Parcs et forêts

Sentiers du nord de la Baie-James

Sentiers du nord de la Baie-James

Sentiers du nord de la Baie-James

C’est la suite de notre présentation des réseaux de sentiers qui sillonnent la vaste et belle région de la Baie-James, dans le Nord-du-Québec.

  • Sentier de la halte routière du kilomètre 232 de la Route de la Baie-James : c’est un sentier linéaire de 1 km de niveau facile. Il longe la rivière Broadback et on y trouve 3 belvédères et des panneaux d’interprétation.
  • Sentier de la halte routière du kilomètre 257 de la Route de la Baie-James : c’est un court sentier de moins d’un kilomètre de niveau facile. Il est aménagé près de la rivière Rupert et un belvédère permet de contempler une belle vue sur la région.
  • Sentier de la halte routière du kilomètre 396 de la Route de la Baie James : il s’agit d’un sentier linéaire de niveau facile de 1 km. Il débute à 3 km de la route de la Baie-James et mène à un belvédère situé à côté du pont de la rivière Eastmain.
  • Sentiers du lac Imbeau : voir la description détaillée dans l’article: Sentiers du lac Imbeau.
  • Sentiers des collines Fenouillet : Il s’agit d’un réseau de 20 km de sentiers de niveaux faciles, intermédiaires et difficiles. Ils donnent accès, entre autres, à une grotte et à des vues panoramiques sur la Vallée de la Turgeon. Certains des sentiers aménagés sur les collines Fenouillet sont praticables en vélo, à cheval, on en raquettes durant l’hiver.
  • Sentier Hudson : ce sentier en boucle de plus d’un kilomètre est situé au kilomètre 617 de la Route de la Baie-James, dans la ville de Radisson.
  • Sentier écologique Hudson : c’est un autre très beau sentier de Radisson, d’une longueur de 3 kilomètres, avec des panneaux d’interprétation dédiés à l’écologie et un belvédère.

Canton de Chérisy

Le nom de canton situé à 25 kilomètres au nrod de Chibougamau est emprunté à une commune du département du Pas-de-Calais dans le nord de la France. Il rappelle la bataille qui eut lieu au mois d’août 1918 au cours de laquelle le Royal 22e Régiment a connu des heures difficiles. Ce régiment d’infanterie formé de Canadiens français en était à ses débuts, un an avant la fin de la Première Guerre mondiale. Il a perdu plusieurs combattants à Chérisy. Durant l’avance qui a duré quatre jorus, chaque officier a été soit tué, soit blessé. Le dernier à prendre le commandement de l’unité a été l’officier de santé. Lui aussi est tombé et, au moment de la relève, la ligne était tenue par seulement 39 hommes commandés par un simple sergent-major de compagnie. Ce fait militaire est à l’origine du nom de cet espace géographique inhabité, peu arosé et traversé par la rivière Broadback. Son principal sommet s’élève à 430 mètres. Le canton de Chérisy a été proclamé en 1965.

littoral de Baie James

Littoral de la Baie James. Photographie de GrandQuebec.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *