Notre cuisine

Relish de maïs

Relish de maïs

Relish de maïs

Ingrédients :

  • 9 épis de maïs cuits
  • 2 oignons hachés
  • Un poivron rouge haché
  • 2½ tasses de vinaigre
  • 2 culières à soupe de sel
  • Une culière à soupe de moutarde en poudre
  • 1½ tasse de sucre
  • ½ tasse de farine tout usage
  • ½ culières à soupe de curcuma

Méthode :

  • Égrener les épis de maïs cuits ;
  • Ajouter au maïs les oignons le poivron ;
  • Laisser mijoter 15 minutes ;
  • Mélanger le sel la moutarde le sucre, la farine, le curcuma et le vinaigre ;
  • Cuire en brassant constamment jusqu’au point d’ébullition ( on peut faire cette opération au bain marie) ;
  • Ajouter aux légumes et laisser mijoter encore 2 à 3 minutes en brassant constamment ;
  • Verser chaud dans les pots stérilisés, sceller.

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 10 à 15 minutes
Rendement : 7 pots de 8 onces (1 tasse)

(de Recettes de sœur Angèle : st-damase.qc.ca , site web du village de Saint-Damase).

Curcuma

Curcuma (curcume longa, famille des zingiberacées) : Cette plante herbacée vivace à rhizones viendrait de l’Inde et de la Malasie. Cousin du gingembre, le curcuma pousse dans les pays tropicaux, notamment en Indochine et dans les Antilles ; il en existerait 40 espèces. Son nom d’origine espagnole est dérivé de l’arabe kourkoum signifiant « safran ». Il arrive d’ailleurs qu’on nomme cette épice « safran des Indes » car le curcume a une propriété colorante identique à celle du safran, qui provient d’une substance nommée « curcumine », contenue dans le rhizome.

Le rhizome noueux de couleur jaune or est bouilli, séché puis épluché et réduit en poudre. C’est sous cette forme que l’on retrouve sur le marché cette épice fortement aromatique, au goût piquant, un peu amer, fort différente du safran.

La valeur nutritive du curcuma : Le curcuma est riche en nutriments divers, notamment en protéines, en hydrates de carbone, en vitamine C, en fer et en potasium. On le dit antispasmodique, digestif et diurétique. Il peut être employé en application externe contre les rhumes, les engorgements laiteux, les plaies et les maladies de peau.

Comment utiliser le carcuma ?

À cause de sa forte saveur, on emploie le curcuma à dose modérée pour éviter qu’il ne masque le goût des autres aliments. On l’utilise rarement tel quel; il est meilleur en sauce qui l’adoucit. Cet aromate est populaire dans le sud-est asiatiqeu, où il colore et assisonne une grande quantité de plats (lentilles, riz, soupes, poissons, crustacés, etc.). Il est un des principaux éléments du garam massala et des currys indiens. Les Anglais, qui ont colonisé l’Inde, ont intégré le curcuma dans leur cuisine ; ils le mettent dans des boissons, confiseries, moutardes, marinades, produits laitiers, etc.

Arbre

Un arbre qui attend son bucheron. Photo de GrandQuebec.com.

Curcuma (curcume longa, famille des zingiberacées) : Cette plante herbacée vivace à rhizones viendrait de l’Inde et de la Malasie. Cousin du gingembre, le curcuma pousse dans les pays tropicaux, notamment en Indochine et dans les Antilles ; il en existerait 40 espèces. Son nom d’origine espagnole est dérivé de l’arabe kourkoum signifiant « safran ». Il arrive d’ailleurs qu’on nomme cette épice « safran des Indes » car le curcume a une propriété colorante identique à celle du safran, qui provient d’une substance nommée « curcumine », contenue dans le rhizome.

Le rhizome noueux de couleur jaune or est bouilli, séché puis épluché et réduit en poudre. C’est sous cette forme que l’on retrouve sur le marché cette épice fortement aromatique, au goût piquant, un peu amer, fort différente du safran.

La valeur nutritive du curcuma : Le curcuma est riche en nutriments divers, notamment en protéines, en hydrates de carbone, en vitamine C, en fer et en potasium. On le dit antispasmodique, digestif et diurétique. Il peut être employé en application externe contre les rhumes, les engorgements laiteux, les plaies et les maladies de peau.

Comment utiliser le carcuma ?

À cause de sa forte saveur, on emploie le curcuma à dose modérée pour éviter qu’il ne masque le goût des autres aliments. On l’utilise rarement tel quel; il est meilleur en sauce qui l’adoucit. Cet aromate est populaire dans le sud-est asiatiqeu, où il colore et assisonne une grande quantité de plats (lentilles, riz, soupes, poissons, crustacés, etc.). Il est un des principaux éléments du garam massala et des currys indiens. Les Anglais, qui ont colonisé l’Inde, ont intégré le curcuma dans leur cuisine ; ils le mettent dans des boissons, confiseries, moutardes, marinades, produits laitiers, etc.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *