Histoire du Québec

Les arts, la culture, les sports vers 1980

Les arts, la culture, les sports vers 1980

Les arts, les sports et la culture au Québec vers 1980

Vers 1980. de nombreux artistes québécois s’expriment au moyen de diverses formes d’art.

L’art dans les années 1980

En 1961, le gouvernement dirigé par Jean Lesage crée le ministères des Affaires culturelles du Québec. Il souhaite ainsi encourager l’épanouissement des arts. Depuis, le domaine de la culture et des arts ne cesse de se développer au Québec.

La peinture et la sculpture

Vers 1980, le Québec compte un grand nombre d’artistes renommés. Les œuvres des peintres Jean-Paul Riopelle et Jean-Paul Lemieux sont exposées dans plusieurs musées à travers le monde. L’artiste Marcelle Ferron peint et pratique aussi l’art du vitrail. Parmi ses œuvres, on trouve les vitraux qui décorent la station de métro Champ-de-Mars, à Montréal. Le sculpteur Armand Vaillancourt transporte son art dans la rue et expose ses œuvres dans les lieux publics.

L’architecture

Dans les années 1980, les Québécois s’illustrent dans le domaine de l’architecture. Phyllis Lambert est une architecte de renommée internationale. Elle fonde le Centre canadien d’architecture dont la construction s’achève en 1989.

La musique

Au début des années 1980, la musique américaine est très présente au Québec. Des chanteuses et chanteurs populaires, comme Madonna et Michel Jackson, connaissent un succès instantané. On surnomme même celui-ci le « roi de la pop ». En fait, vers 1980, les Québécois écoutent différents styles de musique : du rock, du disco, du heavy metal, des chansonniers francophones ou de la musique populaire américaine. C’est aussi à cette époque que le vidéoclip fait son apparition à la télévision québécoise.

Les artistes québécois qui chantent en français réussissent eux aussi à toucher beaucoup de gens. Les chansonniers Félix Leclerc et Gilles Vignault son toujours présents dans le paysage musical. Cependant, ce sont des artistes comme Michel Rivard, Paul Piché, Richard Séguin et le groupe Corbeau qui s’illustrent, surtout au Québec, dans les années 1980.

Sur la scène internationale, l’opéra rock Starmania, créé par Michel Berger et Luc Plamondon, remporte un immense succès. Il permet à de nombreux artistes québécois de se faire remarquer à l’étranger.

La danse

Dans les années 1980. la danse occupe une place importante parmi les arts de la scène. Les Grands Ballets canadiens présentent de nombreuses créations québécoises. La compagnie de danse moderne montréalaise La La La Human Steps se fait une réputation internationale.

La littérature

Dans les années 1960 et 1970, les auteurs s’inspirent de la réalité du Québec et plusieurs abordent le thème du nationalisme. Certains auteurs, comme Michel Tremblay, écrivent même leurs œuvres en joual, le langage populaire québécois. Dans les années 1980, la littérature québécoise s’ouvre sur le monde. De nouveaux thèmes sont abordés comme la diversité culturelle, les relations du couple ou la spiritualité. L’auteur québécois d’origine haïtienne Dany Laferrière traite, par exemple, du sujet de l’immigration. Des écrivains comme Yves Beauchemin, Jacques Poulin et Anne Hébert connaissent eux aussi beaucoup de succès.

Robert Lepage

Le Québécois Robert Lepage est à la fois auteur, acteur, metteur en scène et cinéaste. En 1985, il obtient une reconnaissance mondiale grâce à sa pièce « La trilogie des dragons ». En 1994, il crée sa propre compagnie, Ex Machina. L’intégration des nouvelles technologies est une des caractéristiques de ses créations. Son travail a été récompensé par de nombreux prix.

La vie quotidienne dans les années 1980

Dans les années 1980, le mode des Québécois change. L’alimentation, la mode et les loisirs se diversifient.

L’alimentation

Vers 1980, le coût de la vie augmente. Les familles ont besoin de revenues supplémentaires. Pour y arriver, les deux conjoints doivent occuper un emploi. Les couples ont moins de temps pour préparer les repas. La restauration rapide devient une solution. Les Québécois achètent aussi plus d’aliments en conserve et de mets surgelés. Enfin, ils s’ouvrent davantage au monde et découvrent de nouveaux mets exotiques, par exemple ceux des cuisines indienne, vietnamienne et libanaise.

La mode

Dans les années 1980, la mode est aux vêtements très colorés. Les couleurs fluorescents sont très populaires. Les jeans, les leggings, les vestons avec épaulettes sont à la mode. Les lunettes à large monture, les gros bijoux et les baladeurs à cassette sont aussi très appréciés. Enfin, les hommes comme les femmes utilisent des fixatifs en aérosol afin que leur chevelure gagne en hauteur.

Passe-Partout

Passe-Partout est une émission de télévision financée par le ministère de l’Éducation du Québec. Diffusée de 1977 à 1998, cette émission à caractère éducatif marque plusieurs générations de téléspectateurs. Les principaux personnages chantent, enseignent et racontent des histoires à leur façon. Des marionnettes sont aussi utilisées pour représenter la réalité des familles québécoises.

Les loisirs et les sports

En 1983, 90% des foyers québécois ont un téléviseur. Des téléromans québécois comme Le temps d’une paix sont regardés par de très nombreux spectateurs. Au cinéma, en 1984, le film La guerre des tuques, d’André Melançon, rejoint un large public. En 1986, le film de Denys Arcand, Le Déclin de l’Empire américain, connaît un succès international. Vers 1980, les Québécois découvrent les consoles de jeux vidéo et les premiers ordinateurs.

Les jeunes Québécois passent aussi beaucoup de temps à jouer à l’extérieur. L’hiver, ils jouent au hockey et glissent en traîneau. L’été, ils font du vélo, de la baignade et pratiquent des sports d’équipe. Les sports professionnels attirent d’importantes foules. Le hockey est le sport national. La rivalité entre le Canadien de Montréal et les Nordiques de Québec est particulièrement vive dans les années 1980. L’été, des milliers d’amateurs assistent aux parties de baseball des Expos de Montréal. Ces parties ont lieu au stade olympique, qui a été construit pour les Jeux olympiques de 1976.

Les Jeux olympiques de 1976 à Montréal

En 1976, Montréal devient la première ville canadienne à accueillir les Jeux olympiques. Plus de 6 000 athlètes provenant de 92 nations prennent part aux compétitions. À l’ouverture des Jeux, le 17 juillet 1976, le stade olympique n’est pas encore terminé. On y ajoute plus tard une tour inclinée de 165 mètres de hauteur et une immense toile. L’un des événements les plus marquants des Jeux est la performance d’une jeune gymnaste romaine de 14 ans, Nadia Comaneci, Elle obtient la note parfaite de 10 plusieurs reprises et elle est la plus jeune médaillée olympique.

La tête d'une femme. Photo de Megan Jorgensen.
La tête d’une femme. Photo de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *