Notre cuisine

Tarte aux framboises et pommes

Tarte aux framboises et pommes

Recette de la tarte aux pommes et framboises

Donne dix portions.

Pour la croûte :

  • Deux tasses de farine tout usage
  • 100 g de margarine refroidie, coupée en quartiers
  • 50 ml (l/4 tasse) d’eau froide

Pour une croûte au goût plus riche, diminuez la margarine à 50 ml et ajoutez 125 ml de ricotta partiellement écrémé.

Pour la garniture :

  • 7 pommes Granny Smith, pelées, évidées et tranchées mince
  • 150  ml de sucre granulé
  • 1/3 tasse de farine tout usage
  • 1 c. à table de jus de citron frais
  • Une tasse de framboises fraîches ou surgelées
  • 2 c. à table) de fécule de maïs

Pour la croûte, déposer la farine dans un bol moyen. À l’aide d’un coupe-pâte ou de deux couteaux, couper la margarine dans la farine jusqu’à ce que le mélange soit grumeleux. Ajouter graduellement l’eau, en remuant jusqu’à ce que la pâte forme une boule. Envelopper dans une pellicule de plastique; réfrigérer 30 minutes.

  • Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Pour la garniture, mélanger les pommes, le sucre, la farine et le jus de citron. Dans un petit bol, mélanger les framboises et la fécule de maïs. Incorporer dans le mélange aux pommes. Mélangez les framboises et la fécule de maïs séparément pour que les fruits restent bien fermes et que le jus ne colore pas la garniture aux pommes.
  • Partager la pâte en deux. Sur une surface farinée, abaisser la moitié de la pâte et en garnir un moule à tarte de 28 cm. Étendre la garniture sur la croûte. Abaisser le reste de la pâte en cercle de 28 cm. Placer sur la garniture. Enlever l’excès. Rassembler les restes de pâte. Abaisser les restes et tailler en étoiles. Badigeonner la tarte avec de l’eau; placer les étoiles sur le dessus.
  • Cuire au four jusqu’à ce que le dessus soit doré, environ 50 minutes. Placer sur une grille et laisser refroidir.

Framboise

Fruit du framboisier, arbrisseau couvert de ronces originaire d’Eurasie, peut-être du mont Ido, en Grèce. Le framboisier produit de petites fleurs blanches, donnant naissance à la framboise qui ressemble à une bille ovoïde ou conique. La framboise existe à l’éttat sauvage depuis les temps immémoriaux, comme en témoignent des vestiges retrouvés dans des sites préhistoriques. Ce n’est qu’au XIIe siècle qu’un Anglais, John Parkinson, développa la culture de ce plant qui pousse facilement en climat tempéré, culture qui s’est généralisée par la suite.

La framboise possède une cavité en son centre, à l’endroit par lequel elle était rattachée à la plante. Elle est constituée de graines (drupes) assez petites, recouvertes de chair qui les relie les unes aux autres. Elle peut atteindre 2 cm de long. La variété la plus courante est rouge, mais la framboise peut aussi être noire (sans être une mûre), jaune, orange, ambrée ou blanche (comme l’ancêtre). Sucrée et d’un parfum suave, elle est moyennement acidulée et encore plus fragile que la fraise. Des croisements entre la mûre et la framobise ont donné des fruits qui portent souvent le nom de leur créateur telles la baie de Lgan, la baie de Boysen, etc.

Algues

Algues dans un lac. Photo de GrandQuebec.com.

Autres tartes :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *