Parcs et forêts

Mont Douaumont

Mont Douaumont

Mont Douaumont

Haute de 457 mètres, cette montagne se situe dans la partie sud-est du canton de Dalet, en Abitibi (ce territoire est géré par le gouvernement régional – administration Eeyou Istchee Baie-James), à environ 75 kilomètres au nord-est du village de Val-Paradis. Elle doit son nom, paru sur un document cartographique fédéral en 1918, au fort du Douaumont, une des positions fortifies de Verdun, en France, qui, lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918), fut le théâtre de très violents combats qui ont eu lieu dans cette région française en 1916.

Occupée par surprise par les troupes allemandes le 25 février 1916, la commune de Douaumont est reprise le 22 mai de la même année par les Français mais ces derniers ne peuvent s’y maintener plus de trois jours. La reconquête définitive se produira le 24 octobre 1916. La bataille de Verdun, synonyme à la fois de gloire et l’enfer pour l’armée française, a causé la mort de plus d’un demi-million d’hommes des deux bandes.

L’ossuaire de Douaumont a été elevé à la mémoire de tous les soldats français tombés pour la défense de Verdun. On y a cependant rassemblé les ossements d’environ 130 000 soldats inconnus. Après la bataille de Verdun, des corps ont été récupérés et plusieurs ont fait l’objet de sépulture dans leurs communes respectives.

Le mont Douaumont est appelé Katcikibikisik, le nom qui signifie mont situé au bord de la rivière dans la langue algonquine.

Niché dans le nord du Québec, ce vaste territoire est couvert d’immenses forêts boréales qu’on appelle taïga. Avec sa faune foisonnante, ses rivières et ses lacs vierges, Eeyou Istchee Baie-James est une destination touristique émergente qui séduit les touristes qui viennent d’un peu partout pour admirer ces terres traditionnelles qui offrent aux visiteurs une expérience authentique.

Toute la région d’Eeyou Istchee Baie-James offre un éventail d’expériences autochtones impensables : camps culturels, canotage, raquette, chasse, pêche, visites aux institutions muséales et cultureles locales.

Nous vous invitons à venir à Eeyou Istchee Baie-James pour découvrir la nature sauvage dans toute sa splendeur. Avec un peu de chance, un spectacle de magnifiques aurores boréales s’offrira à vous – un phénomène que les visiteurs peuventadmirer ici toute l’année. En fait, cette région a tellement de choses à montrer au monde entier, dans cet endroit qui demeure encore si peu connu des voyageurs.

Noton qu’il faut chausser vos bottes de randonnée, si vous décidéz de parter à l’assaut de cette montagne au dénivelé de 457 mètres en suivant des routes sauvages non-aménagés, pour vous permettre le plaisir d’atteindre le sommet et de vous offrir une vue imprenable sur la région avoisinante.

Notons également que la route de la Baie James est le seul lien routier existant qui traverse la Jamésie sur l’axe nord-sud. La route Transtaïga traverse le territoire d’est en ouest, pour aboutir au réservoir de Caniapiscau, non loin du Labrador. D’ailleurs, le secret le mieux gardé en matière de tourisme d’aventure en Amérique du Nord est accessible par un vol direct rapide d’une durée d’environ une heure et demi de Montréal.

Mont Douaumont

Mont Douaumont et ses environs, carte topographique de la région, image libre de droits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *