Îles-de-la-Madeleine

Île du Havre-Aubert

Île du Havre-Aubert

L’Île du Havre-Aubert

L’Île du Havre – Aubert est la plus grande île de l’archipel des Îles-de-la-Madeleine. Elle est située au sud de l’île du Cap – aux – Meules. Elle se trouve à plus de trente kilomètre de l’aéroport et à quelques vingt cinq kilomètres de l’embarcadère. Deux longues bandes de sable relient l’île de Havre – Aubert à l’île du Cap – aux – Meules.

Les visiteurs privilégient cette île grâce au village de La Grave, situé à la pointe sud-est de l’île. Ce village aux maisons dispersés colorées contient un petit port de pêche. Sa rue principale des boutiques d’artisanat et de souvenirs, ainsi que des restaurants et de vieilles maisons.

C’est ainsi l’île la plus boisée et la plus agricole des Îles de la Madeleine. Le chemin de la Montagne, suivi du chemin de L’Étang – des – Caps qui rejoint le chemin ci Bassin mène vers les champs.

Le Musée de la Mer des Îles de la Madeleine, axé sur l’histoire de la pêche et le transport maritime, se trouve sur l’île du Havre Aubert.

Pour les enfants, l’Aquarium est aménagé qui présente sur ses deux étages la faune et la flore marines des îles et contient un bassin où des gens peuvent toucher des animaux marins.

Un théâtre d’été fonctionne ici, dont une partie de la troupe est composée des acteurs non professionnels.

À proximité du village de La Grave, la plage compte parmi les plus belles de l’archipel. La plage du Cap est le rendez-vous des véliplanchistes.

De plus, à deux kilomètres de La Grave, en bordure de la baie du Bassin, le centre nautique de l’Istorlet offres de nombreuses activités, telles que la voile, le kayak de mer, la plongée, la randonnée équestre ou à vélo, la pêche, l’excursion à l’île Brion et autres.

Baie de Plaisance

La baie de Plaisance a la forme d’un croissant qui s’étend entre les îles du Cap-aux-Meules et du Havre-Aubert, aux îles de la Madeleine. Elle est la meilleur rade du groupe d’îles et la seule où les navires peuvent s’abriter durant les mois d’été, période pendant laquelle les coups de vent d’est sont rares. À d’autres moments, ces vents rendent dangereux le mouillage des navires. Bien qu’incertain, le motif d’attribution de cette dénomination reposerait peut-être sur les avantages offerts par ce site. L’historien Georges-Émile Marquis prétend que Jacques Cartier a créé ce toponyme, bien que les récits du découvreur soient muets sur le sujet. Le nom Pleasant Bay paraît, en 1765, sur une carte de Samuel Holland. Sur une carte marine française, publiée la même année, on peut lire Baie Plaisance et, sur une carte de Taché (1870), Baie de Plaisance.

Village du Bassin

Le village du Bassin, dont l’économie repose presque exclusivement sur la pêche du poisson pélagique, est établi à l’extrémité sud des îles de la Madeleine. Les habitations villageoises ont été implantées sur l’étroite plate-forme riveraine longeant le golfe du Saint-Laurent, en bordure de la route principale ceinturant l’île du Havre Aubert. Ce toponyme descriptif, attribué également dans le même secteur ç une anse, une baie, une dune et un étang, a d’abord identifié, 1 km à l’est du village, une lagune appelée Le Bassin. Sur sa carte de 1765, Samuel Holland lui donne le nom de Brant Pool, tandis qu’en 1837 le document cartographique du capitaine Bayfield indique The Basin. Les premiers établissements permanents du village remontent à la seconde moitié du XVIIE siècle.

En 1870, s’amorcent les travaux de construction de l’église et cinq ans plus tard le magnifique temple, placé sous le patronage de saint François Xavier, accueille ses premiers paroissiens. En 1875, on érige également la municipalité de Havre-Aubert, qui prend le nom de Bassin en 1959. Lors de la création de la municipalité de L’Île-du-Havre-Aubert en 1971, Bassin reprend alors son statut initial de village, au sens de l’habitat.

La population de la partie ouest ouest de Bassin a été desservie de 1896 à 1968 par le bureau de poste d’Aurigny, du nom français de l’île britannique d’Alderney, tandis que la partie est l’a été, de 1913 à 1969, par celui de Solomon, en mémoire d’un médecin ayant pratiqué à cet endroit au début du XXe siècle. Ce dernier bureau de poste a ensuite porté le nom de Bassin et dessert aujourd’hui la totalité des Bassiniers. Variante : Solomon.

Havre-Aubert

Havre-Aubert, image libre de droits.

Les îles :

2 Comments

  1. Jean Laplante

    2015/04/24 at 12:32 am

    Bonjour j,aimerais bien aller vous visiter, je cherche mais tombe souvent sur des annonces , donc serais t,il possible de me donner un lien pour voir vos places a visiter et les places ou aller coucher Merci Bien a Vous

    • Ginette Deschamps

      2015/05/11 at 9:01 pm

      Tourismes iles de la madeleine ou CTMA

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *