Notre cuisine

Tartinade aux tomates séchées

Tartinade aux tomates séchées

Recette de la tartinade à sandwich aux tomates séchées au soleil

Cette tartinade est irrésistible avec de la salade aux oeufs ou dans les sandwichs aux légumes grillés.

  • Mélangez 1/4 de tasse de margarine molle non hydrogénée (n’oubliez pas que les gras ne sont pas tous pareils. Ce n’est pas seulement la quantité, mais également le type de gras que vous consommez qu’il importe de surveiller, alors la margarine est un choix sage).
  • 1/4 c. à thé de basilic séché
  • 1 gousse d’ail émincée
  • 2 c. à table de tomates séchées au soleil et hachées finement (tassées dans l’huile, égouttées).

Utilisez la tartinade immédiatement ou réfrigérez-la dans un contenant hermétique jusqu’à trois jours.

Quelle est la valeur nutritive des tomates ?

Constituée à près de 94% d’eau, la tomate contient 1 g de protéines, des matières grasses à l’état de traces, 4 g d’hydrates de carbone et 23 calories/100 g. Elle est riches en vitamines A, B et C, en potassium, en magnésium et en sodium ; elle contient plusieurs acides, dont l’acide malique, l’acide pectique et l’acide citrique. On la dit notamment apéritive, diurétique, laxative et reminéralisante. Verte, elle est très acide et contient une substance toxique, la solanine, qui disparaît à la cuisson. La valeur nutritive de la tomate est fortement influencée par l’endroit où elle pousse et par son degré de maturation à la cueillette. Les tomates qui poussent à l’ombre, même à celle de leur feuillage, contiennent moins de vitamines que celles qui sont exposées au soleil. Cette découverte rend perplexe vis-à-vis des méthodes commerciales, malheureusement généralisées, qui consistent le plus souvent à récolter les tomates alors qu’elles sont encore verdâtres. On les expose ensuite au gaz éthylène afin d’obtenir une couleur attrayante, mais ce traitement n’ajoute pas de valeur nutritive, il donne seulement une belle apparence trompeuse.

Comment acheter les tomates ?

C’est à la fin de l’été que l’achat des tomates fraîches est le plus satisfaisant. Les tomates locales sont disponibles et elles sont cueillies plus mûres. Choisir des tomates intactes, fermes mais cédant un peu sous la pression des doigts, d’une belle coloration et dégageant une bonne odeur. Éviter les tomates trop mûres, devenues très molles, parfois tachées ou meurtries ; elles sont plus aqueuses, dépérissent vite et ont moins de saveur.

Comment cuire les légumes à la chaleur sèche ?

Comme son nom l’indique, il n’est plus question de vapeur ou d’eau, la cuisson s’effectuant par la chaleur du four ou d’un barbecue. Ce procédé élimine la nécessité d’ajouter un ingrédient acide ou alcalin ; il rend les légumes tendres, juteux et savoureux. Les pertes de valeur nutritive sont limitées quand les légumes ne sont pas épluchés car moins de parties sont exposées à l’air. Certains légumes, dont la pomme de terre et l’aubergine, risquent d’éclater sous l’augmentation de la pression interne ; il vaut mieux les piquer ou les fendre légèrement. Toujours enfourner les légumes dans un four préchauffé; s’ils sont coupés, les badigeonner d’un peu d’huile pour diminuer la perte de vitamine C.

Charcuterie

Charcuterie. Photographie de Grandquebec.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *