Notre cuisine

Souris de pomme de terre

Souris de pomme de terre

Recette des souris de pomme de terre au four

  • Cuire au four une pomme de terre moyenne à 200ºC (400ºF).
  • Couper une tranche mince sur le dessus (vous pouvez le manger!)
  • Avec une cuillère, vider l’intérieur de la pomme de terre et la placer dans un bol.
  • Réduire en purée et ajouter du sel, du poivre, un peu de margarine et de cheddar râpé.
  • Avec une cuillère, remettre le mélange de pomme de terre en purée dans sa coquille.
  • Saupoudrer un peu de fromage supplémentaire sur le dessus. Remettre la pomme de terre au four pendant quelques minutes pour faire fondre le fromage.
  • Juste avant de servir, ajouter deux tranches de radis (pour les oreilles), la moitié d’une tomate cerise (pour le nez, fixé en place avec un cure-dents) et quelques filaments minces d’oignons verts (pour les moustaches) enfoncés derrière le nez.
  • Ajouter des raisins pour les yeux et une tige d’oignon vert pour la queue.

Cuisson de la pomme de terre au four

Toujours pique préalablement les pommes de terre à quelques endroits d’une fourchette pour permettre à la vapeur de s’échapper sinon elles risquent d’éclater, occasionnant un dégât indescriptible. Il n’est pas nécessaire d’envelopper les pommes de terre dans du papier d’aluminium; no enveloppées, elles sont cependant plus sèches. Les pommes de terre enveloppées nécessitent plus de cuisson pour compenser la chaleur perdue par la réflexion sur le papier d’aluminium ; leur peau reste tendre et leur chai est humide car la cuisson s’effectue aussi par la chaleur qui reste emprisonnée dans le papier.

Le temps de cuisson dépend de la température du four et de la taille des pommes de terre. Pour une pomme de terre de taille moyenne, compter de 40 à 50 minutes dans un four à 220 degrés Celsius. Le temps sera double presque si la température est réduite à 160 degrés C ; ceci n’est pas forcément un inconvénient car on peut facilement cuire les pommes de terre en même temps que la viande, c’est même très pratique et cela réduit le travail au minimum.

Notez que pour acheter les pommes de terre,  il faut rechercher des produits fermes, intactes, exemptes de germes et de parties vertes. Éviter les emballages de plastique, ils ne protègent pas de la lumière solaire, ils empêchent les pommes de terre de respirer et ils accélèrent le pourrissement. Les sacs de papier opaques n’ont pas ces défauts mais ils ne permettent pas de voir l’état des pommes de terre et il est toujours risqué de les acheter sans vérifier leur qualité; il devrait toujours y avoir un sac d’ouvert à l’étalage. Il se vend des pommes de terre pré-lavées, elles ont perdu leur couche protectrice et deviennent vulnérables. aus bactéries, alors leur conservation est plus difficile. Elles coûtent plus cher, ce qui représente souvent une dépense inutile car on les relave presque toujours. Ainsi, évitez les sacs de plastique qui favorisent le moisissement ; s’il faut les employer à tout prix, les perforer.

pomme de terres

Pomme de terre, ses feuilles et ses bulbes, image libre de droits.

À lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *