Histoire du Québec

Menu pour le Carême

Menu pour le Carême

Deux jours maigres par semaine demandent un menu très varié

Pendant la sainte Quarantaine sachons nous mortifier aux repas tout en permettant aux mets d’être délicieux

Demain (le 25 février 1941) commence le Carême, quarante jours de pénitence, de jeûne pour les plus de 21 ans mais de mortifications pour tous les catholiques. Le mercredi et le vendredi il nous faudra faire maigre. La plupart des maîtresses de maison serviront des œufs, du poisson, des légumes.Si vous voulez,

, que votre mari et vos enfants ne vous disent pas en voyant le menu : « Encore cela », sachez préparer de façons variées des plats délicieux où souvent entreront les mêmes ingrédients mais vous les apprêterez si bien que le plus fin gourmet ne saurait s’en rendre compte. »

Tous les mardis et jeudis nous vous donnerons dans La Cuisine des recettes éprouvées dont vous tirerez parti facilement car elles ne seront pas très compliquées.

Nous avons pensé cependant que la sauce blanche dans ses variations sera fort goûtée de tous et de chacun. Nous donnons donc ici la recette de base d’une sauce blanche qu’on appelle aussi sauce à la crème et douze façons de servir cette sauce économique

Recette de base: Faites fondre deux cuillerées à soupe de beurre, et incorporez-y deux cuillerées à soupe de farine. Ajoutez graduellement une tasse de lait et faites cuire en remuant jusqu’à ce que le mélange s’épaississe. Salez et poivrez. Un peu de paprika ajoutée à la sauce lui donnera une couleur plus riche.

Variations pour sauce blanche

Sauce au fromage : Ajoutez une demi-tasse de fromage râpé à la sauce. Battez bien. Servez avec des légumes, comme le choux-fleur et les asperges.
Sauce aux œufs : Ajoutez un œuf dur haché à une tasse de sauce à la crème. Servez avec du poisson.

Sauce au persil : À une tasse de sauce à la crème, ajoutez une cuillerée à soupe de persil finement haché. Servez avec du poisson.

Sauce au céleri : Ajoutez une demi-tasse de céleri cuit haché à une tasse de sauce blanche. Servez avec des huîtres ou, un jour gras, avec de la volaille.

Sauce au curry : Une tasse de sauce à la crème et une demie cuillerée à thé de poudre de curry. Se sert avec des œufs, du riz et les jours où l’on peut manger de la viande, avec de l’agneau, du bœuf haché ou du poulet.

Sauce à l’oignon : Faites cuire une tasse d’oignon émincé pendant cinq minutes. Égouttez et passez. Ajoutez une tasse de sauce à la crème. Servez avec des œufs cuits durs ou, les jours gras, avec des côtelettes de porc ou de mouton

Sauces aux légumes : Prenez une demi-tasse de bouillon de légumes et une demi-tasse de lait comme liquide pour faire la sauce à la crème, c’est-à-dire que ces demi-tasses tiendront lieu d’une tasse de lait, dans la recette de base. Ajoutez un quart de tasse de légumes coupés en dés. Servez avec des légumes cuits.

Sauce à la Hollandaise : Préparez une tasse de sauce à la crème. Versez un peu du mélange chaud sur un jaune d’oeuf battu. Ajoutez à la sauce. Faites cuire deux minutes. Retirez du feu. Ajoutez une cuillerée à soupe de jus de citron et 1 cuillerée à soupe de beurre. Servez avec des légumes ou du poisson.

Sauce aux huîtres : Prenez un quart de tasse de lait et un quart de tasse de liqueur d’huîtres pour faire la sauce. Ajoutez une demi-tasse d’huîtres hachées. Servez avec du poisson et, les jours gras, avec du dindon ou du poulet.

Sauce aux crevettes : Ajoutez un quart de crevettes à une tasse de sauce à la crème. Servez avec du poisson.

Sauce aux champignons : À une tasse de sauce blanche, ajoutez une demi-tasse de chapeaux de champignons hachés, cuits dans le beurre. Se sert avec les légumes et le poisson.

Fleurette Belair, texte publié dans Le Canada, mardi 25 février 1941.

LISETTE : Oh, il a tort d'être fat ; mais il a raison d'être beau. SILVIA : On ajoute qu'il est bien fait ; passe. LISETTE : Oui-da, cela est pardonnable. Que veut dire ce galimatias ? Une âme, un portrait : explique-toi donc ! Je n'y entends rien. (Marivaux Le jeu de l'amour et du hasard). Photographie de Megan Jorgensen.
LISETTE : Oh, il a tort d’être fat ; mais il a raison d’être beau. SILVIA : On ajoute qu’il est bien fait ; passe. LISETTE : Oui-da, cela est pardonnable. Que veut dire ce galimatias ? Une âme, un portrait : explique-toi donc ! Je n’y entends rien. (Marivaux Le jeu de l’amour et du hasard). Photographie de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *