Économie en vrac

Raisons d’échec en finances

Raisons d’échec en finances

Cinq raisons d’échec en domaine financier

Une fois que des gens ont étudié et connaissent l’abc du domaine financier, il se peut qu’ils aient quand même à faire face à des obstacles avant de devenir financièrement indépendants. Cinq raisons principales font en sorte que des gens qui connaissent l’abc du monde financier ne développeront peut-être pas de riches colonnes d’actif qui pourraient générer d’importantes sommes de marges brutes d’autofinancement. Des colonnes de l’actif qui pourraient les libérer et leur permettre de vivre la vie dont ils rêvent, au lieu de devoir travailler à plein temps juste pour régler les factures. Ces cinq raisons sont les suivantes :

  • La peur
  • L’incrédulité
  • La négligence
  • Les mauvaises habitudes
  • L’arrogance.

Première raison : il faut surmonter la peur de perdre de l’argent. Vous ne rencontrerez une seule personne riche qui n’ait jamais perdu d’argent. Mais vous trouverez plusieurs personnes pauvres qui n’ont jamais perdu dix sous en l’investissement. En fait, la peur de perdre de l’argent est réelle et tous la ressentent. Mais le problème n’est pas la peur. C’est votre façon d’y faire face et de composer avec le fait de perdre. C’est votre manière d’affronter l’échec qui fait toute la différence dans votre vie. Cela est vrai non seulement pour l’argent mais pour toutes les sphères de votre vie. La principale différence entre une personne riche et une personnes pauvre est leur façon de gérer cette peur.

Deuxième raison : Il faut surmonter l’incrédulité. Nous entretenons tous les doutes qui nous paralysent souvent. Nous jouons le jeu du « qu’arrivera-t-il si… » (qu’arrivera-t-il si un krach économique ou bancaire survient juste après que j’aie investi? », ou bien « qu’arrivera-t-il si je perds le contrôle de la situation et que je ne peux pas rembourser l’argent? ». Ce peut être aussi des êtres chers et des amis qui nous rappellent nos imperfections sans qu’on leur demande. Ils nous demandent : « qu’est-ce que te fait croire que tu peux faire cela? », ou bien « cela ne marchera jamais, tu ne sais pas de quoi tu parles ». De telles paroles de doute se font souvent entendre si fort que nous ne parvenons pas à agir. Par conséquent, nous nous accrochons à ce que nous semble sûr et les occasions passent à côté de nous. La plupart des gens sont pauvres car quand il s’agit d’investir, le monde est rempli de « poulets froussards qui courent dans tous les sens en criant : « Le ciel av nous tomber sur la tête ». Et ces petits poulets froussards sont efficaces parce que chacun d’entre nous est un petit poulet froussard. Alors cela nécessite souvent une grande dose de courage pour ne pas laisser les rumeurs et les paroles de ruine et de pessimisme influer sur vos doutes et vos peurs.

Troisième raison : Il faut surmonter la négligence. Les gens affairés sont souvent ceux qui font preuve de plus de négligence. Comment peut-on vaincre la négligence? Par un peu d’avidité. Une personne a besoin de s’asseoir et de se demander : « Qu’est-ce que la vie me réserve à moi si je parais bien, si je suis en bonne santé et séduisant ? », ou encore « que ferais-je si j’avais tout l’argent dont j’ai besoin? ». Sans ce soupçon d’avidité, ce désir d’améliorer son sort, aucun progrès ne serait possible. Notre monde fait des progrès car nous souhaitons tous une vie meilleure. De nouvelles inventions voient le jour parce que nous désirons quelque chose de mieux. Nous fréquentons l’école et étudions avec application, car nous voulons progresser dans la vie. Par conséquent, chaque fois que vous vous surprenez vous-même en train de vous soustraire à un travail que vous savez très bien qu’il vous faut terminer, la seule chose que vous devriez vous demander est : « Que puis-je retirer de ce travail? ». Soyez quelque peu avide. C’est le meilleur remède contre la négligence. Bref, Eleanor Roosevelt l’a dit mieux que personne : « Faites donc ce que vous croyez juste dans votre cœur car de toute façon on vous critiquera. On pestera contre vous que vous fassiez ou non ce que vous devez faire ».

Quatrième raison : Il faut surmonter les mauvaises habitudes. Notre vie est davantage le reflet de nos habitudes que de notre éducation. Ce sont les mauvaises habitudes qui contrôlent le comportement. Il faut développer de bonnes habitudes face à l’argent, tout simplement

Cinquième raison : Il faut surmonter l’arrogance. L’égo + l’ignorance = l’arrogance. « Ce que je sais me fait gagner de l’argent. Ce que je ne sais pas, m’en fait perdre. Chaque fois que j’ai été arrogant, j’ai perdu de l’argent. Car quand je suis arrogant, je crois vraiment que ce que je ne sais pas n’est pas important ». Beaucoup de gens utilisent l’arrogance pour tenter de cacher leur propre ignorance. Cela arrive souvent quand vous discutez d’états financiers avec des comptables ou même d’autres investisseurs. Ils essaient d’imposer leurs vues dans la discussion. Cependant, il y a beaucoup de gens dans le monde de l’argent, des finances et des investissements qui n’ont absolument aucune idée de dont ils parlent. La plupart des gens dans l’industrie de l’argent ne font que débiter des boniments comme les vendeurs de voitures d’occasion. Alors quand vous savez que vous êtes ignorant sur un sujet précis, instruisez-vous vous-même en demandant l’aide d’un expert dans le domaine ou en cherchant un livre sur le sujet.

(D’après Père Riche Père Pauvre, version française de Rich Dad, Poor Dad, par Robert T. Kiyosaki et Sharon L. Lechter, traduction Jean-Pierre Manseau. Éditions Un monde différent, 2000).

Animation

Surmontez la peur d’agir! Image : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *