus de citron et ses vertus

Partout les fruits les plus employés à notre époque, sous les formes les plus variées, le citron tient la première place et jouit d’une réputation incontestée.

Écorce et suc, tout est utilisé, soit comme condiment, soit comme médicament; la pharmacie et la parfumerie les utilisent dans un grand nombre de préparations diverses dont l’essence de citron est la partie la plus active, en même temps qu’elle est lu raison de la notoriété des nombreuses limonades, tablettes et pastilles rafraîchissantes, chocolats ou eaux de mélisse et des Carmes, de Cologne, de Portugal, de la reine de Hongrie, cosmétiques, etc. qui jouissent de la faveur du public.

Les propriétés médicamenteuses du jus de citron résident surtout dans l’essence qu’il contient; des expériences nombreuses et répétées ont établi que l’essence de citron est un antiseptique des plus puissants, supérieur AUX solutions ordinaires de sulfate de cuivre, d’acide phénique et d’acide borique.

Le microbe du charbon végète péniblement en présence de cette essence; les spores restent inertes et leur germination ne peut se faire qu’après disparition du jus de citron.

Il faut, pour tuer le microbe de la fièvre typhoïde, un contact prolongé avec de l’essence pure; mais la culture en est toujours considérablement retardée lorsqu’on y additionné le bouillon du jus de citron; ce qui justifie l’usage qu’on en fait depuis longtemps pour combattre la fièvre typhoïde.

En général, il n’est pas nécessaire, au point de vue pratique, de tuer les microbes infectieux; il suffit de les rendre inoffensifs en empêchant leur développement et c’est à quoi le jus de citron réussit souvent, soit en ablation et pansements divers.

Il à fait ses preuves depuis la plus haute antiquité et les médicastres de tous les temps, jusqu’à nos jours, ont recommandé de préférence contre les pales de mauvaises maladies de nature mortifères, gangreneuses où disposées à le devenir.

Le jus de citron offre, du reste, de grands avantages sur beaucoup d’autres antiseptiques: il n’est pas dangereux, il est bon marché, il est à la portée de tout le monde et supérieur à beaucoup d’autres produits pharmaceutiques ou empiriques les plus vantés. On faisait sans le savoir, grâce à cet agent, de la bonne antisepsie depuis les temps les plus reculés.

La désinfection de la bouche se pratique on ne peut mieux avec le jus de citron; c’est à ce titre que le citron est recommandé depuis st longtemps pour prévenir et guérir le scorbut.

L’Angleterre a ordonné, depuis près de trois cents ans, de comprendre le jus de citron dans l’approvisionnement de ses navires. Depuis 1854, ce produit est officiellement classé parmi les conserves que doivent avoir à leur bord les navires de guerre français voyageant au long cours.

Le jus de citron donne les plus heureux résultats dans toutes les inflammations de la bouche de l’homme et des animaux. Le muguet ne lui résiste pas et on ne connaît pas de topique meilleur contre les angines simples ou infectieuses; la diphtérie en est surtout justiciable et les personnes qui en usent à ce propos sur les volailles en proclament l’efficacité.

Il y a lieu quelquefois de ne pas l’employer pur et de l’adoucir avec du bon miel; il n’en perd rien de ses qualités, il en gagne même, selon le cas. D’autres fois, pour l’usage externe, dans le pansement des plaies limitées, où il pourrait se montrer trop irritant, on l’étendra plus ou moins d’eau bouillie et l’on aura à bon compte un topique excellent: une légère couche de coton ensuite pour mettre la plate à l’abri des poussières et la cicatrisation viendra aussi vite que possible, bien mieux qu’avec tous les baumes les plus recommandés.

Doublement antiseptique, le citron excite l’appétit par son acide; par son essence, il stimule les fonctions générales et donne à l’économie les moyens de lutter contre les microbes dont 11 diminue directement la : vitalité.

Ainsi donc, faire usage des diverses préparations qui renferment le jus de citron, c’est faire de la bonne antisepsie médicale interne et externe: absorber des limonades, c’est combattre tous les germes infectieux qui occupent le tube digestif, depuis la bouche jusqu’aux dernières portions de l’intestin.

Usez-en donc largement, variez-en l’emploi selon les besoins, vous vous en trouverez toujours bien.

Citron
Citron. Photographie de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *