Notre cuisine

Rôtie de tomate et jambon

Rôtie de tomate et jambon

Recette de la rôtie de tomate et jambon

  • Passez à l’eau bouillant puis à l’eau froide les tomates afin d’enlever facilement la peau.
  • Coupez en ronds des tranches de pain et couvres-les avec du jambon qui aura été coupé préalablement en petits morceaux très minces.
  • Humectez avec le jaune d’un œuf bien battue et un peu de crème ou de beurre fondu avec une cuillerée de lait.
  • Étendez ce mélange sur le dessus des ronds de pain et saupoudrez légèrement de poivre de Cayenne.
  • Placez sur chacun une tranche de tomate de mette au four dans un plat qui aura été d’abord chauffé et dans lequel la grasse de bacon ou le beurre fondu pour l’arrosage sera chaud.
  • Garnissez chaque rôtie d’une petite branche de persil et servez immédiatement car ce plat demande à être servi très chaud.

Annuelle sous les climats tempérés et vivace à courte vie sous les climats tropicaux, la tomate nécessite toujours une longue période de chaleur et d’ensoleillement. Il en existe plus d’un millier de variétés, dont la tomate cerise et la tomate prune (variétés cerasiformes), cette dernière souvent appelée tomate italienne au Québec. Cette diversité a une incidence sur la forme, la taille, la couleur, la fermeté, la saveur et la valeur nutritive. La tomate peut être arrondie, ovale, globulaire et même carrée. Cette variété récente fut créée par des agronomes américains en 1984 pour répondre aux besoins de l’industrie qui recherchait une tomate facile à cueillir et à empaqueter. La taille des tomates varie autant selon les espèces qu’à l’intérieur d’une même variété ; les tomates arrondies peuvent peser de 50 g à 1 kg, parfois même plus. Leur diamètre varie en fonction du poids. Les tomates cerises restent minuscules, elles ont entre 2,5 et 3 cm de diamètre. Les tomates prunes mesurent entre 5 et 10 cm de long et ont un diamètre de 3 à 5 cm..

Certaines variétés de tomates sont vertes, même mûres, mais la plupart deviennent rouges, roses, orangées ou jaunes. De nos jours, les tomates sur le marché sont presque toujours du type ferme et leur peau est épaisse ; c’est souvent un recul sur le plan gastronomique, surtout quand elles sont consommées crues. Des impératifs commerciaux sont à l’origine de ce changement. La saveur des tomates est loin d’être uniforme et dépend entre autres du degré d’acidité, du contenu en sucre et en eau, de la texture de la chair (aprfois assez farineuse) et du moment de la cueillette.

On prépare les tomates en les passant à l’eau puis, si désiré, en les pelant, les épépinant et les mondant. Pour enlever la peau, les plonger 5 secondes dans de l’eau bouillante puis les passer immédiatement à l’eau froide. L’opération doit s’effectuer rapidement car la chaleur détruit la vitamine C ; les tomates ne doivent ni cuire ni tremper. Une façon efficace est d’utiliser une passoire ou un panier pour les plonger dans l’eau bouillante, on les en retire plus facilement.

Septième fils

Le septième fils, pouvait-il se transformer en un animal ? Image – GrandQuebec.com.

Recettes semblables :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *