Mauricie

Lieu de l’Ancienne Aluminerie

Lieu de l’Ancienne Aluminerie

Lieu historique national du Canada de l’Ancienne-Aluminerie-de-Shawinigan

En 2001, les anciennes usines d’Alcan à Shawinigan étaient désignées Lieu historique national du Canada. C’est dans ces bâtiments que le 20 octobre 1901 fut coulé le premier lingot d’aluminium sur le sol canadien. Aujourd’hui, ces bâtisses forment le plus ancien complexe d’aluminerie qui subsiste en Amérique du Nord.

La Cité de l’énergie a entrepris un vaste programme de réhabilitation de ces usines désaffectées depuis 1986, afin d’assurer la protection de ce patrimoine unique en Amérique du Nord. La majeure partie de ces bâtiments ont été transformés en d’immenses salles pour la présentation d’expositions d’art contemporain, de salons, de réceptions, d’événements artistiques ou de foires commerciales.

Depuis 2003, la Cité de l’énergie, en collaboration avec le Musée des beaux-arts du Canada, présente chaque été une exposition internationale d’art moderne réunissant des oeuvres provenant de musées et de collections privées du monde entier.

Le corps transformé a été présenté pendant l’été 2003, L’arche de Noé durant l’été 2004, Les éléments de la nature au cours de l’été 2005 et l’exposition Déroulement de l’artiste Cai Guo-Qiang, en 2006. Au total, plus de 100 000 visiteurs ont vu ces quatre expositions. En 2007, on y a présenté l’exposition de l’artiste Carsten Höller.

Ce parc thématique unique au Canada offre aux visiteurs une expérience à la fois  divertissante et éducative. Construite sur un site exceptionnel qui côtoie les majestueuses chutes de Shawinigan, la Cité de l’énergie abrite la deuxième tour d’observation la plus élevée du Québec, quatre expositions interactives, deux spectacles multimédias et un nouveau centre d’exposition. On y découvre un monde fascinant lors de la visite des centrales hydroélectriques et des expositions interactives, on peut assister à un spectacle multimédia ou encore à des démonstrations scientifiques surprenantes. C’est une véritable exploration du monde merveilleux de l’électricité, des pâtes et papiers, de l’aluminium et de l’électrochimie.

Les guides vous feront participer, entre autres, à des expériences sur la lévitation magnétique et l’hydrogène.

Ville de Shawinigan, note historique

Entre Shawinigan-Sud et Grand-Mère, à 120 km à l’ouest de Québec et à une trentaine de kilomètres de Trois-Rivières en Mauricie, on retrouve la ville de Shawinigan, implantée sur la rive ouest du Saint-Maurice. Pendant très longtemps, l’endroit était considéré comme la « première grande chute en remontant la rivière des Trois-Rivières ». Le père Buteux, qui y arrive en 1651, serait le premier Blanc connu à avoir remonté le Saint-Maurice jusqu’à cet endroit. Par la suite, les missionnaires desservant le Haut-Saint-Maurice y faisaient halte. À la fin du XIXe siècle, l’implantation d’une centrale hydroélectrique contribuera à une rapide croissance économique.

Puis, Shawinigan accumulera les premières : première ville du Québec à se doter d’un plan d’urbanisme (1900), première ville du Canada à produire de l’aluminium (1901), du carborandum (19080, de la pellicule de cellophane (1932).

Fondée en 1899, la paroisse de Saint-Pierre-de-Shawinigan sera érigée canoniquement en 1901 et civilement en 1902. La municipalité de village de Shawinigan Falls voit le jour en 1901 et accède au statut de ville en 1902. Elle comptait plus de 4 000 habitants en 1911.

Elle recevra le statut de cité en 1958, à l’occasion de l’abrégement de la dénomination de Shawinigan.

Origine du nom de Shawinigan

Achawénégan, Assaouinigane, Chaouénigane, Chaouinigane, Chawinigame, Oshaouinigane, Shaweingne, autant de versions différentes de Shawinigan. Portage du Sud, portage aux hêtres, portage anguleux : autant de sens possibles. Dans tous les cas, il y a une allusion à la crête de rochers qu’on devait franchir pour passer le portage des chutes.

Aluminerie

Bâtiment AI-3. Source de la photographie : Fralambert

Pour en apprendre plus :

2 Comments

  1. Véronique Matteau

    2011/01/31 at 2:35 pm

    Bonjour,
    Cette info est intéressante, mais je dois éviter de la partager parce qu’elle n’est pas à jour (expos depuis 2008???)
    Merci

  2. admin

    2011/01/31 at 3:01 pm

    Bonjour,
    En général, nous présentons un site d’une manière “globale” et nous y ajoutons les données sur ce site ou organisme, notamment les Site Web, le numéro de téléphone, l’adresse. Cela, pour éviter de mettre à jour des dizaines d’articles chaque jour, ce qui est impossible.

    Les intéressés peuvent s’y rendre et voir les expos en cours. Mais dans le cas de l’Aluminerie, nous n’avons pas trouvé leurs données de contact. Nous metterons à jour l’article dès que quelqu’un nous fournisse ces données.

    Merci pour la compréhension.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *