Notre cuisine

Sirop de baies de sureau

Sirop de baies de sureau

Recette du sirop de baies de sureau

Ingrédients :

  • Une tasse comble de baies de sureau
  • 650 ml d’eau
  • Trois clous de girofle
  • 1/2 tasse de miel

Préparation :

  1. Dans une casserole, combiner les baies de sureau, l’eau et les clous de girofle ;
  2. Porter à ébullition, réduire à feu doux, laisser mijoter 30 minutes ;
  3. Piler les baies dans leur jus pour en extraire le plus de saveur possible ;
  4. Passer et presser la pulpe dans le tamis pour en extraire également le plus de saveur possible ;
  5. Ajouter le miel et bien mélanger ;
  6. Transférer dans une bouteille ou un contenant à couvercle ;
  7. Se sirop se conserve au réfrigérateur de deux à trois mois ;

Temps de la préparation : 10 minutes.Cuisson : 30 minutes. Donne pour 750 ml de sirop.

Quelques notes sur le sureau

(Sambucus spp. Famille des Caprifollacées).

Fruit produit par un arbuste qui atteint généralement de 2 à 3 mètres de haut, mais dont certaines espèces ne sont que de très hautes herbes. On croit que le sureau est originaire d’Europe et d’Asie une douzaine de variétés poussent en Amérique du Nord. Ses fleurs blanchâtres, jaunaîtres ou rosées sont odorantes et très aromatiques, elles poussent en ombelles et donnent naissance à des grappes de petits fruits, des drupes rondes de couleur rouge, pourpre ou noire. La variété rouge est très acide, la noire est meilleure.

Quelle est la valeur nutritive du sureau ?

Le sureau contient 0,7 g de protéines, 0,5 g de matières grasses, 18,4 g d’hydrates de carbone, 7 g de fibres et 73 calories/100 g. C’est une bonne source de vitamine A, de calcium et de fer. Le sureau a la réputation d’être sudorifique et laxatif, parfois même purgatif s’il y a abus ; il aiderait dans les affections rhumatismales.

Comment utiliser le sureau ?

Les fruits et les fleurs du sureau se transforment en confitures, vinaigre, jus, vin ou sirop. Les pousses nouvelles renferment une moelle, comestible qu’on cuit comme les asperges.

Comment conserver le sureau ?

Le sureau se conserve au réfrigérateur.

Un peu plus sur les fibres et la cellulose: Se sont des polysaccarides, les plus connues sont la cellulose, la pectine et les mucilages. Le système digestif humain ne peut pas dégrader la totalité des fibres, en particulier celles de la cellulose, car il ne possède pas les enzymes nécessaires; par contre, il a besoin des fibres, notamment pour accélérer le transit intestinal. Une alimentation pauvre en fibres est un facteur important dans l’apparition de maladies du système digestif tels le cancer du côlon, la colite, la diverticulose et la constipation, maladies fréquentes dans les sociétés occidentales où l’ingestion de fibres est généralement déficiente.

La cellulose provient essentiellement des fruits et des légumes tout comme la pectine, abondante dans les pommes et dans la membrane de la pelure des agrumes. La pectine est métabolisée presque totalement par le corps humain ; contrairement aux sucres polysaccharides, elle est soluble et devient gélatineuse au contact d’un liquide. Les graines sont riches en mucilages, substances qui contiennent de la pectine et qui ont la propriété de gonfler dans l’eau.

Sakura

Sakura en fleur. High Parc de Toronto, Ontario. Photographie par GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *