Histoire de Montréal

L’épidémie continue à faucher

L’épidémie continue à faucher

L’épidémie continue à faucher sans merci

On a rapporté, hier (le 22 octobre 1918), 155 décès, et 1,063 nouveaux cas. – Le total est maintenant de 11,264 cas, et de 1,861 décès

Contrairement à l’attente générale, l’épidémie de grippe espagnole, loin de diminuer, accroît ses ravages. Hier seulement, on a rapporté à l’hôtel-de-ville, 1063 nouveaux cas et 155 décès, dont 116 dus à l’influenza même, et 39 dus à la pneumonie.

Le nombre de cas, il est vrai, est moins élevé hier, que lundi, mais il faut se rappeler que les chiffres de lundi comprenaient aussi ceux de dimanche, donnant pour chacun des deux jours une moyenne de 800 à peu près. Le chiffre d’hier, cependant, n’est que pour une journée, de sorte que l’on peut constater que l’épidémie ne diminue pas.

La moyenne des décès était à peu près la même, lundi et dimanche, qu’hier, savoir 155.

Un médecin éminent qui nous rencontrions, hier, nous assurait que l’on rapporterait d’ici à peu de temps 400 cas par jour. Ce serait là, selon lui, la suite des milliers de cas rapportés ces jours-ci seulement. Notre interlocuteur nous affirmait également qu’il y a au moins 30,000 cas à Montréal actuellement, mais qu’il existe encore des médecins qui ne rapportent pas les cas qu’ils ont à traiter. C’est là, ajoutait-il, une anomalie qui devrait disparaître incessamment.

Jusqu’ici on en est rendu, selon les chiffres officiels, à 11,264 cas, et à 1,861 décès.

Lettre du maire au bureau de santé

Médéric Martin, le maire de Montréal, a parlé de l’épidémie de l’influenza (la grippe espagnole). Le maire considère que les mesures de précautions actuelles auraient dû être prises dès que l’épidémie s’est déclarée à Victoriaville et à Saint-Jean.

« Ce qui est nécessaire, aujourd’hui, et comme maire de Montréal, je n’ai pas peur de le dire, c’est de placarder les maisons où il y a de la maladie. Il faut, en plus, mettre en quarantaine les membres d’une famille atteinte. Certes, il est regrettable pour un père de famille de perdre une semaine de salaire, mais, la situation est trop sérieuse, et, dans des cas comme aujourd’hui, l’intérêt général doit premier l’intérêt particulier. Il ne faut pas craindre d’en venir aux mesures les plus rigoureuses, et j’espère que le Bureau de Santé qui comprend des hommes capables ne reculera pas devant la tâche qui lui incombe. »

Le maire ajoute qu’il aurait voulu que des hôpitaux d’urgence soient établis aux quatre coins de la ville : l’un, dans l’est, un autre au sud, un autre, au nord, et un quatrième, dans l’ouest. Il dit qu’il a préconisé La conversion d’écoles en hôpitaux, et il est heureux de voir que ce projet a été réalisé.

Feu le docteur J. R. Picotte

Nous sommes au regret d’annoncer la mort du Dr. J.R.Picotte, médecin-interne à l’Hôtel-Dieu, décédé hier après une brève maladie. Le défunt n’était âgé que de 24 ans, était interne à l’Hôtel-Dieu et ses nombreuses qualités faisaient naître les plus belles espérances.

Le docteur J. R. Picotte avait fait ses études classiques au Séminaire de Joliette et au Collège Sainte-Marie et ses études médicales à l’Université Laval de cette ville. Il avait été admis à la pratique de la médecine au mois de juin dernier et était depuis quelques mois interne à l’Hôtel-Dieu.

Il laisse pour déplorer sa perte, son père, le Dr J.N. Picotte, médecin de la police de cette ville, sa mère, deux frères et une sœur, Mme J.H. Girard et un grand cercle d’amis. Au Dr. J.N. Picotte, nous offrons nos sincères sympathies.

Place Jacques-Cartier de Montréal, la place est déserte à cause de la pandémie Covid-19 qui sévit un peu partout dans le monde en 2020. Photo : GrandQuebec.com.
Place Jacques-Cartier de Montréal, la place est déserte à cause de la pandémie Covid-19 qui sévit un peu partout dans le monde en 2020. Photo : GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *