Immeubles par localité

Vivre à Drummondville

Vivre à Drummondville

Acheter une maison à Drummondville

La ville de Drummondville est une des plus grandes villes du Québec. Elle regroupe plus de soixante-six mille résidents sur une superficie d’environ 250 km carrés. L’actuelle ville de Drummondville est le résultat de la fusion entre les villes de Drummondville, Saint-Nicéphore, Saint-Charles-de-Drummond et Saint-Joachim-de-Courval.

Au cours des trente dernières années, la ville s’est largement développée grâce à sa situation stratégique à l’intersection de grands axes routiers.

Les autorités municipales ont créé des conditions favorables au développement de la ville. En plus de son activité industrielle, la ville est un pôle reconnu de la culture du Centre-du-Québec.

Le processus de modernisation de la ville avec la construction d’écoles, l’amélioration des rues et la conception de nouveaux quartiers résidentiels est en constante progression.

Établir sa résidence à Drummondville est donc un choix judicieux.

Municipalité régionale de comté de Drummond

La MRC de 1 626 km carrés située dans la région administrative du Centre-du-Québec, entre les MRC des Maskoutains, du Bas-Richelieu, de Nicolet-Yamaska, d’Arthabaska, d’Érables, du Val-Saint-François et d’Acton. La géographie physique de la MRC de Drummond est marquée par deux grandes diagonales : la rivière Saint-François, qui traverse la municipalité régionale de comté de part en part, et la rencontre de la plaine du Saint-Laurent et des basses-terres appalachiennes suivant un axe nord-est-sud-ouest. Établie en janvier 1982, la municipalité régionale de comté de Drummon, qui a succédé à l’ancienne municipalité du comté de Drummond, dont elle tire son nom, se compose d’environ 25 municipalités dont Drummondville, la plus populeuse.

Son territoire a été formé à même des parties des anciennes municipalités des comtés de Drummond et de Yamaska. La population de la municipalité régionale de comté de Drummond est majoritairement urbaine et francophone. L’économie régionale repose avant tout sur une industrie de transformation diversifiée qui se concentre à Drummondville ; on y fabrique des lampes, des réfrigérateur, des bâtons de hockey, des bicyclettes ; on y pratique aussi la teinture des tissues, la transformation du papier et des travaux d’imprimerie. Par la diversité des biens et des services qu’elle offre à la population de la MRC, Drummmondville joue également le rôle d’une métropole régionale.

Canton Simpson

Situé à à l’est de Drummondville, ce canton, au relief uni et ne dépassent guère 100 mètres d’altitude, est limité par la rivière Nicolet. Sauf la municipalité de Saint-Lucien située au nord d’un marécage, c’est sur les limites du canton que se trouvent la petite agglomération de Sainte-Séraphine, à l’est, et le hameau de Carmel, à l’Ouest, ainsi que les municipalités de Saint-Cyrille-de-Wendover et de Saint-Charles-de-Drummond. Ce territoire géographique, dont le nom apparaît sous la forme de Sympson sur la carte de Gale et Duberger en 1795, comptait, en 1861, 271 habitants à forte majorité francophone. Cette dénomination évoque l’un des nombreux noms de lieux anglais transplantés au Québec. Proclamé en 1802.

Canton Wendover

Orienté vers le nord-est, ce canton aux contours brisés se situe immédiatement au nord de Drummondville. Plar et sans aspérité notable, il passe de 76 m près de la rivière Saint-François qui sert de limite au sud-ouest, à 114 m au nord-est, au-delà de la rivière Nicolet Sud-Ouest. Sa population, distribuée le long des chemins ruraux, se concentre cependant dans Saint-Joachim-de-Courval, Saint-Charles-de-Drummond, Saint-Cyrille-de-Wendover, Notre-Dame-du-Bon-Conseil et Sainte-Brigitte-des-Saults. Ce nom de Wendover, qu’on retrouve sur la carte de Gale et Duberger en qu’on retrouve sur la carte de Gale et Duberger en 1795, a été emprunté à une petite agglomération située dans le Buckinghamshire, au nord-ouest de Londres. Proclamation : 1805.

Drummondville

Drummondville, photo libre de droit.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *