Mauricie

Trois-Rivières en mai 1939

Trois-Rivières en mai 1939

Nouvelles de la ville de Trois-Rivières du mois de mai 1939

La construction d’un passeur pour Trois-Rivières

Pour le service entre la ville et Sainte-Angèle

Trois-Rivières, 7 mai 1939 (du correspondant du journal Le Canada). – Le Conseil étudiera probablement demain soir les soumissions présentées par trois chantiers maritimes pour la construction d’un bateau-passeur qui fera le service entre notre ville et Ste-Angèle.

Lundi dernier, les membres du Conseil ont pris connaissance de ces soumissions au cours d’une réunion tenue à huis-clos. Nous avons appris qu’il y avait trois soumissions, mais on n’a pas dit quels étaient les soumissionnaires. On croit cependant qu’il s’agit de Maritime Industries, Davie Shipbuilding et Vickers.

Les ingénieurs maritimes chargés de la préparation des plans de ce bateau-passeur ont été consultés et ont été priés de donner leur opinion sur la plus avantageuse des soumissions. Il est donc possible que la décision soit prise dès la séance de ce soir.

On songe, en effet, que la saison est déjà avancée pour la mise en chantier du bateau et qu’il faut procéder en toute hâte. Si le bateau n’est pas prêt avant l’hiver il faudra faire subir des réparations considérables au La Vérendrye, lequel peut bien tenir durant l’été mais ne pourra entreprendre un autre hiver.

La construction de ce nouveau traversier n’est pas sans soulever un grand intérêt dans la population.

Certains membres du Conseil opinaient au début pour l’aménagement d’un bateau avec un moteur Diesel. Mais il s’est levé une grande opposition dans le groupe des échevins. La majorité a voulu que la vapeur soit employée dans le nouveau bateau. Il s’agissait de décider si l’on commanderait un appareil fonctionnant au charbon ou à l’huile ; après de nombreuses polémiques on s’est arrêté à ce dernier système. Mais il est possible que la majorité du Conseil en décide autrement à la dernière minute.

M. l’abbé A. Lord nommé curé de St-Luc

Par décision de Son Excellence Mgr. A.-O. Comtois, les changements ecclésiastiques suivants ont été effectués :

M. l’abbé Alphonse Lord, aumônier des Frères de l’Instruction chrétienne, devient curé de St-Luc-de-Vincennes.

M. l’abbé Josaphat Cossette, aumônier de l’hôpital Cooke, devient aumônier des Frères de l’Instruction chrétienne de Grand’Mère.

M. l’abbé Alphonse Caron, de Louiseville, devient aumônier de l’hôpital Cooke.

Action de $17 renvoyée

Le magistrat F.-X. Lacorusière a renvoyé une action en do,,ages de $17 que Dame Jeannette Laforme avait intenté à la Teinturerie Poissant sous prétexte qu’une « robe costume brune fleurie » qu’elle n’avait portée que 5 ou 6 mois avait été rapetissée à la suite d’un nettoyage. À la suite d’une expertise faite devant le tribunal il fut constaté que la robe, loin d’avoir rapetissée semblait s’être agrandie à la suite du nettoyage.

M. Joseph Marchildon représentait le teinturier.

Mgr Comtois à St-Philippe

Son Excellence Mgr A.-O. Comtois a visité, hier, la paroisse St-Philippe à l’occasion de la fête patronale de cette paroisse. Il était accompagné de M. le chanoine Joseph Désilets, supérieure du séminaire St-Joseph, et de M. l’abbé Henri-Paul Pellerin, chancelier du diocèse.

La messe fut chantée par M. l’abbé Antonio Magnan, assisté de MM. Les abbés L.-Pé Corriveau et Gilles Auger.

M. le chanoine Louis Denoncourt, curé de la paroisse, souhaita la bienvenue à l’évêque des Trois-Rivières.

Le serment fut prononcé par le R.P. Athanase Francoeur, o.m.i., qui parla de l’esprit paroissial.

À l’issue de la messe, Mgr Comtois prononça quelques mots. Il parla de sa récente visite à Rome.

(Ce texte a paru dans le quotidien Le Canada le 9 mai 1939).

À Trois-Rivières, l’odonyme rue du Coteau a remplacé celui de la rue du Coteau-Saint-Louis au XVIIIe siècle.

« Chaque biographie est une histoire universelle. » Bernard Groethuysen (1880-1946), philosophe français (Mythes et portraits, la vie de Goethe). Image : © Megan Jorgensen.
« Chaque biographie est une histoire universelle. » Bernard Groethuysen (1880-1946), philosophe français (Mythes et portraits, la vie de Goethe). Image : © Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *