Histoire du Québec

Déclin de la maladie

Déclin de la maladie

L’épidémie : Déclin de la maladie au Québec (chronique du 24 octobre 1918)

Moins de demandes d’admission aux hôpitaux

Les demandes d’admission aux hôpitaux sont moins fréquentes. Hier, elles n’étaient qu’au nombre de 91, tandis que la veille, le nombre en était de 157. C’est là, considère-t-on, un signe du déclin de la maladie.

Service des ambulances

Toutes les admissions aux hôpitaux sont contrôlées par un bureau central, connu sous le nom de « Bureau de Distribution des Patients (Service des Ambulances ». Ce bureau est installé au refuge Meurling, et il est sous la direction des docteurs S. Gray et Arthur Lessard.

Pour les cas d’hôpitaux

Tous les cas d’hôpitaux doivent être rapportés à Main 4240 (Épidémie), qui est le numéro de l’hôpital Meurling, d’où on envoie une ambulance chercher le malade pour le transporter à l’hôpital le plus rapproché de la demeure de ce malade.

Dans les divers hôpitaux

Dix personnes sont mortes de la grippe, dans la journée d’hier, aux différents hôpitaux.

Hier, jusqu’à six heures de l’après-midi, les divers hôpitaux avaient donné les chiffres suivants :

À l’hôpital de la rue Moreau : 34 malades, 2 décès, 21 lits vides. (Suit la liste des hôpitaux : Hôpital Saint-Paul, hôpital Meurling, hôpital Notre-Dame, hôpital Général, hôpital Royal Victoria, Arsenal des Grenadier Guard, hôpital Alexandre, hôpital Western.

On comptait, hier, après-midi, n’avoir plus que 50 lits disponibles, ce matin.

Nouveaux hôpitaux

Actuellement, l’Orphelinat Saint-Arsène et l’école Saint-Joseph sont prêts à recevoir des malades. On sait que ces deux institutions ont été transformées en hôpitaux. On n’y admettre de malades, cependant, que lorsque tous les lits dans les hôpitaux déjà ouverts auront été remplis.

L’école de Maisonneuve servira aussi d’hôpital bientôt.

Réponse généreuse

En réponse à l’appel du directeur Tremblay, 30 à 40 propriétaires d’automobiles ont offert hier, leur machine gratuitement à la cité pour transporter les médecins et les garde-malades. C’est un beau geste, pour lequel M. Tremblay est fort satisfait. Il remercie cordialement ceux qui ont fait preuve de tant de générosité, et il se dit certain que ce n’est là qu’un commencement. D’autres offres d’automobiles, dit-il, se feront aujourd’hui.

La « Branson Garage Co. » a offert au directeur Tremblay une limousine pour servir d’ambulance. Le même garage a déjà prêté plusieurs automobiles à la cité depuis le commencement de l’épidémie. Ces automobiles servent actuellement à la distribution du travail des médecins et des garde-malades.

De plus, le « Bramson Garage » a dit au directeur Tremblay que, lorsqu’il aurait besoin, en n’importe quel temps, d’une automobile pour médecines, garde-malades, etc., il n’aurait qu’à s’adresser au garage. Tout ceci, il va sans dire, est fourni gratuitement.

Ambulances-Automobiles

À partir d’aujourd’hui, le directeur Tremblay remplacera les six ambulances municipales actuelles par six auto-ambulances. Il considère qu’il sera possible à celles-ci de faire le travail de quinze ambulances à chevaux.

L’emprunt de la victoire

Le comité de l’Emprunt de la Victoire s’est présenté, hier, devant le Bureau de Santé, et., selon les désirs de celui-ci, il s’est dit prêt à suspendre ses assemblées parade, visites à domicile, étc., durant l’épidémie. La campagne se fera par téléphone et par lettres.

À propos des ambulances

On a protesté contre le fait que des entrepreneurs de pompes funèbres se servent de leurs ambulances pour transporter des cadavres aux cimetières. Ces ambulances doivent servir au transport de patients aux hôpitaux, a-t-on dit, et l’on a demandé aux entrepreneurs de mettre leurs ambulances à la disposition de la cité.

Marché au Champ-de-Mars

Selon la suggestion du maire Martin on a décidé de permettre à certains cultivateurs, les jours de marché ,de débiter leurs produits sur le Champ-de-Mars, à cause de l’encombrement qui existe au marché Bonsecours.

Pour les enfants

La Day Nursery s’est offert à mettre 25 lits à son hôpital de la rue Belmont à la disposition des enfants dont les parents sont malades à l’hôpital. La limite d’âge est dix ans. On y accepte l’offre.

Le Catholic Social Service Guild s’est dit prêt à ouvrir un hôpital contenant cent lits. On se servira de cet hôpital en cas de besoins. Le numéro de téléphone de la Section C.F. De la Croix-Rouge est Est 2969.

 

Entrée hôpital Sainte-Croix.
Portes de l’entrée de l’hôpital Sainte-Croix. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *