Bestiaire du Québec

Le chat, la nourriture, les problèmes urinaires

Le chat, la nourriture, les problèmes urinaires

Le chat, la nourriture, les problèmes urinaires : toute la vérité sur le sujet

Bien des mythes et des croyantes circulent au sujet de l’alimentation des chats, le voudrais profiter de l’occasion pour éclaircir certains certains points qui paraissent obscurs pour la plupart des propriétaires de chats.

Le chat, autant le mâle que la femelle, est susceptible aux infections urinaires en general, de la vessie en particulier. Plusieurs facteurs sont mis en cause, mais le plus important est sans doute le facteur alimentaire. Plusieurs recherches effectuées depuis les cinq dernières années ont prouve que le phosphore et le magnesium contenus dans la nourriture pour chat favorisent la formation des des éléments que l’on appelle « le sable urinaire ». Ces éléments forment la muqueuse de la vessie, provoquant ainsi une inflammation de la vessie. Nous pourrons discuter en détails des signes de cystite et de blocage urinaires, mais ceci n’est pas le but de cet article.

Comme je l’ai déjà mentionné, le facteur alimentaire est le plus souvent incriminé lors de problèmes urinaires chez le chat. Fn fait, le principal responsable est le taux de magnesium. En effet, 90% des calculs (pierres) urinaires sont principalement formés par le Mg et le P. (minéraux contenus dans la nourriture pour chats).

QUESTION: Pourquoi le chat mâle castré qui mange de la nourriture sèche est-il plus souvent affecté par les problèmes urinaires?

RÉPONSE: MÂLE: À causé de son anatomie spécifique (urètre étroit et long); les signes de problème urinaire sont souvent plus aigus chez le mâle que chez la femelle. Castré: la castration chez le mâle tend a diminuer l’activité physique et celle inaction entraîne une augmentation de poids. Ceci ajoute au confinement à l’intérieur de la maison entraine une diminution de la consommation d’eau chez le matou et par conséquent une augmentation de la concentration de l’urine. L’urine étant plus concentrée, les minéraux Mg et P s’y retrouvent en plus grande quantité, ce qui augmente le risque de formation de cristaux.

Nourriture sèche: La consommation de nourriture sèche augmente les besoins en eau du chat. En effet, il faut plus d’eau pour éliminer les déchets sous forme de selles.

Solution: Un mâle? Pourquoi pas?

Castré: Évidemment, car sinon, on aura des problèmes d’odeur et de marquage de territoire. C’est assez déplaisant.

Alors: Que faut-il changer?

Nourriture : Accès à la nourriture toute la journée, on a remarqué que chez l’animal qui prend son repas en une seule fois, il y a une modification du PH urinaire ce qui augmente le risque de cristaux.

Sèche, mais moins de Mg et P! Un taux de Mg suffisamment bas se situe entre 0,07 et 0,10% (en matière sèche); il ne faut pas non plus négliger l’équilibre entre le calcium et le phosphor. Un ratio acceptable est de Ca/P 1 à 1,5. Il faut donc qu’il y ait plus de Ca que de P.

Faux: Il est ires important aussi de fournir à votre chat une source d’eau fraiche dans laquelle il pourra s’abreuver régulièrement et une litière propre qui l’incitera a uriner fréquemment (diminution de précipites urinaires).

Voici quelques suggestions de nourriture très recommandables pour la prévention du syndrome urinaire du chat:

Autres questions? Bien sûr, le sujet est intarissable. Votre vétérinaire pourra vous donner de plus amples renseignements, consultez-le.

Un chat qui dort. Photo de Megan Jorgensen.
Un chat qui dort. Photo de Megan Jorgensen.

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *