Bestiaire du Québec

Posson-castor et lépisosté osseux

Posson-castor et lépisosté osseux

Le poisson-castor et le lépisosté osseux

Le poisson-castor

Le poisson-castor (Amia calva) fut ainsi nommé, paraît-il, pour décrire une dentition spectaculaire qui rappelle la denture du mieux pourvu de nos rongeurs québécois, ou pour signaler qu’il nage comme le castor, la tête hors d’eau. Pourquoi ne pas évoquer la forme de sa queue aussi plate que celle du castor si onl’observe à la verticale? Chose certaine, on ne l’a jamais vu construire un barrage !

Couleur olive ou tacheté de brun, le dos du posson-castor contraste avec le blanc crémeux de son ventre. Sa nageoir caudale est nettement arrondie; la nageoire dorsale, longue et ondulée. Il mesure de 45 à 60 centimètres et pèse plus de 2 kilogrames et pèse plus de 2 kilogrames, la taille et le poids assortis à uune espérance de vie d’environ dix ans. Il fréquente les eaux douces de l’est de l’Amérique du Nord.

Sous l’eau des baies marécageuses du Richelieu si bien pourvues en végétaux de toutes sortes, ce repréenant particulier de la faune ichtyologique, capable de respirer de L’air par les narines, a prouvé qu’il peut vivre une journée complète hors de l’eau. Cette aptitude le pousse ç coloniser des eaux stagnantes, chaudes, pauvres en oxygène dissous, lui ouvrant un milieu plutôt hostile à d’éventurels prédateurs. Ce poisson achaïque d’une voracité d’ogre dispose d’un répertoire alimentaire varié d’insectes, de poissons, de crustacés, d’amphibiens et de canetons. Dans l’eau trop chause ou trop froide, il ralentit son métabolisme et tombe en dormance.

Le poisson-castor se reproduit à la fin du printemps, entre mai et juin. Après avoir passé l’hiver dans les eaux profondes, le mâle plus petit que la femelle se dirige vers les secteurs herbus peu profonds et plus chauds. Il nettoie le substrat vaseux des plantes aquatiques, des roches et des feuilles, et prépare son nid dans une dépression de 45 à 75 cm de diamètre. La femelle l’y rejoint; une courte parade de 10 à 15 minutes, pendant laquelle le couple agite violemment les nageoires, disperse les œufs et la laitance. La femelle est chassée après la fécondation. Le mâle monte la garde auprès de 2 000 à 5 000 œufs qui adhèrent aux aspérités du nid. Au bout de 8 à 10 jours, les œufs éclosent. Les alevins resteront sous la protection du mâle pendant quelques jours. Plus tard, les jeunes devront se débrouiller seuls pour éviter la prédation ds achigans et des perchaudes.

Poisson-castor

Poisson-castor. Photo lbire de droitts, auteur : Duane Raver/U.S. Fish and Wildlife Service.

Le lépisosté osseux

Dans certains secteurs du Richelieu s’est réfugié un autre poisson insuit., souvent comparé à un fossile vivant. Le lépisoste osseux (Lepisosteus osseus) est un poisson agressif hôte des cours d’eau calmes et herbeux, dont l’apparence rappelle le profil d’un crocodile. Son cou allongé et cylindrique porte une gueule étroite dont la portion supérieures, nettement plus longue, est munie de narines. Sa livrée varie du brun olive au vert foncé. Aussi connu sous le nom de poisson armé, il attteint une longueur maximale d’environ un mètres.

Au printemps, les lépisostés osseaux s’attroupent dans les eaux peu profondes et bien garnies de plantes, y pondent des œufs visqueux dont l’paisse membrane colle aux plantes subergées. Les jeunes éclosent après environ 6 jours de développement. Au début de leur vie, ils consomment surtout des larves d’insectes. Ils passeront rapidement ç un régime presque exclusivement piscivore. Le lépisosté osseux chasse généralement à l’affût, diddimulé dans le couvert végétal ou parmi des débris; au moment opportun, il s’élance et empale sa proie à l’aide de ses dents pointues.

Lépisosté osseux. Photo : Steven G. Johnson. Source : commons.wikimedia.org/wiki/File:Longnose_gar,_Boston_Aquarium.JPG.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *