Photos de Montréal

Halloween en photos

Halloween en photos

Halloween en photos

La fête de l’Halloween est célébrée dans la soirée du 31 octobre. En français, on pourrait dire Veillée de la Toussaint, puisque le mot Halloween est une contraction de l’anglais All Hallows Eve, (Eve of all Saints’ Day, en anglais moderne), ce qui signifie la « veillée de la Toussaint ».

En fait, l’Halloween est une fête folklorique et païenne traditionnelle ayant une origine celtique et la fête chrétienne de la Toussaint, à laquelle est adossée Halloween, n’a été instituée qu’au IXe siècle par le pape Grégoire IV.

La tradition veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur (monstres, vampires, fantômes, sorcières, zombies, par exemple) et aillent sonner aux portes en demandant aux adultes des bonbons, des fruits ou de l’argent avec la formule : Trick or treat ! (trique ou traite !, en français ). D’autres activités incluent des bals masqués, le visionnage de films d’horreur, la visite de maisons hantées, l’allumage de feux de joie en plein air.

Le principal symbole de la fête est la citrouille, issue de la légende irlandaise de Jack-o’-Lantern. La citrouille est évidée, une bougie est placée à l’intérieur et une de ses faces est sculptée pour y dessiner, un visage.

Rappelons qu’au Québec, l’Halloween fut d’abord connue sous le nom de Soirée des tours (notamment dans la Gaspésie et dans les Cantons de l’Est, où plusieurs Irlandais et Jersais s’installèrent au XIXe siècle. Toutefois, la collecte rituelle apparaît au début du XXe siècle. Il fallut néanmoins attendre les années 1960-1970 pour que la fête de l’Halloween s’impose dans les régions à grande majorité francophone, même si par ses manifestations, l’Halloween s’apparente à la fête du Mardi gras et à la fête de la Mi-Carême, qui donnaient lieu, dans certaines régions du Canada à des déguisements et à la collecte de bonbons.

Depuis des années déjà la fête suscite un engouement croissant pour la création de véritables décors d’horreur devant certaines maisons. Les commerces comme les restaurants et les discothèques se prêtent également au jeu.

fantome qui rit

Le fantôme qui rit. Photo : © GrandQuebec.com.

chat noir

Au Québec, l’Halloween est surtout célébré dans les familles. Photo : © GrandQuebec.com.

homme enterre

Le 31 octobre, le soir venu, les enfants revêtent des costumes de toutes sortes, amusants ou effrayants, et envahissent les rues pour frapper à chaque porte et demander des friandises. Photo : © GrandQuebec.com.

orange et noir halloween

L’orange et le noir sont les deux couleurs traditionnellement associées à Halloween. Photo : © GrandQuebec.com.

citroulles halloween

Les personnages et les objets couramment associés à l’Halloween sont les sorcières, les vampires, les chauves-souris, les maisons hantées, des personnages à tête de citrouille, les loups-garous, les démons… Photo : © GrandQuebec.com.

squellette de l'haloween

On y voit également les fantômes, les goules, les hiboux, les corbeaux, les vautours, des personnages à tête de citrouille, les chats noirs, les araignées, les gobelins, les zombies, les momies, les squelettes… Photo : © GrandQuebec.com.

cimetieres haloween

De nombreux cimetières apparaissent en face des maisons la veille de l’Halloween. Photo : © GrandQuebec.com.

cote_st_luc

En Angleterre, on connaissait autrefois l’Halloween comme la nuit du casse-noisettes  ou encore la nuit de la pomme croquante, parce que les familles réunies autour du feu racontaient des histoires tout en mangeant des noisettes et des pommes. La soirée de la fête de l’Halloween, les pauvres recevaient des gâteaux appelés les gâteaux de l’esprit. Photo : © GrandQuebec.com.

drapeau du pirate

Dans plusieurs pays, le folklore entourant Halloween, est centré sur la croyance envers les fées, pirates, morts vivants, etc. Photo : © GrandQuebec.com.

citrouilles et fantomes

C’est à la fin du XIXe siècle que la fête devient une source de festivité avec les déguisements et les décorations tournant autour des têtes de morts, fantômes, squelettes, sorcières. Photo : © GrandQuebec.com.

metro_jean_drapeau

À l’origine, le symbole de l’Halloween était un navet contenant une bougie. Cette bougie rappelait la légende de Jack-o’-lantern (Jack à la lanterne), condamné à errer éternellement dans l’obscurité entre le paradis et l’enfer en s’éclairant d’un tison posé dans un navet. Au fil des ans, le navet fut remplacé par une citrouille. Citrouilles à la sortie de la station de métro Parc Jean-Drapeau. Photo : © GrandQuebec.com.

entrepôt de l'halloween

Une volonté mercantile de commercialiser ce qui a rapport au sombre et au mystérieux entoure cette fête. Photo : © GrandQuebec.com.

morts_vivants_halloween

L’imagerie qui entoure Halloween implique généralement la mort, la magie ou des monstres mythiques. Photo : © GrandQuebec.com.

block_busters

Les décorations sont souvent inspirées par les classiques du cinéma d’horreur, ainsi les maisons sont souvent décorées avec ces symboles. Photo : © GrandQuebec.com.

casper le fantome

Cette fête est le prétexte d’un nombre important d’œuvres cinématographiques comme par exemple It’s the Great Pumpkin, Charlie Brown, de Bill Melendez ; La Nuit des masques, de John Carpenter ; Hocus Pocus ou Abracadabra de David Kirschner et Mick Garris ; L’Étrange Noël de monsieur Jack, de Henry Selick ; Trick’r Treat, de Michael Dougherty, L’Halloween 1,2,3,4,5,6,7,8, etc. Photo : © GrandQuebec.com.

avenue chedar

Les foyers qui participent à la fête de l’Halloween ornent le pas de leur porte d’une citrouille illuminée ou branchent les décorations pour indiquer que les enfants y sont les bienvenus (avenue Chedar, ville du Mont-Royal). Photo : © GrandQuebec.com.

araignées de l'halloween

Plusieurs habitants, eux-mêmes souvent déguisés, donnent des friandises, des barres de chocolat, et parfois même des boissons gazeuses aux enfants. Certains utilisent des effets sonores et de la fumée pour ajouter à l’ambiance. Photo : © GrandQuebec.com.

côte st luc

Paysage halloweenien dans la ville de Côte-St-Luc. Photo : © GrandQuebec.com.

rue ellerdale

Les quêteux de la rue Ellerdale. Photo : © GrandQuebec.com.

croix du cimetière

Dans la nuit de l’Halloween, les enfants et les adultes se déguisent en créatures maléfiques – fantômes, zombies, sorcières, goblins, loups-garous. Photo : © GrandQuebec.com.

pierres tombales

Les célébrations de l’Halloween gagnent en popularité et beaucoup de décorations, d’éléments nécessaires et de déguisements peuvent être trouvés en magasin. Photo : © GrandQuebec.com.

Décorations de l’Halloween sur une maison de la ville du Mont-Royal. Photo : © GrandQuebec.com.
Cœur de Pirate ! On dit que l’Halloween est le jour que les démons détestent, le jour où ils préfèrent ne pas sortir de chez eux, révoltés à l'idée de ne pas être suffisamment pris au sérieux. Photo : © GrandQuebec.com.
Cœur de Pirate ! On dit que l’Halloween est le jour que les démons détestent, le jour où ils préfèrent ne pas sortir de chez eux, révoltés à l’idée de ne pas être suffisamment pris au sérieux. Photo : © GrandQuebec.com.
C’est au milieu du XIXe siècle que cette tradition gagne en popularité au Canada après l’arrivée massive d’émigrants irlandais et écossais qui s’installent dans le pays notamment pour fuir la Grande famine en Irlande. Photo : © GrandQuebec.com.
Dans la tradition celtique, la fête de Samain était justement celle de la réunion du monde visible et du monde invisible, le jour de l’année où les vivants pouvaient avoir accès à l’Autre Monde. Photo : © GrandQuebec.com.
Les Pendus du Croissant Geneva, ville du Mont-Royal. Photo : © GrandQuebec.com.
L’Écosse, ayant une langue et une culture gaéliques communes avec l’Irlande, célèbre la fête depuis des siècles. Le poète Robert Burns fit un portrait des différentes coutumes dans son poème Hallowe’en, paru en 1785. Connue en gaélique écossais sous le nom de Oidhche Shamhna, cette fête se caractérise par la présence des enfants déguisés, souvent en sorcière ou en fantôme, faisant du porte-à-porte et offrant des divertissements variés. Si la performance est appréciée, les enfants sont récompensés avec des bonbons, des fruits ou un peu d’argent. Photo : © GrandQuebec.com.
Le symbolisme de l’Halloween est inspiré par les classiques du cinéma d’horreur, tels le monstre de Frankenstein… Photo : © GrandQuebec.com.
…Ou la sorcière méchante. Pour les sorcières, c’est un jour où la magie primitive peut être invoquée facilement. Un chapeau pointu leur permet ainsi facilement de capter les énergies célestes tandis qu’un balai ou une pomme se trouvent être des moyens de défenses et d’attaque inestimables. Photo : © GrandQuebec.com.
L’entrée du restaurant Dupond et Dupond, décorée avec une douzaine de citrouilles de l’Halloween. Photo : © GrandQuebec.com.
Halloween est le jour le plus magique de l’année, nouvel an sorcier. C’est par cette magie que les démons vaincus au cours de l’année précédente peuvent revenir d’entre les morts pour la journée et circuler librement parmi les humains festifs. Photo : © GrandQuebec.com.
Une scène au coin de la rue de la Vigne et du chemin du Golf, sur l’Île-des-Sœurs. Photo : © GrandQuebec.com.
Une affiche typique du temps de la fête : Nouvelle maison hantée. Le Musée du Massacre, nuit d’horreur. Tous les Week-ends du 6 au 28 octobre, incluant le 8 octobre. Photo : © GrandQuebec.com.

Vous devez vous enregistrer pour ajouter un commentaire Login

Laissez un commentaire