Livres a decouvrir

Le miroir de Cassandre

Le miroir de Cassandre

Le miroir de Cassandre par Bernard Werber (Extrait)

Éditions Albin Michel et Bernard Werber, 2009

Il s’avance lentement et se tient debout sur le bord du sommet de la tour Montparnasse.

*

Cassandre était la fille de Priam, roi de Troie.

*

Quand Cassandre est devenue adulte, poursuit le directeur sans se soucier de sa réaction, elle a été nommée prêtresse du temple d’Apollon, à Troie.

*

Ils ont donc décidé de créer un endroit spécialement conçu pour ça, à quelques dizaines de kilomètres au nord de Paris.

*

– Comme à Palerme, rappelle le jeune Asiatique. Un grand dépotoir dont personne ne savait quoi faire et qui est encore en activité.
– Pareil à Marseille, surenchérit la femme au chignon roux.

*

Mais comme l’odeur n’arrivera jamais à Paris, tout le monde s’en fout.

*

Plutôt que de fuir au Brésil ou en Australie, on s’est inventé notre territoire lointain… tout près.

*

2 – Sport : Défaite de l’équipe de football de Paris contre celle de Montpellier.

*
3 -Politique internationale : Visite à Paris du président libyen.
4 – Météo. Crise climatique avec des tempêtes qui ravagent tout le sud de la France. Les experts ne l’avaient vu venir. Sur le reste de la France, on prévoit des giboulées, c’est-à-dire une alternance imprévisible de soleil et d’orages.
*
… Avec mon père et ma mère, nous étions partis assister à Nabucco, l’opéra de Verdi avec un orchestre italien, au pied de la pyramide de Kheops, en Égypte.
*
– Tiens, comme le mythe d’Osiris, remarque Kim. La fille qui recherche en Égypte les morceaux de son aimé pour les réunir comme un puzzle.
*
Et à cause de ces gadgets inutiles la France augmente sa dette financière globale envers la Chine. Du coup on leur doit du fric. Et on ne peut plus les critiquer quand ils envahissent le Tibet, où ils soutiennent ouvertement le Soudan, le Zimbabwe, l’Iran ou la Corée du Nord tenus par des dictateurs sanguinaires qui préparent des bombes atomiques pour nous les foutre sur la gueule.

*
Les plus petites servent à fabriquer des porte-monnaie et des blagues à tabac sur le marché aux puces de Saint-Ouen.
*
Quand elle a fini de lire, elle erre par les rues du quartier Montmartre, dans le nord de Paris.
*
Elle descend vers la place de l’Opéra et les poubelles des restaurants, mais se fait chasser. Puis elle se dirige vers les Grands Boulevards et fouille les poubelles des supermarchés où elle déniche des aliments encore emballés, jetés parce qu’ils ont dépassé la date limite.
*
Puis, en se promenant dans le 15e arrondissement, près du métro Convention, elle passe devant la vitrine d’une pâtisserie où est exhibé son gâteau préféré : une tarte au citron recouverte d’une plaque de pâte d’amande sur laquelle est inscrit « citron » en chocolat.
*
« … Cassandre retrouva alors son frère qu’on croyait perdu, dont le nom était Pâris.

*
Pâris… Cassandre. Paris est le nom de la ville où je me trouve.
*
Mais Pâris partit malgré tout et revint avec Hélène de Sparte, la femme de Ménélas, le frère du roi des Grecs, Agamemnon.

*
Elle parvient à lire les lettres minuscules : Futur-Assurances, 42, rue du Départ, 75014 tour Montparnasse, 54e étage.
*
Cassandre franchit l’entrée rue du Départ et débouche sur les ascenseurs.
*
Derrière les baies vitrées, Paris étale son décor de nuit. Cassandre repère la tour Eiffel, la longue veine des Champs-Élysées, la Seine et ses ponts illuminés.
*
Non, à nouveau elle se retrouve à Troie.
*
– Elle porte le même prénom que vous. Cassandre de Troie.
*
L’attentat en Égypte, je pense que cela doit être très dur pour vous.
*
Il ruine le pays en construisant Versailles et en se lançant dans des guerres inutiles et très coûteuses, qu’il perd pour la plupart.
*
D’après le policier, la tour Montparnasse mesure 2010 mètres de hauteur.
*
Remarquez, ma petite demoiselle, mois tous ces fainéants, je crois qu’en France aussi ils seraient mieux à faire des travaux manuels.
*
Ils quittent le périphérique et sortent de Paris pour pénétrer dans la banlieue ouest. Les buildings de la Défense laissent place aux bâtiments de Courbevois, puis la nature reprend ses droits et ils entrent dans une zone boisée.
*
Il ne reste que le voyage en Égypte.
*
Le savant a cherché à identifier cette forme et a trouvé qu’il s’agissait de la carte du Connecticut. Restait à savoir pourquoi cet enfant autiste dessinait la carte du Connecticut.
*
Cassandre rejoint la porte de Clignancourt, Saint-Ouen, Saint-Denis, puis ce qui est nommé sur une pancarte ZAC pour Zone d’aménagement concerté, puis une ZUP, Zona à Urbaniser en Priorité, autant de quartiers fantômes loin de grands axes routiers, puis elle se dirige vers le DOM.
*
Après avoir remercié le dernier chauffer qui l’a rapprochée de son but, elle marche sur l’avenue Jean-Jaurès qui mène au DOM.
*
– On a déjà refusé la princesse de Monaco, la reine d’Angleterre, le pape et le président de la République qui nous demandaient tous l’asile politique à Rédemption, alors on va pas faire une exception pour toi.
*
Tu vas arriver par els Champs-Élysées.
*
Avançant sur les Champs-Élysées, Cassandre a l’impression d’être César revenant de la Guerre des Gaules.
*
Moi, je suis né en Belgique. Mes parents vivaient dans une région dite « économiquement sinistrée », du côté de Charleroi.
*
J’ai commencé par Djibouti, puis le Tchad, le Congo, le Kosovo, les îles Comores, l’Afghanistan, puis encore l’ex-Yougoslavie. En Bosnie, j’ai rencontré une femme extraordinaire.
*
J’avais installé ma femme bosniaque et ma fille dans un appartement à Paris avec un nom d’emprunt.
*
Un championnat de ligue d’Europe, quand même.
*
Nous allons donc utiliser notre trésor de guerre pour t’envoyer à Paris. Et comme Paris rayonne culturellement partout, le monde entier saura que la magie des Wolofs est la plus puissante.
– Logique, appuie Kim.
– Ils m’ont payé un passeur, un billet de bateau et de train et même un petit studio dans Paris.
*
Vente de stylos magiques qui ne font pas de fautes d’orthographe pour les examens à Paris.
*
Même trouver un serpent, un crapaud ou une araignée à Paris, c’est la fin du monde.
*
Être pauvre partout dans le monde c’est dur, mais être pauvre en République démocratique de Corée du Nord, c’est une erreur.
*
Et il soutient tous les autres dictateurs du monde, que ce soit l’Iran, Cuba, le Sudan.

Nous avons erré longtemps sur la mer Jaune, dans le golf de Corée.
*
Les gens de l’association m’ont ramené à Paris et j’ai été mis en pensionnat où j’ai reçu ce que vous appelez une « éducation républicaine, laïque et obligatoire ».
*
La Chine est le seul grand pays qui soutienne la Corée du Nord.
*
– Un jour, tu verras, nous bâtirons une alliance avec les autres cités qui vivent sur les ordures. Il y en a beaucoup dans le monde. À Madagascar, au Chine, à Mexico, à Rio-de-Janeiro, à Bombay.
– La plus grande ville sur dépotoir se situe en Colombie, à Tumaco, au sud du pays, complète Kim.
*
– Bon, c’est un peu Versailles, enfin si tu vois ce que je veux dire, reconnaît Fetnat.
*
– Elle va exploser à la station Champs-Élysées.
*
– Bon, il nous reste quelques minutes pour tenter d’intercepter le terroriste avant la station Champs-Élysées.
C’est Kim qui découvre le sac blanc coincé sous un siège, alors qu’ils roulent à mi-chemin entre la station Franklin-Roosevelt et Champs-Élysées-Clémenceau.
*
Les cinq clochard sautent à leur tour et partent en direction des quais de la station Champs-Élysées-Clémenceau, qui par chance n’est pas loin.
*
Devant l’une des entrées de la station Champs-Élysées-Clémenceau, un petit groupe piétine, comme un troupeau inquiet.
*
Birmanie, Iran, Soudan, Somalie, Libye, Corée du Nord, République démocratique du Congo, Cuba, Venezuela, et je pourrais encore t’en citer 150, autant de pays totalitaires où il ne fait pas bon naître et où on t’inculque la haine dès la maternelle pour être sûr que tu ne verras jamais la réalité et que tu fermeras ta gueule.
*
Le Zimbabwe subit une grande épidémie de choléra.
*
Il rappelle qu’il n’a pas critiqué la France quand il y a eu la crise de la vache folle en Europe, alors qu’on ne le critique pas pour ses « petits problèmes médicaux internes ».
*
En Chine, on manque de femmes de fait de la mode des « échographies » qui ont pour conséquence l’avortement des futurs nouveau-nés de sexe féminin.
*
Incident à Paris. Plainte d’usagers suite à l’incursion de clochards particulièrement sales qui ont provoqué une fausse alerte à la bombe.
*
La vieille gitane invite la jeune fille à s’assoir dans un immense fauteuil surélevé, en peau de bouquetin des Alpes.
*
Mitterand, il paraît qu’il avait installé à demeure un sorcier africain à l’Élysée.
*
Le tarot de Marseille.
*
Comme Cassandre de Troie qui n’a pu empêcher l’incendie de sa cité, je ne vois que du maheur, je ne suis porteuse que de catastrophe.
*
– Je vois l’attentat en Égypte devant Kheops.
*
– C’est mon grand-père en Corée qui m’a montré ce truc quand j’étais très jeune.
*
Une galerie de New York va l’exposer en prétendant qu’il en a quarante, car personne ne pourrait croire à une telle innovation, une telle maturité picturale chez un enfant.
*
Rue Saint-Dominique.
*
Le ministère du Plan quinquennal a provoqué des famines et des aberrations en Russie, mais aussi à Cuba, en Chine et dans tous les pays qui ont cru autoritairement décider de leur futur.
*
Environ 587 avant Jésus-Christ, en Mésopotamie, à Babylone plus précisément.
*
– Par la suite, la vision a été interprétée de la manière suivante : l’empire d’argent serait grec qui a envahi Babylone. Puis l’empire de fer serait l’empire romain qui a envahi la Grèce.
*
– A l’époque du Christ, on a compté plus de 1200 messies se revendiquant de la prophétie de Daniel, rien qu’en Judée.
*
La Seine contourne l’île aux Cygnes, où se dresse, comme une proue de navire, la statue d’une femme couronnée brandissant le flambeau de la liberté, réplique en réduction de celle qui trône à New York.
*
Bientôt surgit devant eux la tour Montparnasse.
*
– Il reste un texte, le codex de Dresde.
*
– Il reste encore les Lacandons, c’est un groupe ethnique particulier qui vit dans la péninsule du Yucatan, au Mexique, sur l’ancien territoire maya.
*
Drame : l’équipe de France de football a perdu contre l’équipe du Danemark. Un débat vient de s’ouvrir à l’Assemblée nationale sur la motivation des joueurs français, tous milliardaires résidant en Suisse et plus préoccupés par la gestion des entreprises qu’ils ont bâties sur leur renommée que de la trajectoire du ballon.
*
L’Iran a procédé à un nouveau tir de missile balistique longue portée. L’Europe, par la voix de son président, a signalé que si ce pays continuait à développer des armes de destruction massive, des sanctions économiques pourraient être votées.
*
Le porte-parole a ajouté que l’Iran n’hésiterait pas à les expédier dans toutes les grandes capitales, si l’Europe mettait ses menaces à exécution.
*
La fourgonnette de police traverse le Paris de l’an 3000 et entre dans l’île de la Cité.
*
Avant, j’étais dans la brigade antiterroriste de Paris.
*
Vous avez vu à Madrid, vous avez vu à Londres.
*
La France est le premier pays consommateur de calmants, d’euphorisants, de somnifères et d’antidépresseurs.
*
Les deux femmes remontent vers le temps d’Appollon en haut de la colline centrale de la ville de Troie.
*
De peu qu’elle s’en souvienne, juste avant de renaître en Cassandre, elle avait été médecin en Russie, à Saint-Pétersbourg, dans les années 1800.
*
Juste par narcissisme, pour se voir soi-même reproduit en plus petit ; par nationalisme pour engendrer de futurs soldats qui défendront des drapeaux d’une couleur ou d’une autre ; par mysticisme pour faire plaisir au prêtre qui a dit « croissez et multipliez ». pour être les futurs martyrs des guerres saintes ; ou par intérêt pécuniaire comme c’est le cas en Chine où les gens font des enfants pour assurer leur vieux jours.
*
… Course de l’Arc de Triomphe, avec comme favori Petit Matin Brumeux, le dernier pur-sang de l’émir du Quatar, un animal qui a coûté une fortune, pratiquement le PNB d’un petit pays d’Afrique…
*
Je venge la Cassandre antique. Ttroie a été dévoré par les flammes, aujourd’hui c’est le village du Grec qui brûle.
*
Pour moi, le système de dictature débile de la Corée du Nord tenait grâce au soutien de la Chine.
*
Tout Paris risque d’être bloqué demain par les manifestations qui vont suivre.
L’élection de la nouvelle Miss France a récompensé une jeune fille d’origine savoyarde.
Le dynamitage de statues de Bouddha géantes en Afghanistan par des talibans.

*
Une victoire de l’équipe française de football 2 à 0 lors d’un tournoi amical contre l’équipe de Luxembourg.

*
Un discours controversé du pape en voyage officiel en Amérique latine.

*
Le monde finira le jeudi 21 décembre 2012, au lever du jour sur Tolum au Yucatan, pour être précis.

*
De toute façon, quelqu’un qui a déjà survécu à une chute du haut de la tour Montparnasse est invincible et immortel.
*
En sautant la première fois de la tour Montparnasse, mon frère a prouvé qu’il subsiste toujours un espoir dans les situations les plus terribles.
*
C’est ce que personne ne veut voir ni savoir : un village de clochards caché aux limites de Paris.
*
Les sous-sols de Paris, c’est un vrai gruyère, mais ici, au sud, à la porte Brancion, c’est le réseau le plus dense.

*

– Si mes calculs sont bons, nous sommes ici dans un secteur baptisé « Byzance ». Entre la rue Alphonse-Daudet et le « Cellier ».

*
– De ce côté, un bunker a été construit par les Allemands de la Luftwaffe sous le lycée Montaigne, durant la dernière guerre. Et par là, sous Denfert-Rochereau, c’est l’abri où les Résistants ont coordonné la libération de Paris en 1944.

*
Cassandre et Kim examinent les alentours et comprennent qu’ils ont débarqué au milieu des catacombes officielles, visibles, de Denfert-Rochereau.

*

Alors que l’orage redouble, ils courent à perdre haleine vers la plus proche bouche de métro. Denfert-Rochereau. Ils prennent la ligne Porte d’Orléans-Porte de Clignancourt.

*

Puis son esprit survole le tribunal en ruine, Paris réduit à l’état de gigantesque dépotoir hanté de millions de silhouettes sales et faméliques, de hordes de rats et de chiens errants sous un air rendu jaunâtre par la pollution.

*

Elles fendent le manteau de nuages et survolent Paris. La capitale semble étonnamment calme vue d’en haut. La tour Eiffel est recouverte d’une fourrure de lierre parsemée de fleurs blanches et mauves. Sur la Seine circulent des jonques nonchalantes aux voiles rouges.

L’air est léger, les rues sont fluides, parcourues de rares vélos.

Le Trocadero est transformé en un vaste parc où paissent des animaux sauvages.

*
Elles se promènent le long des berges de la Seine. Arrivées au pied du pont Alexandre-III recouvert de fleurs, la prêtresse retire peu à peu sa toge.

*

Elles nagent la brasse côte à côte en direction de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris.

*

Esméralda va lui chercher un verre d’alcool d’amande, de l’amaretto spécialement importé d’Italie.

*

Elle ses ragnagnas. Elle a ses parents de Montrouge.

*
J’ai pensé à l’Australie. Puis à l’Afrique. L’Asie.

*

Sport. Un match de football tourne à la tuerie. Entre l’Angleterre et l’Allemagne les supporters avaient apporté des haches et des lances sans que la police les détecte.

*

Étranger. En Somalie, une fillette de neuf ans violée par trois hommes a finalement été reconnue coupable de rapports sexuels hors mariage. Elle a été lapidée dans le stade de football à l’heure de la mi-temps.

*

– Et le Zimbabwe où on a déjà dépassé les 12 000 morts en raison de l’épidémie de choléra, alors que le président Mugabe empêche toute aide étrangère, c’est une anecdote? Et le Tibet? Et la Corée du Nord où j’ai vu des atrocités que tu n’imagines même pas, c’est une anecdote ?

*

Cette nuit-là, Cassandre Katzenberg rêve qu’elle est à nouveau dans la Troie antique.

*

Le vaisseau est encore plus haut que la Tour Montparnasse, et semble sur le point de crever le ciel.

*

Oui, j’ai vraiment vécu à Troie.

*

Le choléra ravage le Zimbabwe et rien ne l’arrête que je sache.

*

À un feu rouge, près du métro Barbès-Rochechouart, un rat s’échappe de la mousse de la banquette arrière et profite du trous dans le plancher pour déguerpir, accompagné de toute sa famille.

*

Arrivé à Denfert-Rochereau un pneu éclate quelques centaines de mètres jusqu’à la rue du Père-Corentin, où, après plusieurs bruits étranges, le moteur finit par prendre feu.

*
La procession des clochards aux longs manteaux et aux sacs à dos gonflés d’objets hétéroclites avance vers la place Montsouris. De loin, on pourrait les prendre pour un groupe d’alpinistes égarés loin de leur Savoie natale. En remontant la rue de la Tombe-Issoire, ils se retrouvent devant le réservoir Montsouris, la plus grande réserve d’eau potable de Paris.

*
Puis, elle propose à tous de revenir au parc Montsouris.

*

Aujourd’hui, nous avons fait un pas de plus vers la jolie version du futur avec les poissons volants dans la Seine. Grâce à notre action à Montsouris, la probabilité doit bien être passée de 1,5% à 2%.

*

Elle pose sa main sur ses épaules et c’est ainsi qu’ils s’assoupissent, proches, protégés par les grands arbres bruissants du Parc Montsouris.

*

Désolé, mais selon les caméras du sommet de la tour Montparnasse, tu as tué ton frère.

*

La pomme grossit dans sa main et ils voient à l’intérieur Troie en flammes.

*
Pendant que le temps défile de façon accélérée, elle contemple la ville de Troie qui, dans les années qui suivent, devient de plus en plus importante, à la fois comme cité portuaire et comme carrefour du commerce.

Le temps s’accélère encore. Troie protégeant la zone de la mer Noire des attaques des Grecs, le royaume des Amazones survit. En l’an 2000, Troie est une superbe cité moderne, tout comme Colchis, la capitale des Amazones. Son aéroport international est une plaque tournante du tourisme pour toute l’Europe centrale. Colchis qui a conservé sa culture inspirée des Amazones, est le seul État où les femmes bénéficient en priorité des places dans l’administration.

*

– Les hommes ne sont pas bêtes, dit Cassandre, planant dans le ciel au-dessus de Colchis.

*

C’était ton dernier caprice : Verdi en Égypte.

*

Elle se revoit passant la douane et embarquant dans l’avion pour l’Égypte.

*

La scène dans les Catacombes subit le même sort. Les squelettes de Denfert-Rochereau qu’elle a dérangés se reconstituent avec des cliquetis pendant qu’elle s’enfonce à reculons dans les couloirs souterrains.

*

Il est un pantin désarticulé, puis se reconstitue et remonte, comme aspiré, vers le sommet de la tour Montparnasse, la tête en bas et les pieds battant follement au-dessus de lui.

*

Elle revoit, dans le désordre :

La scène de son rêve d’un Paris écologiste, où elle se baignait nue dans la Seine au milieu des poissons volants orange et bleu qui nagent en arrière.

*

Puis elle se revoit homme, étendu dans un lit à Saint-Petersbourg.

*

Ils s’avancent et se tiennent debout au sommet de la tour Montparnasse, deux cent dix mètres au-dessus de la rue.

Miroir de Cassandre. Photo de Megan Jorgensen.
Miroir de Cassandre. Photo de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *