Emplois: un peu partout

Gatineau : activités économiques

Gatineau : activités économiques

Économie de Gatineau

L’employeur le plus important à Gatineau, c’est l’administration publique fédérale, provinciale et municipale. Au total, plus de 35 000 personnes œuvrent dans le secteur public, tandis que la population active de cette ville de la région des Outaouais est d’environ 165 000 personnes. La forte présence de l’administration publique assure une stabilité économique, puisque 80 % de l’économie est concentrée dans les services, ce qui est plus élevé que dans l’ensemble du Québec.

Fait à remarquer, dans la ville de Gatineau, le secteur manufacturier occupe 6 % des travailleurs, alors que la moyenne provinciale est d’environ 15% ou plus.

Avec le départ à la retraite des baby-boomers, pas moins de 50 % des emplois de la fonction publique à Gatineau seront remplacés au cours des dix prochaines années.

On dit que le gouvernement fédéral compte rééquilibrer le nombre de postes selon un ratio d’un tiers pour Gatineau et deux tiers pour Ottawa. Si cette rumeur est exacte, cela engendrerait une certaine croissance de l’emploi pour les habitants du Québec.

La croissance économique de Gatineau, grâce à l’ampleur de sa zone et une population nombreuse, repose donc sur la consommation locale, ce qui la protège des soubresauts économiques.

Le commerce occupe aussi une place d’importance, avec 27 mille employés ou presque. La rénovation des Galeries de Buckingham et le déménagement et l’agrandissement de l’entrepôt Costco aux Promenades de l’Outaouais, ont contribué à augmenter les investissements dans ces lieux.

Presque 20 mille personnes travaillent dans le secteur des soins de santé dans la région. On prévoit une augmentation du nombre d’emplois dans ce domaine, grâce à la présence des baby-boomers.

Canton d’Angers

Proclamé en 1893, ce canton est situé au nord de celui de Maria (Municipalité régionale de comté de Bonaventure) qui donne sur la baie des Chaleurs, en Gaspésie. De forme irréguliere, il est limité à l’est par la rivière Cascapédia qui récolte les eaux de la rivière Angers et de quelques autres ruisseaux encaissés dans des vallées assez profondes. L’altitude du relief varie autour de 500 mètres. Le nom de cette unitié géographique a été attribué du vivant et en l’honneur d’Auguste-Réal Angers (1838-1919), avocat né à Québec, admis au Barreau du Bas-Canada en 1860 et créé conseiller de la reine par le Québec en 1874, et par le Canada en 1880. Des différentes fonctions politiques qu’il assuma à Québec et à Ottawa, celle de liuetenant-gouverneur de la province de Québec se distingue par le fait qu’il destitua le premier ministre du Québec, Honoré Mercier, à la suite du scandale du chemin de fer de la baie de Chaleurs, et qu’il appela à la tête du gouvernement le conservateur Boucher de Boucherville. Il a terminé sa carrière comme sentaeur (1892-1896) et comme président du Conseil privé (1896).

Gatineau - économie

Vue panoramique de Gatineau. Photo de GrandQuebec.com.

1 commentaire

  1. D ALMEIDA

    2014/12/02 at 12:09

    C’est pour moi un grand plaisir de lire l’économie de gatineau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *