Notre cuisine

Romano dans l’huile

Romano dans l’huile

Recette du romano dans l’huile d’olive avec trois poivres

Ingrédients :

  • 7 oz de fromage romano coupé en cubes de 1/2 po (1 cm)
  • 3/4 tasse d’huile d’olive extra vierge
  • 2 c. à table de poivres vert, rose en noir concassés.

Préparation :

  1. Mélanger tous les ingrédients dans un pot en verre.
  2. Couvrir et réfrigérer. Si l’huile devient solide au réfrigérateur, laisser reposer à la température ambiante pendant cinq minutes environ avant de servir.
  3. Servir avec une cuillère sur des viandes grillées, la pizza, les salades, avec des pâtes ou une assiette d’antipasto.

Remarque : Utilisez le fromage moins de trois jours plus tard. Le fromage doit être recouvert d’huile d’olive. Si le contenant est grand, il peut être nécessaire d’ajouter de l’huile d’olive.

Huile d’olive : très employée par l’industrie alimentaire et sert pour tout usage – 13,5 g d’acides satures sur 100 g,, 73,7 acides monoinsaturés sur 100 g, 8,4 g d’acides polyinsaturés sur 100 g. La pointe de fumée est élevée et l’oxydation est lente. Conserver l »huile à l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur. Un contenat en verre coloré est l’idéal ; on peut recouvrir d’un sac brun de verre blanc ; éviter le métal. Réfrigérer l’huile entamée, surtout l’huile vierge, car elle rancit rapidement à la température ambiante. Réfrigérée, elle se conserve de 3 à 4 semaines.

Éviter de cuire l’huile d’olive à une température trop élevée sinon elle fume et se décompose. La nature des acides gras de l’huile influence les possibilités d’utilisation et détermine le point de fumée. Les acides gras polynsaturés, par exemple, ne supportent pas très bien les hautes températures ni les fritures répétées, ils s’oxydent et se détériorent, produisant des des substances toxiques telle l’acroléine. La consommation pendant une longue période d’une huile décomposée peut provoquer une décalcification et des lésions  du myocarde.

Le point de fumée est la température à laquelle une mince fumée apparaît au-dessus de l’huile chauffée, indice que l’huile peut prendre feu incessamment. Quand cela se produit, les flammes peuvent atteindre plus de 30 cm de hauteur. Plus le point de fumeé est élevé, plus l’huile résiste à la chaleur ; parce que le point de fumée est variable, il devrait toujours être indiqué sur le contenant. Chaque utilisation  abaisse le point de fumée et détériore l’huile, qui devient impropre à la consommation après un nombre plus ou moins élevé de fritures, nombre qui varie selon la nature de l’huile.

Pour acheter l’huile d’olive, vérifier toujours la liste des ingrédients qui apparaissent sur l’étiquette lorsqu’on veut éviter le plus possible les additifs car le nombre d’additifs varie d’une marque à l’autre. Chaque huile renferme une combinaison de plusieurs acides gras dans des proportions qui lui sont propres. Les acides gras peuvent être saturés ou insaturés (monoinsaturés ou polyinsaturés) ; les acides gras insaturés sont reconnus pour être meilleurs pour la santé que les acides saturés. L’huile contient généralement 890 calories/100 g (135 calories/15 ml – 1 cuillerée à soupe) ; elle est dépourvue de protéines et d’hydrates de carbone.

Flameau Trois-Riviéres

Reconnaissance de la jeunesse trifluvienne aux grands pionniers, exprimée lors du tricentenaire de la fondation de Trois-Rivières. Fotographie de GrandQuebec.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *