Emplois: un peu partout

Marché du travail à Berry

Marché du travail à Berry

Trouver emploi dans la municipalité de Berry

Autrefois, l’agriculture était la principale activité économique de la municipalité de Berry, mais aujourd’hui ce secteur d’économie a cédé la place à d’autres activités.

L’entreprise Champignons Laurentiens qui produit des pleurotes comestibles a son siège social à Berry. Cette entreprise produit également des champignons pour des usages biologiques, pour contrôler la repousse des broussailles par exemple. Des experts en la matière (biologie, recherche) peuvent tenter donc leur chance avec cette entreprise.

De plus, la municipalité de Berry cherche à exploiter des lots forestiers selon les méthodes traditionnelles. Ce projet peut permettre la création d’un certain nombre d’emplois. Trouver un emploi dans le secteur touristique est aussi possible, quoique ce domaine nécessite des investissements pour développer le réseau des hôtels et gîtes existant.

Canton Desboues

À environ 30 km au nord d’Amos, en Abitibi, ce canton très marécageux appartient, par la petite rivière du même nom, au bassin hydrographique de la rivière Harricana qui se dirige, à l’extérieur et à l’est du quadrilatère, vers la baie James. Sur ce terrain plat situé à environ 300 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer, seule la très petite colline Saint-Éloi constitue une exception, son somme ne dépassant pas 396 mètres. Ce nom rend hommage à Charles de Boves, patronyme souvent orthographié Desboues, bienfaiteur des missions des Récollets du Canada.

Originaire d’une famille noble de Vexin, il a été curé de la paroisse de Notre-Dame à Pontoise, puis grand vicaire de Pontoise, au service du cardinal de Joyeuse, de 1602, jusqu’à sa mort survenue le 2 janvier 1623. En 1614, il fut député aux États-généraux, au cours desquels on fit une quête pour les Récollets qui se préparaient à partir pour le Canada.

En faisant son don, il avait exigé que le nom Rivière Sainte-Croix soit changé en celui de Saint-Charles, d’après son prénom. Le V typographique figurant anciennement dans son nom, quant à lui, avait valeur du U moderne. Le nom du canton de Desboues, accepté avant 1912, paraît sur la carte des comtés d’Abitibi et de Témiscamingue de 1935 du ministère de la Colonisation. Proclamé en 1916.

Église de St-Gérard de la municipalité de Berry. Source de la photo : Raymixx.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *