Notre cuisine

Saumon au miel

Saumon au miel

Recette du saumon au miel et à la moutarde

Ingrédients :

  • 4 filets ou darnes de saumon (environ 500 grammes)
  • 1 c. à table de miel
  • 1 c. à thé de vinaigre de cidre de pomme
  • ½ de tasse de mayonnaise
  • 2 c à table de moutarde dijonnaise
  • 2 oignons verts, hachés
  • 1/8 c à thé de poivre noir moulu
  • Une pincée de sel

Cuisson :

  1. Dans un bol moyen, mélanger tous les ingrédients sauf le saumon. Réserver 1/3 tasse du mélange de mayonnaise.
  2. Griller ou rôtir le saumon, en badigeonnant avec le reste du mélange de mayonnaise, jusqu’à ce que le saumon s’effrite avec une fourchette, en le tournant une fois.
  3. Servir le saumon avec le mélange de mayonnaise réservé et garnir au besoin d’autres oignons verts hachés.

Donne 4 portions. Temps de préparation et de cuisson : environ 25 minutes.

On peut utiliser la lamproie pour cette recette.

Lamproie (petronyzon spp., famille des Petromyzontidés), diverses espèces : lamproie de mer (ou grande lampoire, P. marinus) ; lamproie de fleuve (ou petite lampoire, P. fluvatilis), lamproie de rivière (Lampetra planeri ou ayresi).

Poisson ressemblant à un serpent, comme l’anguille ou le congré, la lamproie est un des seuls survivants des vertébrés Cuclostomes, animaux dépourvus de mâchoire inférieure, avec une bouche ronde qui sert de ventouse et une langue couverte de dents cornées. La plupart des lamproies ont une vie parasitaire, se fixant sur d’autres poissons et se nourrissant de leur chair et de leur sang. Elles vivent dans la mer pour aller se reproduire en eaux douces. Leur peau est nue, lisse et glissante. Derrière la tête se trouvent 6 à 7 paires de branchies, en forme de trous. Les lamproies atteignent des tailles allant de 50 cm à 1 m. La couleur du corps change selon le degré de développement sexuel, le dos étant habituellement gris. Il en existe 30 espèces réparties en 8 genres. On en trouve 4 espèces en Amérique du Nord. Les Européens et les Amérindiens de la côte du Pacifique apprécient beaucoup ces poissons et en font des mets délicats.

Quelle est la valeur nutritive et comment utilise-t-on la lamproie ?

La lamproie contient 15 g de protéines, 13 g de matières grasses et 177 calories/100 g. Sa chair sans arêtes est plus délicate que celle de l’anguille ; elle s’apprête de la même façon. La lamproie de mer est plus fine que la lamproie de rivière et les mâles sont meilleurs. Ce poisson peut s’acheter en conserve.

Notons que pour l’achat du poisson, il s’effectue selon des critères qui diffèrent légèrement selon que le poisson est frais et entier, frais et coupé, congelé, fumé, en semi-conserve ou en conserve.

Poisson frais et entier : Le ouïes sont humides et rougeâtres. Les yeux pleins et brillants sont à fleur de tête et les paupières sont lisses. La peau luisante, nacrée et tendue adhère à la chair. La chair est ferme et élastique ; elle n’est pas tachée, ne retient pas l’empreinte des doigts et ne se sépare pas facilement des arêtes. Les écailles sont adhérentes mais s’enlèvent facilement car elles ne collent pas entre elles. Le ventre n’est ni gonflé ni terne et la senteur est douce et agréable « une forte odeur de poisson indique un manque de fraîcheur). Une odeur de vase ne signifie pas que le poisson n’est plus frais, elle imprègne divers poissons selon le lieu où ils vivent.

CV et goelette

Un CV bien présente équivaut à votre chemin vers le succès. Photo de GrandQuebec.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *