Parcs et forêts

Parc de la Gaspésie

Parc de la Gaspésie

Parc national de la Gaspésie

Le parc national de la Gaspésie, situé au cœur de la péninsule gaspésienne, l’un des endroits les plus beaux au Québec, compte quelque 25 montagnes avec des sommets de plus de mille mètres de hauteur et plus de soixante cinq lacs.

La caractéristique la plus connue du parc de la Gaspésie sont ses célèbres monts Chic-Chocs, ainsi que l’environnement originel et une diversité d’espèces unique au Québec. C’est pourquoi, le parc de la Gaspésie est une destination vacances inoubliable été comme hiver. La forêt est représentée par les conifères, notamment, par des épinettes, des bouleaux jaunes et la flore alpine en altitude.

La faune aquatique du parc de la Gaspésie comprend la truite, le saumon et plusieurs autres espèces des poissons, tandis que la faune terrestre est présentée par une trentaine de mammifères, dont les plus connus sont le caribou des bois (ce parc est le seul qui abrite le caribou au sud du Saint-Laurent), l’orignal et le cerf de Virginie.

Des oiseaux, dans le parc de la Gaspésie ont été répertoriés plus de 150 espèces dont quelque cinquante nichent dans le parc.

Des sommets les plus fameux, on doit citer le mont Albert. Avec ses cirques glaciaires et son écosystème unique avec un nombre de plantes rares. En hiver, le mont Olivine est une destination de choix des amateurs de la raquette. En été, le mont Ernest-Laforce invite à une randonnée pas difficile d’environ deux heures.

Le parc national de la Gaspésie compte quelque cent quarante kilomètres de sentiers de randonnée pédestre dont plus de 110 kilomètres font partie du Sentier international des Appalaches.

Le sentier Ernest-Laforce est original, car les deux tiers de ce sentier sont accessibles en automobile.

montagnes parc national de la gaspésie

Vue panoramique du parc. Photo : © Skichicchocs.com.

En hiver, on pratique dans le parc de la Gaspésie le ski de randonnée et la raquette sur 4 sentiers de 2 à 4 km chacun, le ski alpin en groupe et avec guide. De plus, il y a cinq pistes de télémark.

En été, c’est le paradis des touristes qui aiment le canotage ou le canot-camping, la pêche dans un des 14 lacs ouverts pour la pêches et dans de nombreuses rivières, la randonnée Pédestre ou le vélo de montagne.

Les montagnes des Chic-Chocs accumulent pendant l’hiver, le plus haut volume de précipitations en neige au Québec.

On peut recommander le mont Olivine, de 670 mètres d’altitude, le lac aux Américains ou le mont Hog’s Back comme d’excellentes destinations touristiques pour les amateurs des randonnées pédestres en été ou de la raquette et du ski de fond, en été.

Mont Ernest-Laforce

Séparé du mont Albert par la rivière Sainte-Anne et dominant celle-ci de 548 m, le mont Ernest-Laforce, qui culmine à 822 m, est situé dans le parc de la Gaspésie. Peu particularisé à l’est, très abrupt à l’ouest, il se prolonge au sud par le mont Macoun. Ce toponyme adopté officiellement en 1989 rend hommage à J.-Ernest Laforce (1879-1977), journaliste et colonisateur. Entre 1900 et 1940, il a été l’instigateur de la fondation de plus de 200 paroisses rurales. Sous-ministre de la Colonisation lors du premier mandat du premier ministre Maurice Duplessis (1936-1939), il a également été président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et a collaboré à différentes revues, L’Action nationale en particulier.

Village de Cap-Seize

En empruntant la route reliant Sainte-Anne-des-Monts et New Richmond, appelée communément la route du Parc, on aperçoit, à l’entrée nord du Parc national de la Gaspésie ce petit centre forestier regroupant quelques habitations.

Érigé vers 1940, le village de Cap-Seize relève du territoire non organisé de Mont-Albert. Le bureau de poste de l’endroit, en service de 1946 à 1969, ainsi que l’agglomération ont emprunté pour leur désignation le nom du ruisseau adjacent au lieu habité, le ruisseau Cap-Seize. Ce spécifique constitue la transformation phonétique du verbe anglais « to capsize » qui signifie « chavirer ». D’ailleurs, le toponyme Ruisseau Capsize figure sur un carte du canton du Cap-Chat, révisée en 1944.

Pour contacter le Parc national de la Gaspésie :

1981, Route du Parc
Sainte-Anne-des-Monts
Québec
G4V 2E4

Téléphone : 418 763-7494.

mont_albert

Mont-Albert. Photo : © Skichicchocs.com.

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *