Notre cuisine

Tartinade au raifort piquant

Tartinade au raifort piquant

Recette de la tartinade santé à sandwich au raifort piquant

  • Mélangez 1/4 de tasse de margarine molle non hydrogénée,
  • 1 c. à table de raifort préparé très piquant,
  • 1/4 c. à thé de thym séché et le zeste râpé d’un citron.

Au fait, une saine alimentation faible en gras saturés et trans peut réduire le risque de maladies du coeur. La margarine est faible en gras saturés et constitue une bonne source de poly insaturés oméga-3 (pas le beurre!).

Cette tartinade est délicieuse avec de la dinde, du jambon, du boeuf, du poulet maigre.

Utilisez-la immédiatement ou réfrigérez-la dans un contenant hermétique jusqu’à trois jours.

Comment cuire les légumineuses ?

La cuisson des légumineuses est souvent perçue comme une longue corvée ; effectivement la plupart des légumineuses doivent être réhydratées avant d’être mises à cuire et la durée de cuisson est passablement longe (sauf si la marmite à pression est utilisée). Par contre, la préparation des légumineuses est simple et consiste, en dehors du trempage, en l’ajout des ingrédients qui assaisonneront les légumineuses ; une fois la cuisson en marche, il n’y a plus rien à retourner, à brasser ou à surviller.

La cuisson dans la marmite à pression comporte certains risques, surtout avec les légumineuses qui forment passablement d’écume tels les soyas, les haricots de Lima et les pois. Afin d’obtenir de bons résultats :

  • Ajouter un peu d’huile à l’eau de cuisson pour éviter que la soupape à pression et la valve de sécurité ne se bloquent ;
  • ne pas cuire une trop grande quantité de légumineuses ;
  • ne pas cuire à feu trop vif ;
  • passer la marmite sous l’eau froide dès que la cuisson est terminée ;
  • toujours bien laver la soupape et la valve après utilisation, pour prévenir leur éventuel blocage ;
  • si la valve de sécurité ou la soupape à pression bloquent, passer immédiatement la marmite sous l’eau froide, bien nettoyer la valve et la soupape et ôter les peaux qui flottent sur l’eau de cuisson.

Les légumineuses prennent de l’expansion en cuisant ; 240 ml (180 g) de la plupart des légumineuses sèches donnent le double après cuisson ; pois cassés, les lentilles et les haricots de Lima donnent un peu moins, les pois entiers un peu plus. L’ajout de bicarbonate de soude à l’eau de cuisson ou de trempage est souvent conseillé pour abréger la cuisson ; cette pratique détruit cependant une partie de la thiamine. Le sel et des ingrédients acides (tomates, vinaigre, jus de citron) s’ajoutent en fin de cuisson car ils la prolongent et font durcir les légumineuses. L’addition d’un peu d’algues raccourcit légèrement la cuisson et attendrit les légumineuses. Brasser les légumineuses durant la cuisson les ferait coller au fond du chaudron.

Les légumineuses déshydratées se conservent presque indéfiniment sans perte importante de valeur nutritive ; la quantité d’eau nécessaire pour les réhydrater et lemps de cuisson changent cependant avec le temps. Leur conservation est facile, il suffit de mettre les légumineuses dans un endroit frais et sec, à l’abri des insectes et des rongeurs. Ne pas mettre dans un même contenant des légumineuses achetées à des moments ou à des endroits différents. Les légumineuses cuites se conservent quelques jours au réfrigérateur et plusieur mois au congélateur. Il est souvent plus pratique de les égoutter avant de les congeler.

Charcuterie

Charcuterie fine. Photographie de GrandQuebec.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *