Parcs et forêts

Réserve de faune Cap-Tourmente

Réserve de faune Cap-Tourmente

Réserve nationale de faune de Cap-Tourmente

La Réserve nationale de faune de Cap-Tourmente se trouve à l’est de Québec en bordure du Saint-Laurent.

Cet endroit, au beau milieu de grands marais entre le fleuve et les falaises du bouclier canadien, est l’un des meilleurs lieux pour observer l’oie des neiges durant sa migration.

Des centaines de milliers d’oies blanches viennent y faire escale chaque année et l’on dénombre plus de 250 espèces d’oiseaux, presque cinquante espèces de mammifères et plus de sept cents espèces de plantes dans la Réserve.

En plus des oiseaux aquatiques, la Réserve du Cap-Tormente abrite un grand nombre d’autres espèces, telles que parulines et les passereaux, ainsi que des espèces rares : l’oie de Ross, l’oie rieuse, l’oie à bec court, des moissons, la bernache nonnette, le combattant varié, la nyctale boréale, le tyran de l’Ouest, le solitaire de Townsend et autres.

Des points d’observation sont aménagés le long de ses sentiers de randonnée pédestre et le centre d’interprétation permet de s’informer sur la faune et la flore locales

Le climat d’ici est tempéré froid, l’hiver est humide et l’été est frais, ce qui est une caractéristique typique de la région climatique de l’estuaire du Saint-Laurent.

Quant à sa fleure, le Cap Tourmente, formé de granite, est caractérisé par des érablières, la sapinière à bouleau blanc, des bétulaies et des hêtraies.

Rouget (Mullus spp. Mullidés, autres noms et espèces : surmulet, rouget doré, rouget de roche, rouget-barbet) – Poisson de la Méditerranée et de l’Atlantique. Ses gros yeux sont placés sur le sommet de sa tête volumineuse et il possède deux barbillons qui ont des fonctions tactiles et gustatives. Sa queue est fourchue et sa première nageoire dorsale est épineuse. Sa peau recouverte de grandes écailles prend des colorations variées, généralement dans les teintes de rouge ou de rose, surtout lorsque le poisson est excité ou frais écaillé. Elle perd vite de son éclat cependant, ce qui devient un indice précieux pour en connaître la fraîcheur. Ce poisson perciforme est peu courant dans les eaux froides, ainsi il est rare près des côtes canadiennes. Parmi les espèces les plus courantes dans la Méditerranée se trouvent le surmulet, le rouget doré et le rouget de vase.

animaux

Un habitant du parc. Photo – GrandQuebec.com

Chez les mammifères de la Réserve nationale de faune de Cap – Tourmente, les plus représentatifs sont le rat musqué, la marmotte et l’écureuil roux, mais aussi le renard roux, le lièvre d’Amérique, le porc-épic d’Amérique, le raton laveur, le vison, la belette à longue queue, l’ours noir, le coyote et autres.

Par contre, les reptiles ne sont pas variés, puisque la couleuvre rayée est le seul reptile répertorié dans la Réserve, tandis que les grenouilles et les crapauds dominent la scène des amphibiens. Telles que la rainette crucifère, la grenouille de bois, le crapaud d’Amérique, le ouaouaron, la grenouille verte, la grenouille léopard, la Salamandre à points bleus ou la salamandre rayée.

Des poissons, c’est l’omble de fontaine le plus abondant dans les eaux fraîches et cristallines des ruisseaux de la Réserve, ainsi que des Perchaudes et des Meuniers noirs.

réserve faune cap tourmente

Réserve nationale de faune de Cap-Tourmente. Photo : © GrandQuebec.com

Coordonnées de la Réserve du Cap Tourmente :

570, Chemin du Cap-Tourmente
Saint-Joachim
G0A 3X0

Téléphone : 418-827-4591

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *