Gaspésie

MRC Le Rocher-Percé

MRC Le Rocher-Percé

Municipalité régionale de comté Le Rocher-Percé

La municipalité régionale de comté du Rocher-Percé (code géographique 020), se trouve dans la région administrative de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (région touristique de la Gaspésie). Elle est composée de cinq municipalités et d’un Territoire Non Organisé. Au total, la MRC est habitée par environ 20 mille personnes et sa superficie totale est de 3257 kilomètres carrés.

Ce territoire est caractérisé par le développement de la pêche, de l’aquaculture, de l’industrie forestière, des télécommunications, de la biotechnologie marine, ainsi que du tourisme.

Les municipalités de la MRC du Rocher-Percé sont implantées le long du littoral de l’extrémité de la péninsule gaspésienne, où le Canada est né et où les pêcheurs européens étaient présents bien avant la découverte du pays par les Français (sans parler des Amérindiens).

La Route touristique du Rocher-Percé, d’une longueur de 116 kilomètres, parcourt le territoire de la MRC. Elle constitue un véritable musée de la nature et de l’histoire de la région.

MRC Rocher-Percé, note historique

La MRC du Rocher-Percé (anciennement MRC de Pabok) de 3233 km2, située à l’extrémité de la péninsule de la Gaspésie, face au golfe du Saint-Laurent et à la Baie des Chaleurs, entre les MRC de la Côte-de-Gaspé et de Bonaventure. La zone cotière, où se regroupe la population, appartient au versant de la Baie des Chaleurs, peu accidenté et traversé par le cours inférieur de quelques rivières à saumon, les courants y construisent avec les sédiments des formes littorales typiques, notamment des barres. L’arrière-pays, montagneux et rude, appartient au massif gaspésien.

Établie en avril 1981, la MRC pabukoise a succédé à la municipalité du comté de Gaspé-Est. Elle se compose de quelques municipalités, dont la ville de Percé, la plus populeuse, et d’un territoire non organisé qui couvre 60 % de sa superficie. C’est un pays rural, mais non agricole, très largement français de langue maternelle et dont une proportion importante est toutefois anglophone. Surtout concentré dans les environs du parc de conservation de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, le tourisme constitue l’activité économique principale de la municipalité régionale de comté.

Perce est en effet un centre touristique estival très fréquenté, qui attire notamment des artistes et des artisans. L’économie régionale s’appuie aussi sur l’industrie alimentaire et sur celle du papier. Il est indiscutable que Pabok correspond à une forme ancienne de Pabos. On retrouve cette graphie, en 1753, dans le Registre des Baptêmes, mariages et enterrements des Églises paroissiales de Sainte Famille de Pabok, de la Baie des Chaleurs, de Grande Rivière et autres lieux habités de la Gaspésie depuis Echedoik jusqu’à Kamouraska (Archives politiques du Canada). L’origine et la signification demeurent toutefois l’objet d’hypothèses.

Coordonnées de la MRC du Rocher-Percé :

129, boulevard René-Lévesque Ouest
Chandler

G0C 1K0

Téléphone : 418 689-4313

Site internet de la MRC du Rocher-Percé : rocherperce.qc.ca

rocher perce

Rocher Percé. Source de l’image : © Irina Harcenco.

Code               Municipalité

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *