Bestiaire du Québec

Conseils sur les animaux

Conseils sur les animaux

Le saviez-vous ? Quelques conseils sur les animaux

Que faire quand on déménage avec son animal ?

Le propriétaire d’un chien ou d’un chat qui déménage d’un arrondissement à un autre et possède déjà une médaille de l’arrondissement, ou de la ville d’origine, doit tout de même enregistrer son animal à son nouveau lieu de résidence.

Communiquez avec le 311 pour connaître la réglementation qui s’applique dans votre arrondissement ainsi que les lieux où il est possible d’enregistrer votre animal.

Que faire lorsque l’on trouve ou que l’on perd un animal ?

Tout animal errant doit être signalé au 311, qui vous indiquera alors la façon de procéder en tenant compte de l’espèce. Chaque ville dispose des services d’un refuge animalier qui héberge les animaux errants trouvés sur son territoire.

Pour chaque animal qui arrive, le refuge vérifie s’il est identifié (médaille, micropuce ou tatouage) ; si tel est le cas, il communique avec son propriétaire.

En cas de perte, vous devez communiquer avec l’organisation qui prend en charge le contrôle animalier dans votre arrondissement ou votre ville pour vérifier si votre animal s’y trouve.

Si votre animal est perdu et n’est pas dans un des centres locaux autorisés, il se peut qu’un citoyen l’ait hébergé temporairement.

Il est donc important de préparer une affiche annonçant que vous le recherchez avec sa photo et vos coordonnées et de la disposer dans les espaces publics et commerciaux qui l’autorisent.

Dans le cas d’un animal de compagnie mort, contactez le 311.

Que faire lorsque le propriétaire d’un animal ne respecte pas la réglementation dans son quartier ?

Informez-vous auprès de votre arrondissement des règles applicables et signalez tout inconfort ou danger potentiel.

Comment agir en présence d’un animal de la faune ?

Divers animaux sauvages, comme les pigeons, les étourneaux, les ratons laveurs, les mouffettes, les goélands et les écureuils, vivent en milieu urbain. Il est interdit de les nourrir ou d’essayer de les capturer, sous peine d’amende.

Même s’il semble inoffensif, un animal sauvage demeure toujours imprévisible et, par mesure de sécurité, il convient de s’en tenir à distance. De plus, certains animaux peuvent être porteurs de maladies infectieuses transmissibles à l’humain comme la rage.

Pour votre sécurité et leur bien-être, évitez de les approcher, de les flatter ou de les harceler et apprenez ces règles de vigilance à vos enfants.

Si vous trouvez un animal de la faune mort ou blessé, contactez le 311 et ne vous en approchez pas.

Comment se débarrasser d’un animal de la faune qui s’est installé chez soi ?

Si un animal de la faune s’est installé chez vous, c’est qu’il y a trouvé un abri accessible et de la nourriture. Déloger l’animal inopportun sans mesures préventives (suppression de l’accès à l’abri et à la nourriture) ne fera que laisser la place à de nouveaux individus.

Différentes mesures permettant d’effaroucher les animaux de la faune et de prévenir leur intrusion sont disponibles.

Pour des références relatives à ces mesures, consultez les documents de la Banque d’information 311 ou visitez le site Internet du ministère du Développement durable, de IMEnvironnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP). Il existe également des entreprises spécialisées dans le contrôle de la faune urbaine qui peuvent vous donner des conseils appropriés ou intervenir à votre domicile.

Les aires d’exercice canin

Pour garder les chiens actifs à Montréal

Les aires d’exercice canin (AEC) sont des espaces réservés aux chiens et à leurs propriétaires ou gardiens. Elles permettent de faire courir les chiens librement, sans laisse, ce qui est interdit ailleurs et passible d’amende.

On dénombre plus de quarante aires d’exercice canin sur le territoire montréalais. Les propriétaires de chien sont invités à consulter le site Internet de leur arrondissement pour connaître l’emplacement et les heures d’ouverture des AEC près de chez eux.

Voici les règles générales d’utilisation d’une AEC :

  • En tout temps, les portes de l’AEC doivent demeurer fermées ;
  • Le gardien du chien doit garder son animal en laisse jusqu’à ce  qu’il se trouve à l’intérieur de l’aire d’exercice ;
  • Tout chien doit porter la médaille indiquant qu’un permis valide pour l’année en cours a été délivré ;
  • Il est recommandé que tous les chiens qui fréquentent l’AEC soient vaccinés ;
  • Le gardien doit immédiatement ramasser les excréments de son chien et en disposer de manière hygiénique dans les poubelles à proximité ou à l’intérieur de l’AEC ;
  • Le gardien doit surveiller et contrôler son chien, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’AEC ;
  • Il est interdit de nourrir son chien à l’intérieur de l’AEC ;
  • Le port du collier étrangleur est à proscrire dans les AEC ;
  • Les chiens dangereux ou malades ainsi que les femelles en chaleur sont interdits dans les AEC ;
  • L’AEC n’est pas recommandée aux enfants de 12 ans et moins.
  • L’aire d’exercice canin est le seul espace public où il est permis de laisser son chien en liberté à Montréal. L’exercice et les jeux que les chiens y pratiquent contribuent à leur bien-être physique et psychologique.
Une marmotte. Photo de Nataliya Vorobyova.
Une marmotte. Photo de Nataliya Vorobyova.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *