Étudier au Québec

Financement des études au Québec

Financement des études au Québec

Financement des études au Québec

Pour financer leurs études, les étudiants et les étudiantes du Québec comptent moins sur leurs parents que ceux et celles des autres provinces canadiennes, selon plusieurs sondages dévoilés récemment.

Selon le sondage de TD Canada Trust, réalisé en 2010, 71% des étudiants québécois ont déclaré que leurs parents financent moins que le quart du coût de leurs études, alors que cette proportion est de 60% à l’échelle nationale.

Pas plus de 4% ont indiqué que leurs parents paient plus que les trois quarts de leurs frais, contre 10 pour cent au niveau du pays.

Seulement 17 pour cent des étudiants québécois peuvent compter sur un Régime enregistré d’épargne-études pour financer une partie du coût de leurs études.

Compte tenu des coûts élevés de l’éducation, il est logique que seulement 26% des étudiants québécois pensent ne pas se retrouver endettés après l’obtention de leur diplôme, mais ces étudiants anticipent toutefois un niveau d’endettement plus bas que leurs confrères des autres provinces canadiennes. En effet, 27% d’entre eux pensaient en 2010 finir leurs études avec moins de 5000$ de dettes, contre 19% à l’échelle nationale et 23% s’attendaient à des dettes comprises entre 5000$ et 15000$ (contre 20% pour l’ensemble du Canada). Au Québec, 20% prévoient des dettes de 15000$ ou plus (contre 30% au niveau du Canada).

Le sondage montre également que 40 pour cent des étudiants pensent que l’argent gagné grâce à leur emploi d’été couvrira la totalité de leurs frais scolaires, alors que la moitié d’entre eux sont d’avis que cette somme ne suffira pas.

Enfin, 65% des étudiants du Québec s’attendent d’obtenir un salaire de départ inférieur à 50 000$ (en 2018). Pas plus de 12% ont des attentes plus élevées et comptent gagner plus de 60 000$. Précision que 14% d’entre eux ne savaient pas à quoi s’attendre en termes de rémunération, en 2018.

Lettre de motivation : Emploi pour financer les études

Madame, Monsieur,

(Commencer avec une phrase expliquant comment et/ou pourquoi vous êtes intéressée par cette entreprise/magasin…exemple : « Comme je fais mes achats de …dans votre magasin, je sais que … » ou « La marque (…la citer…) que vous distribuez fait partie de mes favorites car les produits sont toujours de grande qualité ou au plus près des courants actuels de la mode »…)

Titulaire du (Nom du diplôme le plus haut et lieu d’obtention, j’ai suspendu mes études pendant un an afin de pouvoir financer de futures études de (Type des éttudes en projet). Je choisis aujourd’hui de vous présenter ma candidature puisque travailler dans votre entreprise pourrait me permettre de rester dans un secteur proche de celui de mes études, celui de (Le secteur en question), appartenant tout à la fois au milieu (Nom du milieu) et à celui de (autre nom de milieu).

En travaillant cette année, je pourrais d’une part financer (votre principal budget de l’année)(cours du soir, stage de formation…) et préparer le financement pour l’année prochaine de (les études que vous envisagez). Pour faciliter mon intégration je compte sur mes qualités de persévérance et mon sens de l’écoute qui sont des atouts indispensables pour des fonctions dans la vente. Ce travail serait pour moi une expérience significative et valorisante.

Je suis à votre disposition pour toute information complémentaire concernant mes aptitudes et ma motivation et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes respectueuses salutations.

Rue Badeaux

Rue Badeaux, Trois-Rivières. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *