Parcs et forêts

Forêt du lac Duparquet

Forêt du lac Duparquet

Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet

Cette forêt d’environ 8 045 hectares est un des centres de recherche de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et de l’Université du Québec à Montréal. La forêt comporte des cèdres blancs millénaires de type bonsaï.

La Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet (FERLD) est une forêt boréale du bouclier canadien.

Elle a été officiellement créée par le gouvernement du Québec en 1996. Cependant les recherches en écologie forestière y ont débuté dans les années 1970.

La  FERLD est gérée par l’UQAM et l’UQAT, ainsi que par des représentants de deux compagnies forestières, soit le Groupe de Produits forestiers Tembec et les Industries Norbord-Nexfor.

Au total, environ 75 % du territoire de la forêt est consacré au développement écosystémique de la forêt boréale mixte. Le reste du territoire est utilisé comme cadre de référence naturel (benchmark) pour l’évaluation et la surveillance écologique.

Les recherches ont pour but, entre autres, d’assurer a long terme la préservation de territoires à l’état naturel. Au fil des ans, des chercheurs de presque toutes les universités du Québec, des organismes de recherche provinciaux et fédéraux, des étudiants et scientifiques du Canada, des États-Unis, d’Europe et d’Asie ont travaillé sur le territoire de la FERLD.

Canton Duparquet

Officier, capitaine des grenadiers au régiment de la Sarre, le sieur Duparquet se trouvait au fort Frontenac en 1756. Son nom identifie un canton d’Abitibi situé au nord de Rouyn-Noranda. Arrosé à l’ouest par la rivière Duparquet et le lac du même nom dans lequel se déversent quelques cours d’eau, notamment les rivières D’alembert et Lanaudière, ce territoire géographique comprend une population concentrée principalement dans la ville de Duparquet. Elle se retrouve aussi sur la rive du lac Duparquet et le long de trois routes dont l’une constitue la limite nord du canton. La partie la plus basse du relief se situe à 274 mètres d’altitude autour du lac et le long de la rivière Duparquet alors que le point le plus élevé atteint 410 mètres au centre-est. Le nom de Duparquet, accepté en 1907 par le ministre des Terres et Forêts, a paru en 1911 sur une carte de la région de l’Abitibi. Proclamé en 1916.

pavillon desjardins abitibi ouest

Pavillon Desjardins Abitibi-Ouest. Source de l’image : Site Web de la FERLD : ferld.uqat.ca.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *