Mauricie

Grand-Mère

Grand-Mère

Ville de Grand-Mère (arrondissement de Sahwinigan)

Grand-Mère, située à 35 kilomètres de Trois-Rivières, l’ouest de la rivière Saint-Maurice, ancienne ville de la région de la Mauricie, est aujourd’hui un arrondissement de la ville de Shawinigan. Grand-Mère a une population d’environ 15 mille habitants.

Le nom de la localité provient d’un rocher dont la forme rappelle une femme. Ce rocher était situé sur les berges de la rivière Saint-Maurice. En 1916, lors de la construction de la centrale hydroélectrique de Grand-Mère, le rocher est défait en morceaux, transporté dans la ville et reconstitué sur la rive gauche, au sommet de la côte à Grondin.

Les premiers hommes blancs explorent ces lieux vers 1651. Le père Jacques Buteux se rend aux chutes de Shawinigan et de la Grand-Mère. L’année suivante, le père Buteux et ses compagnons tombent victimes d’une embuscade par les Iroquois lors d’un portage.

C’est en 1888 qu’un bureau de poste sous le nom de Grand-Mère s’ouvre. L’année suivante, l’industriel John Foreman entreprend la construction d’une centrale hydraulique et installe près de la chute de la Grand-Mère une pulperie dont l’énergie sera fournie par cette centrale. Cette usine de pulpe de bois est actionnée par une turbine de 5000 chevaux vapeur. Ensuite, les premiers habitants construisent leurs maisons à Grand-Mère.

En 1898, la municipalité du village de Grand-Mère est constituée par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Flore. En 1901, Grand-Mère est incorporée en ville.

La ville devient un des centres industriels les plus importants au Québec. C’est à Grand-Mère que les premiers lingots de carborundum au Canada, en 1908.

En 1914, l’église Saint-Paul de Grand-Mère est construite.

En 1916, la Shawinigan Water and Power Compagny entreprend la construction d’une nouvelle centrale hydroélectrique.

Le 1 janvier 2002, les municipalités de Grand-Mère, Shawinigan-Sud, Lac-à-la-Tortue, Saint-Georges, Saint-Gérard-des-Laurentides, Saint-Jean-des-Piles, des territoires de Lac-Wapizagonke et Lac-des-Cinq et Shawinigan sont regroupées sous le nom de la Ville de Shawinigan.

Lac Anticagamac

Captant les eaux de quelques ruisseaux, le lac Anticagamac, situé dans la partie ouest du parc national de la Mauricie, se déverse dans la rivière Matawan par une étroite et courte rivière portant le même nom. De 5 km de longueur et à une altitude de 198 m, il est surplombé par des collines laurentidiennes de plus de 400 mètres d’altitude. On ne connaît aucune signification certaine à ce toponyme qu’on retrouve sous la forme d’Antihiagana sur une carte de 1850 et sous celles de Yagamak et antikalalamak en 1885. Il peut être la déformataion de Attikamègue, nom de la tribu habitant le nord de la Mauricie ou peut signifier là où rfoulent les eaux, décrivant ainsi un phénomène hydrique observé dans ce lac. On relève également les formes abrégées Lac Gamac et Lac Yamack. Ce lac est situé sur le territoire non organisé de Lac-Wapizagonke.

Lac Wapizagonke

Formant une sorte de crochet avec une série de lacs, dont le lac Shawinigan, auxquels elle est reliée, cette étendue d’eau étroite et d’une longueur d’en d’environ 15 km constitue l’une des sources de la rivière Shawinigan en Mauricie. À une altitude de 228 m, elle s’enfonce au milieu des collines laurentidiennes qui la surplombent d’environ 180 m. Sur une carte de 1852, le nom apparaît sous la forme de Pisagunk et les travailleurs forestiers identifient le lac par le mot Mistagance. Le nom de Wapizagonke, répertorié sous cette forme en 1925, est probablement lui-même une variante orthographique du toponyme montagnais Ouapitagone, terme signifiant selon le père Guinard, une sorte de canard d’espèce très rare. Les Abénaquis le dénomment Wawibizagak qui signifie entouré par la brousse. Certains l’associent au las Shawinigan à l’époque où il faisait partie du club privé de chasse et pêche du même nom. D’autres, enfin, le subdivisent en deux parties sous les noms de Lac des Îles et de Lac Croche.

église st-paul de grand-mère

Église Saint-Paul. Source de l’image : Fralambert

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *