Îles-de-la-Madeleine

L’Aquarium

L’Aquarium

Aquarium des Îles-de-la-Madeleine

L’Aquarium des Îles-de-la-Madeleine, fondé en 1987, est une grande fenêtre ouverte sur le monde sous-marin et la faune marine des côtes de l’archipel.

L’Aquarium a été aménagé dans l’ancien entrepôt de gréements de pêche et de salaison de poisson au coeur du site historique de la Grave à Havre-Aubert.

On y retrouve diverses espèces marins, telles que algues, cnidaires, crustacés, échinodermes, crustacés, mammifères marins et poissons. À l’Aquarium, on voit également des méduses, des concombres de mer, des oursins, des mollusques, tels que bigorneaux, buccins, natices, moules pieds de pélican, palourdes, couteaux, bernards l’ermite. De plus, on peut y observer des raies, des anémones, des crabes, des éponges, de belles étoiles de mer, des pétoncles, des homards… Des phoques du Groenland ont choisi l’Aquarium comme leur maison, elles habitent dans un bassin spécialement conçu pour eux. La liste est interminable.

Une exposition permanente témoigne de l’histoire de la pêche aux Îles-de-la-Madeleine et des méthodes de la conservation des produits marins.

En ce que concerne les algues, on apprend presque tout sur leur univers fascinant: il existe des algues invisibles à l’œil, des algues macroscopiques, comestibles et prédateurs. Enfin, la mer réserve toujours de belles surprises et l’Aquarium des Îles-de-la-Madeleine est un lieu idéal pour les découvrir.

Il est permis de toucher à certains spécimens qui sont en pension dans les bassins de manipulation de l’Aquarium.

Des courses de crabes sont organisées pour les visiteurs, mais l’horaire dépend de l’humour des crabes qui se déclarent en grève parfois (des conditions de travail non adéquats ou l’exigence de se syndiquer?).

La journée Aqua-Science, conçue pour les enfants, est consacrée aux aspects et caractéristiques de l’environnement riverain, ainsi que à la façon dont les espèces se nourrissent r, aux moyens d’exploitation des ressources en milieu côtier, à l’importance de la conservation et de la mise en valeur de la faune littorale et ses habitats, mais pour participer, il faut s’inscrire d’avance

Coordonnées de l’Aquarium des Îles-de-la- Madeleine :

Téléphone : 418 937-2277.

Site Web de l’Aquarium des Îles-de-la-Madeleine : ilesdelamadeleine.com/aquarium

Bigourneau

(Autres noms et espèces : littorine, vigneau (ou vignot), bourgot.

Petit mollusque carnivore de la classe des gastéropodes (gastropodes), abondant notamment dans l’Atlantique, le long des côtes canadiennes. Le bigorneau ressemble à l’escargot, se meut comme lui et se déplace seulement la nuit, temps idéal pour le pêcher. Il est revêtu d’une petite coquille conique, plus ou moins ronde, solide, lisse et épaisse, fermée par un opercule, une pièce cornée qui le protège. Selon les variétés, sa coquille est brune ou grise, avec des bandes spiralées noirâtres ou rougeâtres, bordées de blanc à l’intérieur. Le bigorneau devient intéressant à consommer quand sa taille atteint 2 ou 3 cm de hauteur et de largeur. Il aime vivre dans les crevasses, monter sur les rochers ou se rassembler dans le lichen.

Valeur nutritive : Le bigorneau contient 20 g de protéines, 2,3 g de matières grasses et 100 calories/100 g.

Cuisson et utilisation : Avant de laver le bigorneau, bien le secouer afin qu’il rentre dans sa coquille. Le temps de cuisson ne devrait pas dépasser 5 minutes sinon le bigorneau devient coriace et est plus difficile à extraire de sa coquille devemie très friable. Il est cuit de diverses façons : il peut être frit, sauté, mariné, cuit au court-bouillon, poché, etc. Pour le pocher, le mettre dans de l’eau salée ou de l’eau de mer, l’amener ébullition, l’égoutter, puis le retirer de sa coquille, se servir d’une épingle pour le retirer de sa coquille, en enlevant tout d’abord l’opercule. Le bigorneau peut être mangé chaud ou froid, en entrée, en salade, en plat principal, etc. Sa chair maigre est similaire à celle de l’escargot terrestre et peut la remplacer dans la plupart des recettes. Le bigorneau supporte la congélation.

Aquarium des Îles de la Madeleine

Aquarium des Îles-de-la-Madeleine, crédit photo – site Web de l’Aquarium.

Voir aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *