XIX siecle

Ligne du temps : 1898

Ligne du temps : 1898

Ligne du temps : Le Québec en 1898

Janvier 1898 : Fondation de la première École d’infirmières canadienne-française par les Sœurs Grises de l’Hôpital Notre-Dame (à cette date, il y avait trois écoles de sciences infirmières à Montréal, toutes trois de langue anglaise : l’École du Montreal General Hospital depuis 1890, l’école de la Royal Victoria existant depuis 1893 et l’école de l’Homoepatic Hospital fondée en 1895. L’École d’infirmières canadienne-française sera affiliée à l’Université de Montréal en 1922.

4 janvier 1898 : Début des opérations de la Compagnie de pulpe de Chicoutimi.

14 janvier 1898 : Parution du premier numéro du journal « Le Lac-Saint-Jean » (Voir aussi le 4 septembre prochain).

15 janvier 1898 : Création de la « Shawinigan Water and Power Co. »

17 janvier 1898 : À Sainte-Scholastique, débute le procès de Cordélia Viau, accusée d’avoir assassiné son mari. (Voir aussi 2 février, 7 juin, 16 décembre).

20 janvier 1898 : Louis-Amable Jetté succède à Joseph-Adolphe Chapleau comme lieutenant-gouverneur du Québec.

22 janvier 1898 : Premier éclairage des rues de Roberval à l’électricité.

23 janvier 1898 : Grosse tempête de neige s’abat sur la province.

31 janvier 1898 : Il tombe 150 cm de neige sur Montréal en janvier.

1er février 1898 : Raymond Préfontaine devient le nouveau maire de Montréal.

2 février 1898 :
Cordélia Viau est reconnue coupable de meurtre après seulement deux heures de délibération des jurés. (Voir aussi 17 janvier, 7 juin, 16 décembre).

26 février 1898 : Lors d’un ralliement libéral à l’Hôtel Windsor de Montréal, le premier ministre Félix-Gabriel Marchand promet un assainissement des finances publiques.

27 février 1898 : La troupe du Théâtre Royal est arrêtée par la police à la demande du maire Préfontaine lui-même. Leurs prestations sur scène auraient contrevenu à la moralité publique.

1er mars 1898 : Inauguration du chemin de fer reliant Montréal à Lévis via Drummondville.

14 mars 1898 : Les pluies torrentielles font déborder la rivière Yamaska, inondant Saint-Hyacinthe et une partie du village de Saint-Césaire.

31 mars 1898 : Le port de Montréal débute une autre saison.

12 avril 1898 : Suite à la mort d’Elzéar-Alexandre Taschereau, Louis-Nazaire Bégin devient le nouvel archevêque de Québec.

15 avril 1898 : Le centre de Sutton est rasé par un incendie.

hopital victoria

L’hôpital Victoria aujourd’hui. Photo : © V. Petrovsky.

1er mai 1898 : Premiers règlements pour les bicyclettes à Montréal.  Jusqu’à la fin de 1898, 7 943 permis de bicyclettes seront délivrés par la Ville de Montréal.

20 mai 1898 : Tom Nulty est pendu à Joliette pour un triple meurtre.

23 mai 1898 : Un train de munitions explose à Sherbrooke, sans causer des victimes, le pont Aylmer est pourtant détruit.

7 juin 1898 : La Cour d’appel ordonne un nouveau procès dans l’affaire Cordélia Viau. (Voir aussi 17 janvier, 2 février, 16 décembre).

13 juin 1898 : L’Abitibi est annexé au Québec et le Yukon est érigé en territoire canadien (capitale : Whitehorse, en vertu de l’Acte du Territoire du Yukon).

9 juillet 1898 :
Inauguration de l’asile Saint-Jean-de-Dieu de Montréal.

23 juillet 1898 : Le comte de Minto devient gouverneur général du Canada.

24 août 1898 : Tenue d’une Conférence internationale de Québec. Des délégués du Canada et des États-Unis se rencontrent à Québec afin de régler le litige portant sur la frontière avec l’Alaska. La conférence se poursuivra jusqu’au novembre et se terminera dans l’impasse. Une seconde conférence aura lieu à Washington du 7 novembre 1898 au 21 février 1899 (v. aussi 7 novembre prochain).

4 septembre 1898 : Parait le dernier numéro du journal « Le Lac-Saint-Jean » (Voir aussi le 14 janvier dernier).

17 mai 1898 : Le gouverneur général laissera le Canada à la fin d’octobre prochain. On mentionne comme successeur de ord Aberdeen les noms du Comte de Selborne, sous secrétaire d’État pour les colonies, et celui du comte de Hopetown.

17 mai 1898 : Il n’y aura pas d’élection dans Bagot, avant année prochaine. M. Laurier l’a déclaré l’autre jour à la chambre. Il est bien vrai que les électeurs de Bagot sont défranchisés par la négligence ministérielle, mais qu’est-ce que cela fait à M. Laurier de défranchiser Bagot qui s’obstine à combattre le faux Règlement des écoles et le « Coup de Drummond »?

16 septembre 1898 : Incendie aux remises de la Montreal Street Railway Company à Hochelaga.

17 septembre 1898 : M. Laurier vient de nommer des inspecteurs à sa flotte de dragueurs. On pourrait croire, assez naturellement, que les capitaines et les ingénieurs de ces bateaux en étaient les meilleurs inspecteurs. Mais c’est une erreur. Il faut des inspecteurs spéciaux. La question de qualification « ad hoc’ est secondaire en ces sortes de choses. Un avocat peut faire aussi bien qu’un ingénieur, car l’inspecteur n’a qu’à retirer son salaire, à tous les mois. Vous verrez que l’an prochain il faudra des inspecteurs des inspecteurs. C’est le régime Mercier qui va renaître, dans sa plus belle floraison. Le Mercierisme nous avait gratifié des « inspecteurs » des inspecteurs, de colonisation, et des « gardiens » des gardiens de fruits; M. Laurier nous donnera les « inspecteurs » des inspecteurs de sa flotte de dragueurs.

17 septembre 1898 : Dalton McCarthy  vient de disparaître d’une manière si soudaine du cabinet fédéral des ministres. Il est une personnalité remarquable de la politique canadienne. Cet homme avait un immense talent, et longtemps on l’a considéré comme le successeur de sir John A. Macdonald, à la tête du parti conservateur. Mais McCarthy avait encore plus d’ambition que de talent. À la disparition de sir Alexandre Campbell, du cabinet, en 1888, sir John préféra Thompson à McCarthy. Cette préférence fut cause de la rupture de M. McCarthy avec sir John. Alors, le député de Simcoe Nord ne perdit aucune occasion de combattre son ancien chef. Il lui fit une guerre à outrance sur le bill des Jésuites, la question de la langue française à Manitoba et au Nord Ouest. Il est le père de la politique spoliatrice de Greenway au sujet des écoles catholiques de Manitoba. C’est McCarthy qui a le plus violemment combattu le bill médiateur, et la politique de sir Charles Tupper, pendant la mémorable session de 1896, et pendant la lutte électorale qui la suivit. M. Laurier lui prouva sa reconnaissance en lui soumettant son projet de Règlement et en lui ménageant son entrée dans le cabinet. M. McCarthy devait, après la présente session, entrer dans le cabinet fédéral.

21 septembre 1898 : Inauguration de la statue de Samuel de Champlain sur la terrasse Dufferin à Québec. La statue a été réalisée par Paul Chevré, sculpteur français. Le gouverneur – général lord Aberdeen a présidé la cérémonie.

29 septembre 1898 : Un plébiscite fédéral sur la prohibition donne des résultats plutôt ambigus. Alors que les autres provinces canadiennes votent avec une majorité mitigée pour la prohibition, 81 % des Québécois qui sont allés voter se prononcent contre. Comme la majorité prohibitionniste est trop faible, le premier ministre Wilfrid Laurier décide finalement de ne pas légiférer.

7 novembre 1898 – 21 février 1899 : Conférence à Washington pour régler le contentieux canado-américain à propos de l’Alaska. Devant l’impasse des pourparlers, on décide de demander à l’Angleterre de servir d’arbitre. Cette dernière donnera raison aux États-Unis et Henri Bourassa deviendra l’ennemi de l’Angleterre.

13 décembre 1898 : Un premier train de passagers circule sur le pont Victoria reconstruit.

15 décembre 1898 : Cordélia Viau est finalement condamnée à être pendue (voir aussi 17 janvier, 2 février, 7 juin).

25 décembre 1898 : Le jour de Noël 1898 le Impérial Penny Post entre le Canada et la Grande-Bretagne entrait en vigueur. On dit que la date fixée pour l’entrée en vigueur du Penny Post fut choisie sous l’inspiration du moment. Un certain biographe des P.T.T., le duc de Norfolk, annonça à la reine Victoria qu’on allait adopter l’affranchissement à un penny pour le Canada, cette dernière lui demanda à quel moment ce service allait entrer en vigueur. « Nous avons pensé, répondit le duc, que le jour de l’anniversaire du prince serait indiqué. Il songeait au Prince de Galles dont l’anniversaire était le 9 novembre. « Et de quel prince? » demanda la reine de son ton le plus glacial. Le due fut à la hauteur de la situation. « Du Prince de la Paix, du Christ”, répliquât-il ». Et c’est ainsi que le nouveau tarif entra en vigueur le 25 décembre 1898.

28 décembre 1898 : Samuel Parslow, complice de Cordélia Viau, est condamné à la pendaison (voir aussi le 15 décembre dernier).

29 décembre 1898 : La première réunion publique de « L’École littéraire de Montréal » a lieu.

31 décembre 1898 : Mgr Bruchési interdit les bazars à Montréal.

Sans date exacte :

1898 : « La Presse » insère une première photo dans une page. Construction de l’édifice de « La Presse ».

1898 : Émission d’un timbre canadien de 0,02$ avec mention Noël en français.

1898 : Bell commence à construire de grands cerfs-volants.

1888 : Arrivée au Québec des Frères de Saint-Gabriel.

1898 : La gare de Prévost, alors appelée gare de Shawbridge, est ouverte.

1898 : À Montréal, les Soirées de famille sont organisées pour la première fois.

1898 : Création de l’eau de javel « La Parisienne » au Québec.

1898 : Incorporation de la Compagnie Électrique Jacques-Cartier et début de la construction du barrage de Shawinigan.

1898 : Inauguration de la gare Viger à Montréal.

1898 : Fondation de l’Organisation sioniste canadienne par Clarence de Sola, fils de Abraham de Sola; cette organisation s’inscrivait dans le cadre du sionisme international qui faisait la promotion de la création d’un état juif au Moyen-Orient.

1898 : Les Dominicains deviennent responsables du Sanctuaire de la Réparation.

histoire du canada

Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. (Karl Marx). Photo : © GrandQuebec,com.

Voir aussi :

Vous devez vous enregistrer pour ajouter un commentaire Login

Laissez un commentaire