Notre cuisine

Saumon mariné

Saumon mariné

Recette du saumon mariné aux agrumes avec sauce hollandaise aux mini-épinards

Ingrédients :

  • 4 filets de saumon de 170 grammes chacun
  • ¼ tasse de jus d’orange
  • 1/34 tasse de jus de lime
  • 2 c. à table de miel
  • 1 c. à tables d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail, émincée
  • ½ c. à thé de sel
  • 2 tasses de feuilles de mini-épinards, coupés en fines lanières
  • 1 sachet de mélange à sauce classique hollandaise (par exemple, Knorr), préparé selon le mode d’emploi.

Cuisson :

  1. Mélanger le jus d’orange, le jus de lime, l’ail, le miel, l’huile et le sel dans un sac en plastique refermable.
  2. Placer les filets de saumon dans le sac, faire sortir le plus d’air possible et sceller le sac.
  3. Mariner au réfrigérateur pendant une heure.
  4. Préchauffer le gril à feu moyen.
  5. Huiler le gril, retirer le saumon de la marinade et faire griller jusqu’à ce qu’il soit bien cuit, environ 3 minutes de chaque côté, en tournant une fois.
  6. Enlever le saumon du gril et garder au chaud.
  7. Incorporer les épinards à la sauce hollandaise tiède.
  8. Pour servir, garnir chaque filet de saumon d’un peu de sauce hollandaise aux mini-épinards.

Donne quatre portions.

Poisson en semi-conserve : ce qui différencie la semi-conserve de la conserve est sa durée d’entreposage plus limitée. Souvent le poisson est vendu dans une boîte de métal scellée identique à celle d’une conserve, elle porte cependant la mention « garder au frais », ce qui est nécessaire pour allonger le temps de conservation. En magasin, la semi-conserve doit être placeé dans un endroit où la température se situe entre 0 et 4 degrés C. Comme pour la conserve, on n’achètera que des boîtes intactes, ni bombées, ni bosselées. Dès qu’elles sont ouvertes, on s’empressera d’en consomemr le contenu, qui ne se garde que 24 heures même s’il est conservé dans un autre récipient.

Le poisson est également vendu sous plusieurs autres présentations, très sovuent congelées, notamment en croquettes, en bâtonnets de poisson panés et en portions de poisson au naturel, panées ou en sauce. Le poisson pané est très populaire, mais c’est une des pires façons d’apprêter le poisson, qui devient très gras.

La quantité de poisson nécessaire pour nourrir une personne dépend de plusieurs facteurs : l’espèce, l’apprêt, le menu et l’appetit de la personne. On calcule habituellement de 200 à 250 g par personne si le poisson est entier et de moyenne grosseur, environ 300 g s’il est imposant et que sa tête est grosse et près de 200 g s’il s’agit de filets ou de darnes.

Il est plus facile d’écailler le poisson s’il n’est pas évidé car les parois ventrales sont bombées. L’écaillage peut s’effectuer avec un couteau spécial appelé écailleur, une fourchette, le dos d’un couteau ou un couteau émoussé (sinon on risque de se couper) ; si on se coupe, faire saigner la plaie abondamment puis la désinfecter. Bien tenir le poisson par la queue puis détacher les écailles en plaçant le couteau à 45 degrés et en remontant vers la tête. Mettre le poisson sous un filet d’eau empêche les écailles de se diperser. Lorsqu’on veut cuire le poisson avec la peau, éviter de le briser.

Poissons de la rivière Sainte-Anne

Poissons du Québec. Photo de GrandQuebec.com.

Voir aussi :

Autres recettes de cuisine au saumon :

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *