Notre cuisine

Soupe : cheddar et bière

Soupe : cheddar et bière

Recette de la soupe au cheddar et à la bière

Ingrédients :

  • Un poireau, haché, portions blanche et vert pâle seulement
  • Trois gousses d’ail, émincées
  • Une bouteille (341 ml) de bière à la température ambiante, de préférence une ale
  • Trois tasses (750 ml) de bouillon de poulet Tout simplement Knorr
  • ¼ tasse de farine tout usage (50 ml)
  • Une feuille de laurier
  • Une tasse (250 ml) de cheddar râpé
  • Deux cuillerées à table de ciboulette hachée
  • Croûtons de pain grillé frais

Cuisson :

  1. Mélanger le poireau, l’ail, la bière et le bouillon dans une mijoteuse
  2. Incorporer la farine
  3. Ajouter la feuille de laurier, couvrir et faire cuire à intensité élevée pendant trois heures
  4. Jeter la feuille de laurier, ajouter le fromage et servir garni de ciboulette et de croûtons.

Donne quatre portions.

Note :On peut bien utiliser dans cette recette le chou chinois (Brassica campestris, de la famille des Crucifères) – Il s’agit d’une plante vraisemblablement indigène de Chine et d’Asie de l’Est. Au mois 33 variétés différentes ont été recensées en Asie dont très peu sont connues en Occident, certaines deviennent graduellement accessibles cependant. Une grande confusion existe dans leur classification tant scientifique que commune. Les variétés les plus connues en Occident sont la Pé tsai, la Bok choy et la Tsai shim.

Pé tsai(var. pekinensis) est l’espèce la plus répandue celle connue en Occident depuis plus longtemps. Habituellement nommé « chou chinois », elle est connue aussi sous le nom de « napa », de « laitue chinoise » ou de « céleri chinois ». La variété la plus fréquente est la Michihili qui peut atteindre 45 cm de long et 10 cm de diamètre. Ce chou de forme cylindrique ressemble à une laitue romaine tout en étant plus compact et en ayant des feuilles et des tiges aplaties et plus larges. Les feuilles extérieures sont plus foncées que celles de l’intérieur, d’un blanc verdâtre. Plus riche en eau que les autres variétés de chou (95%), il est plus croquant, plus rafraîchissant et moins fibreux. Il contient 1,2 g de protéines, 0,2 g de matières grasses, 3 g d’hudrates de carbone, 0,6 g de fibres et 16 calories/100 g. Le Pé tsai peut être mangé cru ou cuit, tant dans les salades que dans les plats mijotés.

Bok choy (Pak choy ou Lei choy – var. chinensis) – ressemblant à la bette à carde, ces légumes sont appelés « choux chinois » mais aussi « choux moutarde », « moutardes chinoises » ou « céleris chinois ». Leurs longues tiges blanchâtres qui forment un pied comme le céleri se terminent par des feuilles d’un vert soutenu. Le Bok choy contient 1,5 g de protéines, 0,2 g de matières grasses, 2 g d’hydrates de carbone, 0,6 g de fibres et 13 calories/100 g. Ces légumes sont utilisés comme la bette à carde, tant crus que cuits. Leur saveur est délicate.

Tsai shuim, Gai lohn (Brassica alboglara). Ces variétés diffèrent des deux autres ; elles ressemblent davantage au brocoli mais en plus fragile. Certaines sot appelées « brocolis chinois » oy « choux frisés chinois ». Ce seont des légumes-tiges qui se terminent par de fines tiges florales comestibles même après la floraison. Les feulles, petites et tendres, sont aussi comestibles. On a dit du Gai lohn qu’il constituait le légume au goût le plus fin de toute la famille.

Un peu frabiles, ces choux se sont quand même adapéts aux climats tempérés. Ils sont préparés et cuits comme le brocoli mais demandent moins de cuisson. Pour conservder ces légumes, ils se conservent au réfrigérateur.

Hôtel-de-Ville

Hôtel-de-ville de Montréal, photo de GrandQuebec.com.

Recettes de soupe :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *