Lanaudière

Église Saint-Gabriel

Église Saint-Gabriel

Église Saint-Gabriel

L’église Saint-Gabriel dessert la ville de Saint-Gabriel et la paroisse de Saint-Gabriel de Brandon, dans la MRC D’Autray, en Lanaudière.

L’église a été construite en pierre entre 1910 et 1911 selon les plans des architectes Joseph Venne et Julien-Maxime-Stéphane Doumic.

La nef de l’église est à trois vaisseaux, avec une tribune arrière et une tribune de choeur.

Les beaux vitraux de la nef de l’église ont été réalisés par J.P. O’Shea. En 1992, on installe des vitraux au fond du chœur, créés par Olivier Ferland et Guy Cauffoppée.

L’église possède un orgue Casavant fabriqué en 1930.

Église Saint-Gabriel

Église Saint-Gabriel. Photo de l’église Saint-Gabriel © Fondation du patrimoine religieux du Québec.

Adresse de l’église Saint-Gabriel :

12, rue Saint-Gabriel
Saint-Gabriel
J0K 2N0

Téléphone de l’église : 450 835 4788.

Historique de la ville de Saint-Gabriel

Entièrement enclavée dans le territoire de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon, la ville de Saint-Gabriel s’étend au sud de Saint-Charles-de-Mandeville en terre lanaudois. D’abord érigée en 1892 comme municipalité du village de Saint-Gabriel-de-Brandon, détachée de la municipalité de paroisse homonyme, Saint-Gabriel obtiendra son statut et prendra son nom actuel en 1967.

L’usage populaire a cependant conservé l’appellation originelle de Saint-Gabriel-de-Brandon. L’endroit doit largement son développement initial au chemin de fer. Tout comme la municipalité mère, Saint-Gabriel demeure un lieu de prédilection pour la villégiature et la pratique des sports nautiques, deux volets importants de l’économie gabriéloise.

Sa position privilégiée sur les rives du lac Maskinongé encadré d’un décor de montagnes grandiose exerce un important attrait chez ceux que la nature séduit. Depuis 1975 et pendant des années, une course de 20 kilomètres autour du lac Maskinongé, connue sous le nom de Maski-Courons, s’y déroulait sur une base annuelle, mais cette course n’existe plus.

4 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *