Laval

Bois Papineau

Bois Papineau

Bois Papineau (milieu urbain, ville de Laval)

D’une superficie de plus de 100 hectares, le Bois Papineau est une vraie forêt située dans le secteur de Duvernay à Laval. Cet espace vert offre des écosystèmes diversifiés et une grande richesse écologique. Ce bois possède les érablières, les hêtraies précolombiennes, la zone des marais et de la prairie, ainsi qu’un long ruisseau qui traverse la forêt. Cette diversité forme une mosaïque de milieux naturels.

Des écosystèmes forestiers exceptionnels comprennent une hêtraie précoloniale (le Bois Papineau est l’une de deux forêts anciennes exceptionnelles en milieu urbain au Québec, une érablière à caryer et à érable noir. Au total, on y compte 227 espèces de plantes vasculaires, dont 87 espèces d’arbres et d’arbustes.

Ouvert à l’année, le Bois Papineau est géré par la société Canopée – Le réseau des bois de Laval. L’équipe de Canopée gère tout le volet opérationnel ainsi que les ressources humaines, telles patrouille, conservation, animation. Sa mission est de conserver et de protéger le bois, tout en sensibilisant et en éduquant le public sur l’importance de ce milieu naturel urbain. Pour ce faire, cette société assure également la communication avec les différents partenaires provinciaux, municipaux et les associations propriétaires de lots sur le territoire du bois.

Au fil des ans, c’était l’Association pour la Conservation du Bois Papineau qui a protégé cette forêt, la protégeait et la mettait en valeur de 1986 à 2020. L’Association pour la Conservation du Bois Papineau s’est occupée de l’aménagement et de la renaturalisation du bois.

L’espace est accessible en autobus. On peut s’y rendre en utilisant quelques pistes cyclables. Autour du bois on trouvera quelques stationnements.

Au total, ce bois est traversé par des sentiers pédestres d’une longueur d’environ 7 kilomètres, d’où les visiteurs peuvent observer pas moins de 155 espèces d’oiseaux, dont une vingtaine de rapaces, sur 27 espèces de rapaces observés au Québec (ce nombre a été observé dans les dernières années).

On y trouve au moins 22 espèces de mammifères, dont le renard roux, le castor, le cerf de Virginie, la chauve-souris et d’autres. On y voit d’ailleurs plusieurs espèces d’amphibiens et de reptiles.

Localisation du Bois Papineau :

3235 Boulevard Saint-Martin Est

Laval, Québec, H7E 5G8

Hêtraie

Notons finalement que la hêtraie est apparue sur le territoire du Québec actuel il y a plusieurs millénaires, à la suite de la dernière glaciation. Les glaciers qui recouvraient jadis la région ont érodé le roc, le brisant en blocs de toutes tailles, du bloc géant aux petits grains de sable. Le réchauffement du climat a entraîné la fonte des glaces.

Le poids des grands glaciers était tel, qu’après leur départ, le continent est demeuré enfoncé pendant plusieurs milliers d’années. Par la suite, les eaux de l’océan Atlantique ont envahi cette dépression pour donner naissance à la mer de Champlain, et ce relèvement du continent a graduellement chassé ces eaux. De larges chenaux, comme des rivières, sont nés. Le sable, plus léger que les cailloux, a été transporté par l’eau au gré des courants.

Ce sable s’est déposé là où le courant ralentissait, formant alors un banc de sable. Nous savons que la butte de sable au Bois Papineau existe depuis environ 8 000 ans, époque où l’eau s’est retirée pour se confiner au lit du fleuve Saint-Laurent.

Notons finalement que le hêtre ne domine que les forêts anciennes comme celle-ci, au sommet du coteau de sable. C’est donc dire que s’il n’y avait pas eu cette butte de sable, il n’y aurait probablement pas de hêtraie au Bois Papineau!

Une courte passerelle qui enjambe un petit marais. Photo de GrandQuebec.com.
Une courte passerelle qui enjambe un petit marais. Photo de GrandQuebec.com.
Sentier pédesetre
Le sentier qui longe le chemin de fer. Photo de GrandQuebec.com.
marmotte
Une marmotte ? Photo de GrandQuebec.com.
Descente vers le ruisseau. Photo de GrandQuebec.com.
Descente vers le ruisseau. Photo de GrandQuebec.com.
Trouvez le chat
Trouvez le chat. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *